Wellin : réaction de la coordination "Non au PCA" à la lettre ouverte de Monsieur Balfroid...

1934179477.JPGVous trouverez ci-dessous la réaction de la Coordination «non au PCA» par rapport à la lettre ouverte de  Monsieur Damien Balfroid (cliquez ici).   Je vous livre « in extenso » la communication que la coordination souhaite rendre publique par l'intermédiaire du Blog de Wellin...

Cliquez sur "lire la suite" ci-dessous à droite afin de prendre connaissance de cette communication...

bar2.gif

"La conclusion de notre dernière Communication, en date du 29 avril 2016 (cliquez ici), relative au PCA Gilson, de même que la Pétition déposée le 6 avril auprès du Conseil communal, était  :

« Oui à la réhabilitation du site en tenant compte du caractère rural et convivial du Village »

1454004435.PNGVoici que  le Blog de Wellin du 22 juin, nous apprend qu’une nouvelle proposition  est  sur  la table  du  Conseil Communal, émanant de l’entreprise Balfroid- Magnée  et propose l’évolution du projet « PCA GILSON » en « Permis de constructions groupées ». 

Cette lettre ouverte  souligne la situation à laquelle nous sommes aujourd’hui, plus de 2 ans après la présentation du projet lors de la séance du  5 mai  2014, « Le résultat est une énorme levée de boucliers et une opposition farouche à un projet de réhabilitation avant même que celui-ci ne voit le jour concrètement ».   

C’est un constat pertinent, dont on comprend très bien que le Promoteur puisse  le déplorer……..mais, ceci tout autant que les propriétaires du Périmètre, les riverains et les habitants de Wellin,  qui se sont exprimés massivement auprès du Conseil Communal, sans jamais pouvoir établir un dialogue réaliste au sujet de ce PCA, qu’on entendait leur imposer, au nom d’un soi-disant  « intérêt général ».    

Cette proposition du Promoteur, qui se veut positif et constructif, dans un esprit d’apaisement général avec les riverains et les opposants,  a le mérite de démontrer qu’il y a des alternatives possibles au projet de P.C.A. « pharaonique » qui nous était proposé depuis 2 ans, dans les documents du Bureau Impact, et auquel le Conseil communal adhérait  !. 

Le nombre d’appartements  

1074184788.jpgUne première lecture nous indique qu’il y a 3 zones d’aménagement : celle de l’entrée par la Rue Paul Dubois, avec 3 maisons ; en continuant la promenade dans les illustrations, on note le bâtiment des anciens Ateliers réhabilités en appartements, avec garages, au rez-de-chaussée, et enfin, une série de 8 petites maisons avec jardins, à l’emplacement actuel du hangar.  

C’est donc un total de 11 maisons qui est envisagé, et pour ce qui est des appartements  à réaliser dans le bâtiment des Ateliers, c’est un nombre que l’on peut évaluer entre 20 & 25 appartements, selon la surface que l’on attribue à chaque unité, puisqu’ils pourront avoir 1, 2 ou 3 chambres.  

Nous sommes donc loin du nombre indicatif de la Présentation du Bureau Impact le 16 février 2016 (p. 20), qui indiquait en intérieur d’ilots   :   entre 40  et 60 logements. Nous sommes également très loin des chiffres indiqués dans l’étude de Mobilité, (p 5), qui  indique « Selon une estimation basée sur le plan-masse, 73 appartements seront réalisés, ainsi que 14 maisons unifamiliales ». 

Les Parkings 

La lecture des images nous montre qu’il n’y aura plus de parkings souterrains, puisqu’il n’y a pas de rampe d’accès sous-sol identifiée sur les différentes  vues, que des parkings sont en rez- de chaussée des anciens Ateliers, et des places de stationnement en face des maisons. 

La sapinière 

sapin.jpgElle ne disparait plus, puisque le Permis groupé ne vise –à juste titre- que l’aménagement du site Gilson dont l’entreprise Balfroid est propriétaire. Il n’y a donc plus de « préemption sur le futur », imposée aux riverains dès maintenant pour ce qu’ils pourront faire ou ne pas faire sur leurs propriétés à l’avenir. 

Les expropriations, notamment liées aux voies d’accès  

Avec la réduction du nombre d’appartements et de maisons, c’est-à-dire une urbanisation réduite, les problèmes de mobilité ne se posent plus dans les mêmes termes qu’avec le Projet de P.C.A.  

Les  questions à éclaircir,,,, 

Quid de la rénovation des bâtiments à front de la Rue de la Station, les annexes, et les accès ? 

Appréciation générale

De ce parcours du document, on retient le souci d’harmonie et de respect de l’habitat environnant, pour préserver le caractère villageois de Wellin : tous les bâtiments présentent de vrais toits (en non plus des toits-terrasse), les hauteurs  semblent avoir fondues, et en raison d’une emprise au sol beaucoup plus limitée, une zone de convivialité et de bon voisinage se dégage de cette urbanisation, qui est aérée. 

3477485556.jpgIl faut reconnaître que l’évolution du projet « PCA GILSON » en « Permis de constructions groupées » présente des points positifs, en ce qu’il a tenu compte des nombreuses réclamations présentées par la population. Ce « cadre de vie de grande qualité », est certainement plus propice à emporter  l’adhésion des citoyens à CE projet, tenant compte de l’intérêt général  et des observations formulées. 

Lors du Conseil communal du 26 mars 2015, il a été rappelé  pourquoi le Conseil Communal a voté la nécessité d’un PCA « Gilson » en août 2013 ?  

"Dès le début, en raison de la localisation et des potentialités du site, l’ensemble du conseil communal s’est prononcé en faveur d’un projet de quartier à haute valeur ajoutée en plein coeur du village. Nous voulions, dans l’intérêt premier des riverains, éviter une  densification trop importante du site vu sa superficie entièrement constructible Nous voulions enfin offrir un cadre clair à tous les investisseurs afin que, dès le départ, ils disposent des orientations communales quant à la transformation et la rénovation du centre de Wellin." 

Le Permis de constructions groupées, sur la table aujourd’hui, rencontre ces  critères, fixés par le Conseil communal ! 

Conclusion

Dans ce contexte, le maintien du PCA est donc tout à fait superfétatoire ; il n’a plus aucune  raison d’être, et il doit être abandonné."

La Coordination

bar2.gif

2296794404.2.jpg

0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.