Les brèves de l'ami Jo... - Page 4

  • Une brève de l'ami Jo : "Communions"...

    wellin,brève,ami,jo,simar,communion,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,commune,philippe,alexandre,cadeauSi le rite religieux des communions (petites ou solennelles) n'a pas ou peu changé, tout l'appareil profane qui accompagne ce rituel, lui, s'est fortement métamorphosé.

    Hormis l'ambiance disco qui actuellement est celle des fêtes de communions, prenons l'exemple des cadeaux.

    Pour autant que je me rappelle, pour ma communion, j'avais reçu :

    De mon parrain une montre et de ma marraine un "magnifique" missel de 2.135 pages, doré sur tranche épais de 5 centimètres, je l'ai retrouvé il n'y a pas longtemps (voir photo ci-contre).

    Du restant de la famille, j'ai reçu, un beau chapelet, (plus beau et plus grand que celui qu'on recevait dans son petit étui à sa communion privée), une liseuse (couvre livre), et une écritoire assortie (grande farde destinée à contenir le papier à lettres) les deux en beau cuir brun foncé. Un stylo à réservoir, un coupe-papier ouvre lettre, un bénitier qui est longtemps resté placé à côté du chambranle de la porte de ma chambre (à sec bien sur), et l'un ou l'autre cadre d'image pieuse.

    Je vois d'ici la tête du communiant de 2015 recevoir ce bel assortiment !

    Autre chose aussi qui a changé pour les garçons, c'est cette coutume qui consistait à ce que le parrain offre au communiant sa première cigarette, cigarette que celui-ci devait impérativement fumer en entièreté devant la famille réunie.

    Mais comme, nous ne voulions pas, risquer de perdre la face le jour de la communion en toussant comme des rachitiques, on s’entraînait à l'avance.

    wellin,brève,ami,jo,simar,communion,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,commune,philippe,alexandre,cadeauN'ayant pas les moyens financiers pour acheter des cigarettes, une fois le catéchisme "pré-communion" terminé, nous filions au cimetière. Et là, nous coupions des morceaux des lianes qui courraient sur les murs en tronçons d'une dizaine de centimètres. Il ne restait plus qu'à les allumer et à s'en servir comme s'il s'agissait de vraies cigarettes.

    Cela provoquait naturellement de terribles quintes de toux, et c'était dégueulasse, mais tout était préférable plutôt que de perdre la face le jour de la fête devant nos petites cousines.

    Cette coutume d'offrir au communiant sa première cigarette a heureusement disparu.

    wellin,brève,ami,jo,simar,communion,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,commune,philippe,alexandre,cadeauPar contre pour nos communiantes, ce qui risque de se passer si l'on continue comme le propose certains de nos représentants à abaisser ce qu'ils appellent "l'âge de la majorité sexuelle", c'est que se profile pour elles le risque de perdre la coutume de la robe immaculée, symbole de pureté, qui deviendrait quand même difficile à porter.

    A ce sujet, pour finir, oserais-je raconter cette blague où à la fête de communion d'une petite fille le "mon'onc" de la famille connu pour ses incartades verbales quand il avait bu un verre, demande le silence afin de poser une devinette.

    - Quelle est la différence, claironne-t-il, entre une paire de c…… et un roulement à billes ?

    Un silence gêné s'installe dans l'assemblée, rompu finalement par la petite voix de la communiante qui demande : - Dis, tonton, c'est quoi … un roulement à bille ?

    Quand je vous disais que tout évolue !

    Jo

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "La majorité sexuelle à 14 ans"...

    majorité sexuelle.jpgJ'ai hésité longtemps concernant le sujet de cette brève.

    Quand je dis longtemps c'est-à-dire jusqu'à l'émission "Mise au point de la RTBF de ce dimanche passé, et à la prestation de Mme Karine Lalieux, députée fédérale, qui, notamment, est à la base de cette proposition de loi qui devrait fixer la "majorité sexuelle" de nos enfants, à l'âge de 14 ans.

    Il est tout d'abord permis, de se demander si la capacité de nos édiles à hiérarchiser l'importance des sujets à traiter est à la hauteur de l'importance de leurs émoluments; et si le moment d'entamer des discussions à ce sujet est bien choisi en cette période où les problèmes sociaux de toutes sortes enflamment les esprits.

    Au minimum, on peut en douter ; d'autant plus qu'au cours de cette émission, en écoutant les explications pour le moins confuses de Mme Lalieux, il était difficile de comprendre ce que sa proposition, améliorait, éclaircissait ou apportait au texte actuel de la loi concernant la sexualité et les enfants.

    boy girl.jpgS'enfonçant de plus en plus dans ses explications, il aura fallu pratiquement attendre la fin de l'émission, pour que l'échevine cru pouvoir s'en tirer, en expliquant que cette loi sur la majorité sexuelle ne concernerait finalement que les rapports entre ados de 14 à 16 ans entre eux, les lois actuelles admit-elle, étant suffisantes pour traiter les cas entre enfants et personnes de plus de 16 ans.

    Une fois ce point éclairci, et tenant compte que la majorité civile, elle, ne commence qu'à 18 ans, il faut quand-même envisager le cas des relations familiales quand un adolescent, (majeur sexuellement, mais mineur civilement) se voit interdire de relations sexuelles par ses parents (desquels il est toujours dépendant), alors que la loi, elle, l'y autorise ?

    Autre situation, et surement pas des moindre. Du fait d'une légalisation fixant à 14 ans la majorité sexuelle, nos ados pourraient naturellement et légalement se retrouver eux-mêmes parents à moins de 15 ans sans pourtant être eux-mêmes majeurs civilement.

    majorite-sexuelle-et-consentement,692,image1,fr1308818160,L260.jpgJe ne crois pas que l'on puisse trouver des arguments pour qualifier ce genre de situations autrement qu'anormale, et qui d'accidentelle qu'elle est malgré tout à présent en deviendrait forcément chose courante une fois légalement envisagée.

    Aujourd'hui direz-vous, avec ou sans loi, ces cas deviennent de plus en plus fréquents.

    Mais en les légitimant par un texte de loi, on donne à des ados, irresponsables "civilement", une impression de normalisation de la chose.

    Or, si de plus en plus, et de plus en plus tôt, les relations sexuelles sont considérées comme une sorte de divertissement, il faut quand même tenir compte qu'elles sont avant tout un acte de procréation.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Vice de forme 2"...

    justice.jpgLe 9 septembre 2014, sur le Blog de Wellin, paraissait ma "brève" intitulée "Vice de forme" (cliquez ici).  Je m'étendais alors sur les différentes possibilités qu'offrait la Justice aux gredins de toutes sortes, voleurs, dealers, violeurs, banquiers véreux, politiciens corrompus, etc. d'échapper aux fourches caudines de la Justice

    Je citais notamment, les vices de formes dont sont friands les avocats qui profitent de la complexité et du véritable dédale que représente les différents codes belges, tant fédéraux que régionaux.

    Des vices de formes qui, s'ils ne permettent pas toujours d'éviter les sanctions, prolongent la procédure jusqu'à ce que finalement le "délais raisonnable" soit dépassé !

    On a d'ailleurs vu que l'Etat, se rendant compte Lui-même de la situation, en arrive, pour ne pas tout perdre, en dépassant ce délais raisonnable, à se prostituer en proposant des "arrangements".

    frais justice.jpgRappelez-vous "entre-autres" les diamantaires d'Anvers où contre une somme ridicule et un simple "je ne le ferai plus", il donne quitus des sommes légalement dues et des amendes correspondantes.

    Et maintenant, ce sont les médias qui font état d'un autre moyen bien plus efficace, qui doit encore mieux conforter malandrins et criminels, surtout ceux de haute volée, dans leur conviction de prévisible impunité.

    En plus des divers vices de formes et délais irraisonnables cités plus haut, il s'agit cette fois du montant toujours de plus en plus important que représentent les frais d'honoraires d'avocats et les frais de justice dès qu'un procès d'une certaine importance est intenté.

    Comme on a pu le voir dans le cadre d'une actualité récente, gagner un procès peut tout simplement laisser la victime gagnante mais ruinée, tel le bourgmestre de Dinant, incapable de payer les honoraires de ses conseils, estimés à 250.000 euros !

    Bien sur ces honoraires faramineux sont le fait de ténors du barreau pour des affaires importantes; traitées par des bureaux d'avocats, capables développer des moyens qui vraisemblablement, justifient ces montants.

    poches vides.jpgMais le problème réside dans le fait que, trop souvent, la victime n'a pas les moyens financiers permettant d'envisager le risque d'une dépense qui, à coup sûr, le laisserait exsangue, ou pour le moins dont le montant dépasserait la récupération "éventuelle" de l'indemnité réclamée.

    La seule option intelligente est alors de cesser les poursuites.

    Dont tout profit pour les fraudeurs, tricheurs et malhonnêtes de tous genres.

    Jo

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Redondance cyclique"...

    wellin,commune,blog,brève,ami,jo,simar,redondance,cyclique,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreJe ne résiste pas au plaisir de copier-coller et vous faire profiter de cette explication "pour les nuls" de ce qu'est une REDONDANCE CYCLIQUE en informatique, du genre de celles qui fait que parfois votre machine tourne désespérément en rond.

    Voici un exemple simple qui vous fera facilement comprendre ce qu'est une "redondance cyclique" ou plus familièrement "une boucle informatique".

    Un directeur de société, appelle sa secrétaire :

    - Vanessa, j'ai un séminaire à Rome pendant une semaine et je veux que vous m'accompagniez. Vous connaîtrez ainsi mieux notre société et nos associés... Veuillez préparer le voyage, s’il vous plaît.

    Vanessa, la secrétaire, appelle son mari :

    - Philippe mon chéri, je pars pendant une semaine à Rome avec mon directeur pour un séminaire. Tu resteras seul mon chéri, sois patient !...

    Aussitôt Philippe, le mari de Vanessa, appelle sa maîtresse :

    - Florence, mon trésor, la sorcière part à l'étranger pendant une semaine. Nous aurons une semaine tout à nous, ma petite Reine...

    La maîtresse Florence, appelle alors l'élève à qui elle donne des cours particuliers :

    - Manuel, j'ai beaucoup trop de travail la semaine prochaine, je ne pourrais pas assurer tes cours particuliers. On se verra la semaine suivante.

    Manuel appelle son grand-père :

    - Grand-père, la semaine prochaine je n'ai pas cours. Mon professeur Florence a beaucoup de travail. Cela tombe bien, on va enfin pouvoir passer une semaine ensemble.

    Le grand-père (qui n'est autre que le Directeur de cette société) rappelle Vanessa sa secrétaire :

    wellin,commune,blog,brève,ami,jo,simar,redondance,cyclique,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandre- Vanessa, suspendez la préparation du voyage à Rome, je vais passer la semaine prochaine en compagnie de mon petit-fils que je n'ai pas vu depuis bien longtemps. Nous n'irons pas au séminaire. Annulez toutes les réservations, hôtel, avion, etc…

    La secrétaire rappelle son mari :

    - Philippe, ce clown de directeur a changé d'avis, il vient d'annuler le voyage. Je ne vais plus à Rome !

    Le mari rappelle aussitôt sa maîtresse, Florence :

    - Mon amour, excuse moi, nous ne passerons pas la semaine prochaine ensemble. Le voyage de ma "conne" de femme vient d'être annulé !

    La maîtresse Florence appelle aussitôt son élève Manuel :

    - Manuel, écoute bien, j'ai pu arranger mon emploi du temps. La semaine prochaine je pourrai assurer tes cours particuliers habituels.

    Le garçon rappelle son grand-père (le directeur de société) :

    - Grand père, cette "lourdasse" de prof vient de me dire que la semaine prochaine elle pourra me donner mes cours ! Excuse-moi, mais je ne pourrais pas passer la semaine prochaine avec toi.

    Le grand-père (directeur) rappelle sa secrétaire :

    - Mon petit-fils Manuel vient de me dire qu'il ne pourra pas être avec moi la semaine prochaine : il reprend ses cours.  Reprenez la préparation du voyage, les réservations pour le séminaire à Rome : Nous y allons...

    C'EST CLAIR MAINTENANT?... VOUS AVEZ COMPRIS CE QU'EST UNE "REDONDANCE CYCLIQUE"???

    Jo

    bar2.gifredondance_cyclique.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Un contrat léonin"...

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,contrat,léonin,blog,sudinfo,sudpresse,élections,mandat,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreTout bien réfléchi, dans un état démocratique, le fait de donner sa voix à quelqu'un aux élections équivaut à lui confier un blanc-seing.  De ce simple fait on lui donne donc, en réalité, la faculté de faire n'importe quoi en notre nom.

    En effet, lorsque vous donnez votre voix au candidat de votre choix, celui-ci, une fois élu, devient votre représentant légal.  Quoiqu'il fasse ou dise, que cela vous plaise ou vous lèse, vous n'aurez aucune possibilité de l'en empêcher.

    Ce blanc-seing que vous lui avez donné en votant pour lui équivaut à un contrat  irrévocable pour une durée déterminée, c'est-à-dire pour la durée complète de son mandat.  Vous n'aurez aucune possibilité d'intervenir durant ce temps,  pour quelque raison que ce soit. 

    Au point de vue juridique, un tel "contrat", quel qu'en soit la nature, serait toujours taxé de léonin et immédiatement invalidé.  Mais comme ici, il n'y a eu ni signature ni témoin, mais un accord "secret" dont il ne reste aucune trace, vous n'avez aucun recours. 

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,contrat,léonin,blog,sudinfo,sudpresse,élections,mandat,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreVous vous trouvez finalement vis-à-vis de votre "élu" dans la même situation que la personne qui voit son conjoint dilapider le patrimoine familial et qui voudrait faire acter qu'il ne reconnait pas les dettes de sa femme ou de son mari, alors qu'ils sont mariés sous le régime de la communauté.  On peut le faire bien sûr, mais cela ne sert à rien... 

    Pourtant, dans ce cas, il y a une possibilité : le divorce.  Lui au moins met fin au contrat et vous libère des égarements éventuels de votre conjoint. 

    Par contre, concernant votre élu, même s'il a complètement viré de bord depuis le jour où vous lui avez fait confiance en fonction de ce qu'il promettait :  bernique, rien à faire.  Quoiqu'il fasse, étant votre représentant, il le fera jusqu'aux prochaines élections, en votre nom et grâce à vous.  

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,contrat,léonin,blog,sudinfo,sudpresse,élections,mandat,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreEt on se retrouve dindon de la farce ou cocu de service, jurant mais un peu tard… 

    Mais pourtant aux prochaines élections nous irons encore choisir notre représentant jusqu'aux prochaines élections!

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Références"...

    référence le soir.jpgArticle paru dans Le Soir de ce samedi, Rubrique REFERENCES (cliquez ici)

    (Pour ceux qui l'ignoreraient, cette rubrique du soir est destinée à ceux qui recherchent un emploi).

    Cet article est présenté par le journal, comme l'interview d'un CEO (chief executive officer soit la personne physique qui occupe le rang le plus élevé dans l'administration d'une entreprise).

    Titre de l'article concernant l'embauche de personnel :

    "Plutôt un jeune qui veut apprendre qu'un expérimenté qui sait tout."

    Question du journaliste :

    - Pourquoi privilégier les jeunes qu'il faut pourtant former ?

    Réponse du CEO :

    - poignée-de-main.jpgQuand ils sortent de l'université, ils (les jeunes) ne connaissent évidement pas grand-chose de la réalité des affaires, Ils ne savent pas vraiment analyser un marché ou y trouver un distributeur. Mais ils sont ouverts à la découverte.  De plus ils sont souvent amener à développer eux-mêmes les solutions qu'ils veulent appliquer, ce qui les rend très performants. Ils évoluent au même rythme que l'entreprise. C'est, à mes yeux, beaucoup plus enrichissant que de recruter des commerciaux expérimentés qui coûtent un saladier (sic), et arrivent avec des solutions toutes faites qui sont mal adaptées à notre réalité.

    Fin du paragraphe !

    Maintenant, mettez-vous dans la peau du quadra-quinqua qui lit ces lignes alors que lui, envoie CV sur CV, et galope d'entretien en entretien depuis des mois et des mois, lui dont la lecture se limite aux petites annonces des journaux spécialisés comme par exemple ce supplément REFERENCES du Soir ou ce jour il peut lire en titre gras, "Plutôt un jeune qui veut apprendre qu'un expérimenté qui sait tout".

    Article qui en plus peut tomber sous les yeux d'un de ces "prépensionnés" remis récemment comme "disponible" sur le marché du travail, et ce jusqu'à 65 ans !

    job search.jpegIl n'est pas difficile de se rendre compte de l'effet que peut produire ce genre de réflexion sur des gens dont le moral est déjà souvent dans les chaussettes ?

    Et maintenant si par hasard, il restait encore l'un ou l'autre patron prêt à faire confiance à l'expérience plutôt qu'a une génération "ouverte à la découverte", les voila informés !

    Quant au quadra-quinquas, qui, dans Le Soir, recherchant l'annonce miracle qui pourra enfin le réinsérer dans le monde du travail tombera sur cet article qui s'étale sur ¾ de page du supplément REFERENCES, je doute qu'il se trouve "re-boosté dans sa quête du Graal que peut actuellement représenter un Contrat à Durée Indéterminée, ou même un petit boulot ou l'autre.

    Jo

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : Charbonnier est maître chez lui...

    (Ancien dicton démontrant que même chez les plus pauvres on est maître chez soi)

    bar2.gif

    J’ai des amis arabes, bataves, américains,

    Hispaniques, même flamands, ça vous en bouche un coin

    Socialistes, écolos, et d’autres opinions

    Tous peuvent venir chez moi, de tous les horizons

     

    L’unique condition sur laquelle je ne plie

    Lorsque l’on vient chez moi que jamais l'on n’oublie

    Qu'il faut se confirmer aux us de la maison

    Ce n’est pas anormal, ce n’est que de bon ton

     

    Celui qui se mêl’rait de vouloir modifier

    Ma façon de manger, de boire, de m’habiller

    Qui viendrait imposer ses us et ses marottes

    Serait bientôt prié de vite prendre la porte

     

    Chez moi c’est ma maison, comme aussi mon pays

    N’y entre que mes amis, mes invités aussi

    Sans distinction de race, couleur ou religion

    Pour autant qu’ils respectent, mon pays, ma maison

     

    Si pour eux il existe, d’autres choix, d’autres mœurs

    C’est tout à fait leur droit, si ça fait leur bonheur

    S’ils n’acceptent pas mes choix, dommage pour eux, pour moi

    Mais qu’ils rentrent chez eux, je ne les retiens pas

     

    Et personne en cela ne pourrait me blâmer

    Jo

    bar2.gif

    flamme_026.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Politique"...

    censure.jpgChers lecteurs,

    Vous vous doutez bien qu'on ne met pas n'importe quoi sur le blog de Wellin.

    Dans mes brèves par exemple je dois essayer de rester gentil avec tout le monde, ne vexer personne, pas d'inconvenance, etc…  Bien sûr, je trouve cela tout à fait normal.

    Et la politique ?

    Vous avez pu voir que je ne m'y suis pas encore essayé, car j'entrevois la réaction de Philippe, mon "rédac-chef", si je lui posais la question de l'intérêt d'une brève politique ?

    - Euh… hem, ce serait sur quel sujet ?

    - Par exemple sur les erreurs, boulettes et bévues de nos divers gouvernements.

    - reflechir.jpgDis donc Jo, ce sont des "brèves" que je te demande, et "Brèves" tu sais ce que cela veut dire ? Là, tu es en train de me demander le blog pour toi tout seul !

    - Euh… on pourrait peut-être les reprendre une à une et les développer ?

    - Oui je te vois venir, comme ça tu n'aurais plus besoin de te creuser la tête. A raison d'une bourde par semaine, t'es tranquille pour des mois ! Tu pourrais même te permettre de les choisir.

    - A moins que je t'en fasse une par …

    - Non, non, une brève par semaine ça suffit. Le Blog de Wellin c'est pas Les Feux de l'Amour.

    - … Et si on ne mettait seulement que les erreurs ou l'on parle de milliards comme cette semaine encore concernant le déficit…

    - NON !

    - Ou celle du RER

    - NON !

    - Ou celle des certificats v..

    - NON !

    - Et celle qui fait le buzz ces jours-ci, cette blague sur les pré-pens…

    - NON !

    euros pièces.jpg- Pourtant je te promets que je ne parlerais pas des petites bavures de rien du tout qui ne feraient que quelques centaines ou dizaines de millions comme celles de Galant à la SNCB, celle de la taxe des 3 euros sur chaque passager aériens, celle des 17 euros pour tous les élèves des conservatoires, celle concernant la limitation des salaires des patrons du public à 290.000 euros ou l'affaire du diabolo, celle des allocations funéraires, celle…

    - STOP !

    - Bon, la prochaine, je la ferai sur l'incidence du jus de carottes sur notre acuité visuelle et celle de la poudre de corne de rhinocéros sur notre...

    - NOOOOON...

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève carnavalesque de l'ami Jo : "Suggestions à nos nouveaux Monarques éphémères"...

    wellin,carnaval,brève,ami,jo,simar,roi,reine,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,commune,philippe,alexandreMajesté(e)s,

    C'est hélas, je dois l'avouer, avec déception que cette fois je rédige ma brève hebdomadaire.  Car, il faut bien le reconnaître, nos souverains déchus, au cours de leur règne n'ont pris en considérations aucune de mes propositions concernant les améliorations que je proposais pour Wellin.

    Rien n'a été réalisé, si ce n'est l'emplacement de parking pour invalides à la maison communale.  Un grand merci quand-même.

    Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de prendre en son temps connaissance de ses propositions, ou qui ne les ont plus en mémoire, ils peuvent les retrouver dans les archives du Blog de Wellin (cliquez ici). J'en rappelle toutefois les principales.

    • Amélioration de la circulation dans le centre de Wellin par le creusement de tunnels.
    • Remise en service de l'ancienne ligne du vicinal au gabarit TGV.
    • Jumelage avec Liverpool, cité des Beatles, et édification d'un monument à la gloire de nos Cochran's.
    • Création d'un festival de la frite et proposition d'intégration de la baraque à frites de Mireille au patrimoine de l'humanité.
    • Mise aux normes internationales du centre sportif de Wellin en vue de la prochaine coupe du monde de foot.

    En cette année d'austérité budgétaire, ces propositions auront-elles peut-être été jugées un peu trop onéreuses ? Aussi vais-je revoir ces propositions à la baisse.

    wellin,carnaval,brève,ami,jo,simar,roi,reine,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,commune,philippe,alexandrePour ce qui en est de l'amélioration de la circulation on pourrait envisager la création d'un tout petit ring. Au début il serait à sens unique, et fonctionnerait les jours pairs dans un sens et les jours impairs dans l'autre.(oui, je sais, mais l'austérité, c'est l'austérité).

    Pour la mise au gabarit TGV de l'ancienne ligne vicinale. Le gouvernement fédéral supprimant le Thalys sur la dorsale wallonne, diminue du coup l'utilité du tronçon Wellinois, et le créer malgré tout, risquerait de vexer les responsables fédéraux.

    3465604600.2.jpgCulture. Vu le manque de budget chronique pour ce département, et grâce à l'évolution de la technique, on pourrait profiter du fait que les fondateurs des Cochran's, notre groupe musical mythique, sont encore tous en vie pour le moment, et ainsi les faire bien vite passer à l'imprimante 3D.  Cela permettrait de réaliser une sculpture moins chère, et de plus petite dimension qui ainsi trouverait très bien sa place sur une étagère de la classe de musique de la maison des associations.

    wellin,carnaval,brève,ami,jo,simar,roi,reine,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,commune,philippe,alexandreQuant à la proposition de faire reconnaître la baraque à frites de Mireille comme faisant partie du patrimoine de l'humanité, étant donné la réaction récente des djihadistes à Ninive vis-à-vis de ce patrimoine, je propose de remettre à plus tard cette initiative.

    Je propose plutôt de prévoir la construction d'un musée communal pour l'y installer (La baraque, pas Mireille, non !).

    ping002.gifSport.  Là aussi en vue de diminuer les frais, je propose de porter l'effort sur le ping-pong qui est un sport moins cher, demande moins de place, et de plus petits balles que le foot.

    D'autant plus d'ailleurs qu'il semble que nous possédions à Wellin, quelques petites pépites pratiquant ce sport qui pourraient aider à la promotion de Wellin sur le plan mondial.

    Je propose donc la création d'un tournoi international à Wellin de tennis de table.  L'économie réalisée proviendrait du fait qu'une palette de diamants coûterait moins cher qu'une raquette.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "A Tihange et à Doel, il risque de faire Chooz"...

    tihange.jpgÇa fait déjà un petit temps qu'on nous bassine avec les "microfissures" de nos centrales, nucléaires en même temps d'ailleurs, et en corrélation avec les risques d'un black-out qui menacerait de nous faire revenir au temps des cavernes.

    Tant qu'on parle de ça on ne parle pas d'autres choses et c'est vraisemblablement l'effet recherché...

    Ou en tous cas, cela l'était jusqu'à ces derniers jours, car la manière dont les responsables de ces centrales distillent l'information sur ce problème de fissures donnent sérieusement à réfléchir...

    Au début, c'était en 2012, on nous a parlé alors d'un problème mineur. Je n'ai plus en têtes les mots employés pour nous mettre au courant de ce qu'on nous présentait n'être apparemment qu'une péripétie, mais de toutes façons le vocabulaire employé utilisait le mot de "microfissures".

    fissure.jpgPour le commun des mortels et en se référent au vocabulaire technique actuel, le préfixe "micro" s'emploie pour définir quelque chose d'infiniment petit. Un microprocesseur par exemple, est le résultat d'une miniaturisation de certains éléments, un micro-ampère est le millionième d'un ampère, une microseconde est le millionième d'une seconde etc.

    D'où la réaction normale du petit peuple : une microfissure, ce n'est vraiment qu'une petite ou même une toute petite fissure de rien du tout !

    Mais ensuite, sont bien sur venus les experts en la matière, (fissile). Et là on a commencé à parler en millimètres. Ça change déjà.

    Et de plus, il semble que le nombre de ces fissures (micros ou millimétriques) à nettement été sous-évalués. Mais on parle toujours de possibilité de "réparations (des rustines quoi !)

    Et maintenant, dans Le Soir de ce samedi 21 février, les chiffres cités sont exprimés en centimètres ! Et pas n'importe quels centimètres, jusqu'à 9 centimètres ! ! !

    grand canyon.jpg

    Mais c'est pas tout, mais c'est pas tout !

    Dans le Soir de ce jeudi 26, ils viennent d'en découvrir de 18 centimètres...

    Je ne sais pas de quels appareils ils se servent pour ce genre de détection car d'habitude on s'aperçoit d'abord des gros défauts puis, en approfondissant, on en trouve de plus petits.

    Mais ici, ils ont d'abord trouvé des "microfissures" sans voir les grandes !

    Ce qui au départ nous était annoncé comme des microfissures, sont en train de devenir tout simplement des "crevasses" de 18 cm. Et on ne les avait pas remarquées !

    Elles faisaient peut-être partie des plus de 1.000 "microfissures" qui n'avaient pas été découvertes en 2012, puisque le dernier comptage parle de 3149 fissures dans la cuve de Tihange II alors que seules 2011 avaient été recensés en 2012.

    Pour résumer, l'article du Soir parle d'une révision à la hausse des dégâts de l'ordre des 60% avant la découverte de la ou des crevasses de 18 cm...

    Où va-t-on s'arrêter ?  Quelle confiance peut-on accorder aux responsables ?

    Et finalement, qui sont ces responsables : le Gouvernement ? Electrabel ? A moins qu'à Tihange et à Doel, faute de budget, l'entretien des centrales soit confié aux ouvriers communaux!!! (J'ai rien contre les ouvriers communaux, vraiment!).

    Jo

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "50 nuances de Grey"...

    50NuancesdeGrey.jpgÇa m'est arrivé la semaine dernière!

    Mardi, Andrée me dit :

    - Demain pour souper, ton assiette sera dans le micro-onde, tu n'auras qu'à pousser sur le bouton orange.

    - Ah ! Tu vas où?

    - La commune organise un déplacement en bus à Rochefort au centre culturel des Roches à l'occasion de la sortie du film "Cinquante nuances de Grey". Seules les femmes sont invitées...

    Moi, je suis étonné, je n'avais rien vu sur le blog de Philippe.

    Je ne trouve alors rien de mieux à lui demander en la regardant dans les yeux :

    - Tu es sûre qu'il n'y a pas une limite d'âge?

    Ouf-ti !  Je n'aurais pas du oser ça, bien sûr, mais elle me répond quand même :

    - En Belgique c'est 12 ans minimum !

    Et c'est alors qu'elle me dit que comme c'est uniquement une sortie entre filles, elle y va avec ses sœurs et ses amies.

    Je continues donc tout aussi hypocrite :

    - Ils ont prévus des parkings pour vos déambulateurs ?

    autocar.jpgElle fait celle qui n'entend pas et me confie que s'étant inscrite dans les premières, elle pourra choisir une bonne place car elle sera dans le bus N° 1 avec la Bourgmestre.

    Lui demandant alors à quelle heure elle pense rentrer, elle me dit que ce sera certainement assez tard car avant la séance il y a une présentation du film par … D.S.K. (en personne non, mais sur écran me rassure-t-elle de suite), et après la projection, un verre leur sera offert et une collection d'objets en rapport avec le film leur sera proposée à l'achat.

    Ces objets seront présentés par Dodo la Saumure qui sera à la disposition de ces dames pour répondre à toutes demandes d'informations et de conseils éventuels concernant ces objets...

    Il dédicacera aussi les emballages.

    visa.jpgJe lui demande alors:

    - Et tu vas en acheter ? Elle me répond :

    - En tous cas, je prend la Visa...

    C'est alors que je me suis réveillé en sursaut...

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "C'était mieux avant?"...

    brève,ami,jo,simar,wellin,commune,mieux,avant,prix,pain,oeuf,porc,kg,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreDans la série, c'était mieux avant : petite comparaison de prix de denrées de bases...

    Au fil de mes lectures, je viens de trouver quelques informations sur le coût de la vie en 1850 où l'on y reprend les prix de quelques denrées de base.

    Ce n'est pas tellement vieux, mon arrière grand-père, Hermès de son prénom, est né lui en 1840.

    A cette époque où l'on parlait en francs, le salaire d'un ouvrier était de 2 francs par jour, et comme les journées de travail étaient de 9 heures cela donnait 22 centimes de l'heure.

    Pour comparer avec notre époque, je prends un salaire actuel de 1.400 euros mensuel ce qui donne 70 euros par jour, soit plus ou moins 9 euros de l'heure.

    En fonction de cette liste du prix, j'ai transformé ces prix en heures de travail, de même que pour ceux en vigueur actuellement.

    De cette façon on peut comparer le nombre d'heures de travail nécessaires à l'achat de chaque denrée, en 1850 et actuellement, et apprécier l'écart entre les deux époques.

    brève,ami,jo,simar,wellin,commune,mieux,avant,prix,pain,oeuf,porc,kg,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreLes prix actuels dont je me suis servi, sont une moyenne car fluctuant d'une enseigne à l'autre.

    J'ai donc repris les mêmes denrées que celles de 1850, à l'exception du beurre. En effet, dans la liste de 1850, ce n'était pas du beurre qui y figurait, mais du saindoux, l'ouvrier de cette époque ne pouvant je suppose se payer ce luxe que devait être le beurre.

    Dans les heures et minutes j'ai aussi arrondi aussi les chiffres

    bar2.gif

    1850 Un pain d'un kilo = 24 centimes soit, 1 heure de travail

    2015 Un pain d'un kilo = 2,20 € soit,15 minutes

    --------------------- 

    1850 12 œufs = 65 centimes soit, 3 heures

    2015 12 œufs = 3 € soit, 20 minutes

    ----------------------

    1850 1 kg de porc = 1,10 fr. soit, 4,5 heures

    2015 1 kg viande de porc = 8 €, soit 50 minutes

    ----------------------

    1850 1 kg de beurre = 1,30 fr. soit; 5 heures

    2015 1 kg de beurre = 10 € soit, 70 minutes

    -----------------------

    1850 3 kg pommes de terre = 20 centimes soit, 1 heure

    2015 3 Kg Pommes de terre= 1,5 € soit, 10 minutes

    bar2.gif

    brève,ami,jo,simar,wellin,commune,mieux,avant,prix,pain,oeuf,porc,kg,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreJe vous laisse le plaisir de calculer les proportions, mais il faut bien reconnaître que dans ce cas, l'évolution va dans le bon sens.

    J'avoue qu'en cherchant je n'ai pas trouvé les prix à cette époque d'un PC, d'une imprimante ou d'un écran plat, mais par contre bien celui d'une photographie, (à cette époque un portrait sur Daguerréotype). Ça coûtait 5 Fr "tout encadré" soit 2,5 jours de travail d'un ouvrier.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Proxénétisme"...

    proxénète.jpgL'affaire du Carlton à Lille met en lumière cette activité délictueuse qui constitue à tirer profit de la prostitution d'autrui, je parle du proxénétisme, et de celui qui concerne les femmes en particulier...

    Pour que l'on monte en (talon) aiguille un procès sur ce thème, il aura fallu que les protagonistes en soient des personnalités mondialement connues. Sinon on poursuit très peu pour ce délit qui pourtant est une des images les plus habituelles de l'exploitation, l'avilissement et l'humiliation de la femme.

    Pour couvrir cet "événement", à Lille, 300 journalistes sont attendus...

    Trois cents journalistes venus du monde entier pour crier au scandale et profiter de l'audience occasionnée par ce genre de procès médiatisé à l'envi pour remplir les pages de leurs journaux.

    Mais n'est-ce-pas un peu facile et réducteur de proférer des sentences de bon ton et d'afficher à longueur de colonnes une indignation de bon aloi concernant ces "affreux proxénètes".

    Facile et réducteur d'autant qu'en en dénonçant leurs pratiques, les journalistes, ne prennent pas le moindre risque de retour de coup de bâton... Alors que …

    prostitution.jpgSi les prostituées sont nombreuses sur terre et méritent, bien sûr, que l'on prenne leur défense, combien sont celles qui, au vu et au su de tous (merci cette fois aux médias), sont traitées en esclaves, torturées, mutilées, claquemurées, interdites d'instruction et ont finalement moins de droits que certains animaux.

    Jusqu'il y a peu, ces façons de traiter les femmes, n'étaient réservées qu'à ces pays qui n'en finissent pas d'émerger. Mais à présent c'est ici que cela se passe, ici, dans ce que, jusqu'il y a peu encore, on appelait "chez nous".

    Mais cette évolution (si l'on peut dire!) ne semble pourtant pas intéresser les chroniqueurs internationaux qui pullulent à Lille.  Il faut dire que dans ce cas, on l'a vu, des possibilités de retour de coup de bâton existent bel et bien.

    dsk.JPGAussi préféreront-ils nous distiller les épisodes de l'hallali d'une personnalité plutôt que de dénoncer les monstruosités journalières dont sont victimes de par le monde, des millions et des millions de femmes dont certaines, à Lille, semblent hélas avoir pris pour slogan, "plutôt putes que soumises".

    Qui leur reprocheraient ?

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Des milliards (2)"...

    rolls phantom.jpgNotre Albert Frère national (plus grosse fortune de Belgique) et Bernard Arnault (plus grosse fortune de France) sortent d’un bistrot et tombent sur la vitrine du concessionnaire Rolls-Royce.

    Bernard : - Ça ne te fait rien Albert si on s’arrête cinq minutes je vais m’acheter une voiture ?

    Ça ne fait rien à Albert et Bernard achète sa Rolls Phantom en y faisant ajouter un bar, un home cinéma, le téléphone satellite, etc. etc.

    Albert : - Ça ne te fait rien Bernard si j’achète la même voiture que toi ?

    Mais non fait Bernard et qui sort son carnet de chèque.

    Non dit Albert, laisse, c’est pour moi, tu viens déjà de payer les cafés au bistrot !

    bar2.gif

    "Comment voulez-vous bonnes gens que nos bonnes bonnes et notre belle jeunesse aient le sens des valeurs"

    (Jacques Brel)

    bar2.gif

    2887375936.jpgFin 2010 la fortune de Bernard Arnault, l'homme le plus riche de France, était de 21 Milliards d'euros. Fin 2014 elle se monte à de 35 Milliards, soit une augmentation de 33% en 4 ans...

    Fin 2010 la fortune d'Albert Frère, l'homme le plus riche de Belgique, était de 3,1 Milliards d'euros. Fin 2014 elle se monte à 4,7 soit une augmentation de plus de 50% en 4 ans.

    Qu'attend-t-on pour remplacer Messieurs Hollande en France et Michel en Belgique par ces gaillards qui n'ont pas l'air de gérer trop mal leurs affaires !

    A propos, quand on parle en milliards, il est difficile de bien se rendre compte ce que cela représente.

    Des milliards, c'est quoi ? Voici de quoi vous faire une petite idée.

    3428066876.jpg- Si une personne au smic à 1.400 euros par mois travaille toute sa vie (45 ans), elle aura gagné (1.400 x 12 mois) x 45 ans soit 756.000 euros.

    - Eh bien, pour arriver à la fortune cumulée de nos deux milliardaires soit 35 + 4,7 soit 39,7 milliards, ce sont les salaires cumulés des vies entières de 52.000 smicards qui seront nécessaires !

    Voila, c'est ça des milliards...

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Une centenaire à Wellin"...

    wellin,commune,centenaire,henriette,mathelot,focant,100,ans,brève,jo,simar,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandre

     Ça y est, Wellin a de nouveau sa centenaire... 

    Il s'agit de Mme Focant, née Henriette Mathelot qui a fêté ses 100 ans chez elle ce 16 janvier 2015. 

    Elle succède ainsi à Madame Laure Hérion qui habitait rue Lomprez d'en haut, qui avait fêté ses cent ans en 2010, et à une autre Mme Focant, née Marie Bourdon,  qui elle, vivait au Fond des Vaulx et avait fêté ses 100 ans le  5 avril 1988. 

    Je connaissais depuis longtemps Madame Henriette Focant, et je viens de la rencontrer à l'occasion de son anniversaire. 

    Mon épouse avait téléphoné à sa fille pour nous excuser de ne pas pouvoir aller la féliciter étant donné mon handicap qui m'empêche de franchir plus d'une marche d'escalier. 

    Celle-ci nous répondit que cela ne posait aucun problème, que ce seraient elle et sa mère qui viendrait chez nous….. 

    ballons-100-ans.jpgEt elle est venue, coquette, talons mi haut, sortant puis plus tard rentrant dans la voiture avec une souplesse qu'envierait pas mal de personnes beaucoup, beaucoup plus jeunes. 

    Je précise quand-même que ce n'était pas elle qui conduisait, mais à voir son allure et sa démarche on pourrait encore le croire. 

    Hélas, depuis quelque temps Henriette ne vit parfois plus dans le même monde que nous, mais finalement, au vu de ce qui s'y passe, n'est-ce pas mieux comme ça?  

    Il n'y a rien à dire, nous vivons de plus en plus vieux, et non seulement nous vivons plus vieux, mais nous arrivons en meilleure santé à des âges de plus en plus canoniques. 

    Je n'en veux pour preuve, qu'une conversation que j'ai eue dernièrement avec un ami qui, à 65 ans, venait de prendre sa pension et à qui ses enfants et petits-enfants avaient offert un splendide vélo V.T.T. 

    Je me suis alors souvenu de la fête organisée à l'intention des 65 ans de mon grand-père, c'était en 1944 et j'avais alors 11 ans 

    fauteuil.jpgLa famille lui avait offert à cette occasion un magnifique… fauteuil. 

    Et sincèrement, avec le recul, je ne peux imaginer mon grand-père, à cet âge, ne serait-ce que grimper sur un vélo, encore moins rouler sur un V.T.T. ! 

    En 1944, un fauteuil, et 70 ans après, en 2014 un V.T.T. ! Oui, de ce côté, l'homme évolue...

    Ebien sûr, la femme encore plus que l'homme, cela est de notoriété publique. 

    Il n'est d'ailleurs que de rencontrer la fille d'Henriette qui était venue conduire sa maman pour s'en rendre compte... 

    Je vais pour cela reprendre une expression maintenant courante en météo ou l'on parle de température réelle ou ressentie.   Dans l'évaluation de son âge, la différence entre son âge réel et celui "ressenti" dépasse facilement les 20 ans.  Ceux qui la connaissent ne me démentiront pas...

    robert marchand vélo.jpgEt pour terminer, s'il fallait un autre exemple de longévité en bon état, il suffit de rappeler qu'en 2014, un certain Robert Marchand parcourait à vélo plus de 26 km sur piste en une heure à… 104 ans ! 

    Bonne et longue vie à tous, et encore quelques bonnes années à Henriette...

    Jo

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo, Verviétois de naissance...

    verviers blason.jpgVerviers, une ville belge de moyenne importance qui, jusqu'aux années 60, était mondialement connue et réputée en tant que capitale mondiale de la laine, une renommée dont les Verviétois étaient orgueilleux, mais dont seuls les plus anciens d'entre-nous se rappellent car, depuis, les choses ont bien changé...

    Mais voilà que depuis quelques jours Verviers retrouve d'un coup sa popularité d'antan et son nom est de nouveau cité dans le monde entier...

    Mais hélas cette fois, au lieu du sentiment de fierté qui animait les habitants de cette capitale de la laine, c'est un sentiment de honte qu'inspire cette fois aux verviétois cette nouvelle notoriété, de capitale du terrorisme.

    Verviers était une belle et bonne ville wallonne où il faisait bon vivre et travailler, c'était aussi une ville de culture, théâtre renommé, musées, conservatoire de musique, et même pour les amateurs de foot, une équipe qui jouait en première division, qui s'appelait alors "division d'honneur".

    verviers aquarelle.jpgMaintenant les quartiers commerçants les plus florissants, tels que Spintay, Hodimont , Dison, ont laissé place à ce que l'on pourrait comparer avec la banlieue parisienne, devenant ainsi un bouillon de culture pour cette engeance qui crée cette nouvelle triste réputation de la ville de Verviers.

    Maintenant, c'est le plein centre ville qui commence à se vider de ses dernières boutiques qui tentaient encore de tenir le coup...

    Oui, je suis heureux de ne plus vivre là, mais je pense que vous vous doutez de la tristesse que peux ressentir un ex-verviétois.

    Comment en est-on arrivé là?

    Mon fils, sa femme et mes petites filles vivent à moins de 150 mètres de la rue de la Colline ou ce réunissaient ces terroristes.

    Jo

    bar2.gifverviers vue.jpg

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Les extrémistes"

    Je suis charlie.jpgDédié à cette personne qui, il y a quelques jours, me traita d’intolérant...

     

    location-blackberry-animes_alb85340-electrocardiogramme-img.gif

    "Les extrémistes"

    Vous me dites cher Monsieur que je suis obsédé

    Que quand je parle d’eux, je perds toute équité

    Vous me traitez monsieur d’étroit, d’intolérant

    Chaque fois que sur eux je porte jugement

     

    Vous me dites Monsieur que ceux que je conspue

    Ces gens qui m’insupporte, que j’abhorre, que je hue

    Sont une minorité, juste quelques exaltés

    Qu’il ne vaut pas la peine de s’en préoccuper

     

    Mais depuis quand Monsieur est-il donc nécessaire

    À ces gens, ces engeances d’être majoritaires

    Pour imposer la peur, l’angoisse, et l’inquiétude

    Aux autres, à vous, à moi, à nous la multitude

     

    Incendiaires de drapeaux, de livres ou d’effigies

    Au nom de religions, d’idiome ou de patrie

    Ils trafiquent l’histoire, la Bible, le Coran

    Seul importe le but, même si coule le sang

     

    Et vous dites cher Monsieur que c’est moi le sectaire

    L’exalté, le partial, l’injuste, l’arbitraire

    Mais la démocratie Monsieur, vous connaissez ?

    Ou feriez vous partie de tous ces enragés

     

    Non monsieur, je regrette, je ne me tairai pas

    Ni ce jour, ni demain, et cela chaque fois

    Qu’un extrémiste ou l’autre voudra en imposer

    Par la peur ou la force, à la majorité

    Jo

    bar2.gifstop extremisme.jpg

    2 commentaires Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Des milliards?"

    argent amendes sécurité routière.jpg1) Selon un rapport de la Sécurité Routière, en 2011, les PV concernant le code de la route ont rapporté à l'Etat la coquette somme de 1,398 milliard d'euros !

    2) Suite à l'augmentation de la sévérité des contrôles sur nos routes, le département de la justice responsable de l'envoi des PV pour infractions au code de la route est, selon les médias, submergé et, faute de personnel, se dit incapable d'envoyer plus de 20% des amendes faute de personnel !

    chomage job.pngIl ne devrait pourtant pas être nécessaire de rappeler à nos dirigeants qu'il y a des milliers de vrais chômeurs de longue durée qui cherchent désespérément du travail, et que parmi eux il y en a certainement un nombre important d'administratifs, capables de s'adapter à ce travail qui ne devrait pas demander, je pense, des compétences intellectuelles exceptionnelles !

    En cette période où nos divers gouvernements ne parviennent pas à boucler leurs budgets et n'ont à la bouche que les mots de rigueur et d'austérité, serait-il concevable de se passer d'une telle rentrée financière ?

    La solution (trop simple peut-être) semble tomber sous le sens, non ?

    Prenons, par exemple, un chômeur qui faute d'expérience ne traiterait que 50 PV par jour, et que chaque PV serait du montant de 50 euros (l'amende minimum pour une infraction au code de la route)...

    Cela équivaudrait donc à 2.500 euros par jour soit, 50.000 euros de "chiffre d'affaire" par mois...

    calcul bénéfice.jpgEt, frais déduits, il devrait rester quand-même quelque chose pour l'Etat, puisque je parle ici de chiffres minimums, à la limite risibles, et qu'en 2011, en chiffre normaux, le bénéfice net dont à bénéficié l'Etat sur les PV routiers se montait comme dit ci-dessus, à près d'un milliard quatre cent milles euros.

    Et en plus, combien de chômeurs en moins ?

    Il est possible, éventuellement, qu'en raison du "respect de la vie privée", ces traitements de PV ne soient réservés qu'à des agents assermentés ?

    Et alors, serait-ce un gros problème d'assermenter des chômeurs ?

    Si ce problème était posé à une entreprise privée, il y a longtemps qu'il serait résolu : c'est demain que doit commencer le recrutement!!!

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Les voeux de l'ami Jo...

    2015.jpg

    bar2.gif

    A vous chers Wellinois, d'ajout ou de naissance

    Vous coutumier du Blog et assidus lecteurs

    Je vous présente mes vœux quelques jours en avance

    Ainsi qu'à toi Philippe, du blog le créateur

     

    D'habitude j'incluais, dans mes vœux antérieurs

    Prospérité, richesse, fortune et abondance

    Mais comme on nous promet une année de rigueur

    Pour ce vœu il faudra, vous armer de patience.

     

    Mais qu'importe à la fin, si nous avons la chance

    Vous, qui lisez ceci, et moi le rimailleur

    De terminer l'année sans trop de doléances

    Et d'être toujours là, et pas encore …aux fleurs

     

    Car elle est belle la vie, j'en parle en connaisseur

    Mon âge me l'a appris, je sais ce que j'avance

    Je n'ai jamais connu de peines ou de malheur

    Qui n'aie été suivis de joies en alternance

     

    Cette année n'étant pas l'année de l'opulence

    Qu'elle soit au moins pour vous, pleine de petits bonheurs

    Et pourquoi pas de grands, il faut avoir confiance

    Apprécier l'instant, voir la vie en couleur

     

    Que puis-je vous souhaiter ? Un mot qui vient du cœur

    Pour ce prochain défi, cette année qui commence

    Du plaisir, de la joie, du sourire, du bonheur ?

    J'ai trouvé ! De l'amour, et ça, en abondance.

    Jo

    bar2.gifnouvelan.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "A travail égal..."

    compagnon.jpgDans le temps (oui, dans celui que l'on appelait pourtant le bon vieux temps), le jeune qui apprenait un métier, était appelé arpette ou apprenti.  Il était logé, et nourri par le patron, et peut-être avait-il en plus la pièce de temps en temps, cela, s'il le méritait, et jusqu'à ce qu'ils connaisse parfaitement son métier.

    Une fois ouvrier (ouvrier était alors un titre qui avait une réelle valeur), il commençait seulement alors à gagner sa vie et tout le monde trouvait ça normal.

    Ce principe, qui est celui du compagnonnage existe d'ailleurs toujours en France.

    apprentissage.jpgMais à présent, on trouve normal qu'un apprenti soit payé pratiquement au même prix qu'un ouvrier! (d’où bien sûr la dévaluation de ce qui alors était un titre).

    Et cela, au temps où l'on parle de "à travail égal, salaire égal".  Il y a là une sérieuse contradiction, non ?

    Pourtant le remède à cette situation est maintenant en vue...

    Il s'agit de l'inexorable arrivée des robots qui, eux, asexués et tous de même génération auront dès leur mise au travail, le même savoir et les mêmes compétences.  Ils auront le même rendement, travailleront sans apprentissage, et chaque fois mieux et plus vite que ceux de leur génération précédente, et ne seront eux même remplacés, ensemble, que par une prochaine génération dont les capacités seront supérieures aux leurs.

    robot.jpgEt enfin on en sera arrivé à une uniformisation des valeurs qui évitera pas mal de discussions quant aux différences de connaissance, de productivités, d'absentéisme etc.  Le rêve!

    Heu!  Quoique!  En fonction de la rapidité de l'évolution de l'intelligence artificielle de ces mêmes robots, combien de temps leur faudra-t-ils avant qu'ils élisent un délégué syndical?

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Egalité hommes/femmes"...

    wellin,brève,jo,simar,livret,mariage,espagne,espagnol,franquisme,devoirs,époux,mari,femme,épouse,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreIl s'agit de la traduction du livret de mariage espagnol des beaux-parents de ma fille, datant des années 50, (ce n'est donc pas si vieux)...

    Ci-dessous, quelques extraits choisis dont je vous certifie l'authenticité.  Pour savourer, apprécier et essayer de comprendre ces quelques extraits, il faut se souvenir que cette époque était celle d'une Espagne encore vouée au catholicisme et au franquisme...

    bar2.gif

     

    Sous le titre Devoirs mutuels des époux. 

     

    - Ceux-ci (les époux) doivent se concéder le « devoir conjugal » quand réellement l’un ou l’autre le demande et qu’il n’y a pas de raison légitime pour le refuser. (Le mal de tête ne doit pas entrer dans les raisons légitimes) 

     

    wellin,brève,jo,simar,livret,mariage,espagne,espagnol,franquisme,devoirs,époux,mari,femme,épouse,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandre- le mari  devra aussi gouverner et corriger son épouse quand véritablement elle le mérite, (c’est écrit en toutes lettres, mais l’auteur ajoute quand même), 

    - Mais cette correction sera paternelle et charitable, sans nécessairement recourir à la violence physique. 

     

    L'épouse doit révérer son mari en tant que supérieur, (selon le dictionnaire Larousse, révérer c’est honorer, traiter avec un profond respect) ceci selon le commandement de Dieu à Eve « Tu seras sous le pouvoir du mâle ». Elle doit lui obéir en tout ce qui n’est pas un péché, car selon l’épître aux "Efesios" les épouses sont assujetties à leur mari, car le mari est la tête de la femme comme le Christ est la tête  de l’Eglise. 

     

     L’épouse doit gouverner la famille et administrer la maison, sous les ordres et la direction du mari. Elle ne devra pas dilapider l’argent du ménage en luxes futiles, ni son temps en bavardages et visites inutiles.  (En toutes lettres). 

     

    Ceci était donc d’actualité en l’an 1950 de notre ère...

    Jo

    bar2.gif

    wellin,brève,jo,simar,livret,mariage,espagne,espagnol,franquisme,devoirs,époux,mari,femme,épouse,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandre

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Souvenir : Saint-Nicolas en 1948"

    saint-nicolas.jpgA cette époque, je faisais partie d'un clan de "routiers-scouts" dont l'une des activités consistait à réaliser des petits spectacles.

    Ceux-ci ce divisaient en trois parties, une représentation théâtrale, un numéro de magie avec fakir, et un spectacle de clowns.

    Dans cette troupe, nous étions tous polyvalents.  Moi-même, si j'avais un petit rôle dans la pièce de théâtre et que, parfois, je remplaçais l'assistant du fakir, ma fonction principale était celle de clown.

    Nos publics étaient les maisons de repos pour personnes âgées et les enfants dans les fêtes d'écoles.

    Et en ce début décembre 1948, nous avions été demandés pour une fête de St Nicolas à Pepinster, faubourg de Verviers, à l'intention des enfants d'anciens prisonniers de guerre.

    La ville de Pepinster avait mis les petits plats dans les grands, car en plus de notre troupe (nous nous appelions "les Fraternillis") il y avait un autre groupe, une chorale, comme nous de scouts routiers, qui elle venait de Bruxelles et s'appelait l'Equipe de la Flamme.

    Nous les Fraternillis, passions les premiers, ensuite venait l'équipe de la Flamme. C'était une excellente chorale, avec notamment un très bon soliste, un grand maigre, comme moi (à l'époque) bien qu'un peu plus âgé.

    jacques brel jeune.jpgCe n'est que beaucoup d'années plus tard que nous avons appris que le soliste de l'équipe de la Flamme n'était d'autre que … Jacques Brel.

    J'ai eu la chance de pouvoir assister au spectacle de ses adieux à la scène, aux Beaux Arts, à Bruxelles pendant les années 60. Comme ce jour là j'étais au balcon, c'est normal qu'il ne m'ait pas reconnu...

    La vie à démontré que pour réussir dans le spectacle il valait mieux être choriste que clown, mais je peux quand-même me vanter d'avoir un jour fait partie de la même affiche que Jacques Brel...

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Facebook et orthographe"

    j'aime pas facebook.jpgJe ne suis pas spécialement "difficile" concernant l'orthographe,  étant loin moi-même de pouvoir me passer de mon correcteur orthographique (merci Windows). Aussi, je ne me moque jamais de ceux qui font des fautes d'orthographe, tout le monde n'a pas eu la chance de faire des études...

    Mais si on peut admettre certains accommodements, égarements ou fautes de frappe, il y a des cas où l'on arrive à ce que l'on pourrait qualifier de véritables outrages, profanations ou même attentats envers notre langue maternelle. Ou encore du "je-m'en-foutisme"...

    Aussi, depuis quelques temps, je m'amuse à collectionner quelques monuments qui me paraissent dignes de figurer dans un palmarès …..

    Ce sont de simples "copiés-collés" sans retouche.  J'ai simplement uniformisé format et police. Admirez aussi la ponctuation et l'emploi des majuscules...

    bar2.gif

    Petit "Best of" : 

    - bonjours tous vas bien orage cette  apres midi demain ont va a antalya et exurcions apres  demain samedi masage bisous maman papa

    - Après midi Anglais come ci j'avait pas autre chose a faire tien 0:)

    - J'avous sans ta visite je dormirai encore :)

    - qu'es que j'aimerai qu'en rentrant ma cheminée sois allumer !!orthographe pour les nuls.jpg

    - Faire mes devoir de BUREAUTIQUE un Vendredi soir !! S'est pas normal tout ça ...

    - Si facebook n'exister pas tu n'aurai pas nouvelle de certaine personne!!!

    - Reculé mon réveil 3fois --‘ Mon lit veu pas que je pars.

     

    - je t'est rencontrée …

    - Ce réveillé avec un mal de crâne et ce dire quelle bonne soirée de passé

    - Le héros de mon enfance s’était le prince charmant de cendrion ! Maintenant Vin Diesel

    - Tu est le seule mec à me faire fondre

    - 22 Jours!!!!22jours!!!! Et ses les vacance

    - Avant j'était en années sabbatique mais ca sétait avant !!

    - j’en c’est rien, mais s’est vraiment pas la forme

    - C’est pas comme ci je venez de me réveillé

    Jo

    bar2.gifFacebookBanner2.png

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Le coût de la vie"...

    cout de la vie.jpgJ'ai comparé quelques prix en vigueur en 1960 avec ceux pratiqués aujourd'hui...

    Dans l'exemple ci-dessous, je reprends uniquement : le pain d'un kilo, le litre d'essence et le ticket de tram.

    N'ayant pas trouvé les informations nécessaires en Belgique, je me suis tourné vers la France où les prix devaient certainement être approximativement les mêmes que chez nous... (Google : http://france-inflation.com/prix_depuis_1900_en_france.php)

    Ceci pour le pain et pour l'essence, car pour le ticket de tram il s'agit de mon expérience personnelle.  En effet, je prenais le tram durant les années 50-60 pour aller à l'école et je me rappelle très bien que le ticket coûtait alors  80 centimes (de francs) en seconde classe et 90 en première, car oui, il y avait alors deux classes sur les trams à cette époque.

    Voila le résultat calculé en euros :

    - Le pain d'un kilo revenait à 0,09 €, actuellement il est à 2,58 € soit 27 fois le prix de 1960.

    - Le  litre d'essence  lui était à 0,18 €, actuellement il est à 1,55 € soit  8,5 fois le prix de 1960.

    De plus, étant donné qu'une voiture actuelle consomme la moitié celles de 1960, la différence n'est plus que moins de 4 fois le prix de 1960 à l'usage.

    tram.jpgPar contre : 

    Le ticket de tram valait lui 0,025 €.

    Actuellement à Bruxelles il est à 2,19 €

    Soit 87 fois le prix de 1960

    Et pourtant, question de main d'œuvre, en 1960 les trams roulaient avec deux employés,  un conducteur et un receveur et on était contrôlés pratiquement une fois sur deux...

    Je ne connais aucun prix qui ait connu une inflation se rapprochant tant soit peu de ce chiffre !

    Quelqu'un pourrait-il me suggérer une explication ?

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Vice de forme"...

    justice.jpgCette semaine, un pédophile en prison et en attente de jugement, est relâché pour vice de forme.

    De plus en plus souvent, pour cette raison, (si raison il y a!), on relâche des pédophiles, des dealers, des gangsters, on absout des escrocs, des banques (zut une redondance), des bandits, des criminels...

    Aidez-moi à comprendre, car, qu'il soit de forme ou de procédure, c'est bien d'un vice  dont on parle, alors,  en cherchant, j'ai trouvé ces trois définitions du mot "vice" :

    • 1° Disposition habituelle à faire ce qui est considéré comme moralement mal
    • Dérèglement de la conduite; déviance par rapport à la norme morale  
    • Penchant irrépressible pour quelque chose que la morale, la religion réprouve

    Donc, en fonction de chacune de ces définitions, un vice est définitivement une chose répréhensible, et puisque répréhensible, punissable.

    Si une chose est punissable, la logique veut que l'on punisse, non ?  Mais punir qui ?  

    La logique encore une fois veut que l'on punisse le responsable de l'acte punissable non ?  Mais qui est le responsable ? La personne jugée, non, la ou les victimes, non !

    Alors qui ?

    La logique voudrait que ce soit le con qui a fait la boulette non ?

    marteau-juge.jpgEt qui devrait endosser la responsabilité des dégâts que pourrait causer cette absolution ou cette remise en liberté ? Le même con non ? 

    Mais hélas, il semblerait que dans cette institution qu'il a été convenu d'appeler, "La Justice", les cons bénéficient d'une immunité de fait.

    A moins que leur existence même aie justement été le fait d'un vice de forme ?… 

    Ah j'allais oublier, pour ces spécialistes coutumiers du vice de forme, quand il est vraiment impossible de l'évoquer, il reste toujours le "dépassement du délai raisonnable"...  C'est plus long, mais ça rapporte plus... 

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer