Compte-rendu du Conseil Communal du 23 février 2015...

2316737495.2.JPGLa Bourgmestre ouvre la séance avec un peu de retard.  Cette réunion ne comporte que cinq points à son ordre du jour public.  Tout le monde est présent.  Il est 20h04 lorsqu’elle soumet au conseil  le procès-verbal de la séance précédente.  Monsieur Herman prend la parole pour féliciter l’administration pour la rédaction de ce pv.  Il a toutefois une remarque à formuler : après la suspension de séance, il dit avoir demandé la parole et que cela lui aurait été refusé.  Il souhaite, dans un soucis d’objectivité, que ce refus soit acté.  Madame Bughin donne alors la parole à Monsieur Lambert qui introduit la présentation de la future création d’un groupe d’action local (GAL) «Semois et Lesse».  Messieurs Corentin Roland et Thierry Joie, les chevilles ouvrières de la mise en place de ce projet, présentent alors le plan de développement stratégique (PDS) qu’ils ont élaboré… Le site internet : cliquez ici

bar2.gifCliquez sur "lire la suite" ci-dessous à gauchebar2.gifwellin,commune,conseil,compte-rendu,communal,bourgmestre,échevin,conseiller,opposition,sder,ccatm,cpas,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,lefèbvre,alexandre  wellin,commune,conseil,compte-rendu,communal,bourgmestre,échevin,conseiller,opposition,sder,ccatm,cpas,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,lefèbvre,alexandre

Majorité                           Opposition

conseil,communal,wellin,novembre,2014,bourgmestre,échevin,conseiller,question,closson,lambert,motion,sncb,défiance,blog,compte,rendu,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,commune,province,philippe,alexandre,cpas,modification,budgétaire,service,incendie,secours,gouverneur,life,lomme,directeur,général,recrutementLes communes de Bertrix, Bièvre, Bouillon, Daverdisse, Gedinne, Herbeumont, Paliseul, Vresse-sur-Semois et Wellin participeront à ce GAL  afin de redynamiser le territoire qu’elles forment ensemble.  Après de nombreuses réunions préparatoires, le constat est clair : cette zone, située à cheval sur les provinces de Namur et de Luxembourg, peut-être qualifiée de «sous-développée» et d’oubliée à bien des égards.  D’après les auteurs du projet, il y a une attente évidente de la population : le grand nombre de participants à ces réunions en est la preuve.

Grâce à des fonds européens, wallons et communaux, le GAL pourra développer, à une échelle pertinente, des projets qui amélioreront la qualité de vie de ses habitants et le développement socio-économique du territoire, et cela à échéance 2020.  Les projets porteront sur des thématiques telles que le soutien de l’économie locale, le tourisme, la promotion du territoire, le logement, l’énergie, la mobilité, l’agriculture, l’insertion sociale ou toute autre thématique mise en avant par le diagnostic qui vient d’être réalisé.

Le GAL est un partenariat entre des Communes, des associations et des structures privées qui décident de s’associer pour se lancer dans un programme de développement local.  L’accent est donc principalement mis  sur les synergies qui peuvent être créées entre des partenaires existants.

Les auteurs de projet signalent que le GAL ne finance pas mais peut aider à «monter les dossiers».  Il fonctionnera grâce à 90 % de subventions (Europe et Région Wallonne).  Les 10 % restants seront à charge des communes qui y participent selon une clef de répartition encore à définir (population, superficie, …).  Le budget total est de près de 2 millions d’euros, la participation des communes est prévue pour un montant de 213.698 €.  Quatre ou cinq emplois devraient être créés.

La présentation de ce projet : cliquez ici

Suite à cette présentation, Monsieur Closson demande la parole et l’obtient.  Il trouve ce projet très positif.  Il ajoute que la commune de Wellin a déjà l’habitudes des collaborations diverses et cite quelques exemples : DEFITS, C2P, maison du tourisme, maison médicale, …  Il voudrait en outre qu’au niveau budgétaire, la clef de répartition entre les communes comporte un volet qui tient compte du bénéfice que chacune en retire.  Il lui est répondu que cette clef est encore sur la table et que cela sera décidé ultérieurement, lorsque le projet sera accepté.  Tout est donc encore possible à ce niveau, cela dépendra du résultat des négociations à venir…

Le conseil approuve donc à l’unanimité ce Plan de Développement Stratégique.  Il ne reste plus à espérer qu’il sera accepté par les autorités auxquelles il sera présenté.  Si ce n’était pas le cas, une éventuelle séance de rattrapage est prévue en fin d’année.

conseil,communal,wellin,novembre,2014,bourgmestre,échevin,conseiller,question,closson,lambert,motion,sncb,défiance,blog,compte,rendu,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,commune,province,philippe,alexandre,cpas,modification,budgétaire,service,incendie,secours,gouverneur,life,lomme,directeur,général,recrutementMonsieur Lambert propose ensuite que la commune de Wellin adhère à la charte des communes du Commerce Equitable.  Il signale que les le petit déjeuner Oxfam organisé il y a quelques mois était une première étape dans ce projet.  Pour pouvoir prétendre à ce titre, la commune de Wellin doit remplir 6 critères :

  • Le Conseil communal vote une résolution en faveur du commerce équitable et engage l’administration communal à consommer du café et au moins un autre produit équitable.
  • Des commerces et établissements Horeca installés sur le territoire de la commune proposent au moins deux produits du commerce équitable à leur clientèle.
  • Des entreprises, des institutions, des associations et des écoles de la commune consomment des produits équitables et sensibilisent leurs travailleurs et les élèves au commerce équitable.
  • La commune communique sur sa participation à la campagne et organise au moins annuellement un événement de sensibilisation grand public sur le commerce équitable.
  • Un comité de pilotage diversifié et représentatif des acteurs locaux coordonne la campagne et mène la commune à l’obtention du titre.
  • Parce que les agriculteurs de chez nous comptent aussi, la commune soutient une initiative en faveur de la consommation de produits agricoles locaux et durables.

Les édiles décident à l’unanimité d’inscrire la commune à cette campagne…  Le site internet : cliquez ici

conseil,communal,wellin,novembre,2014,bourgmestre,échevin,conseiller,question,closson,lambert,motion,sncb,défiance,blog,compte,rendu,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,commune,province,philippe,alexandre,cpas,modification,budgétaire,service,incendie,secours,gouverneur,life,lomme,directeur,général,recrutementLe Conseil approuve ensuite à l’unanimité le programme 2015 de la Coordination locale pour l’Enfance tel que proposé par la Commission Communal de l’accueil.  Monsieur Lambert ne veut pas entrer dans les détails mais précise les principales actions qui seront organisées ou poursuivies, à savoir :

  • La poursuite des quatre semaines d’accueil des enfants durant les vacances d’été.
  • Les stages pendant les autres périodes de vacances sont maintenus.
  • La formation des accueillant(e)s est également maintenue afin de disposer de personnes compétentes.

1129904333.JPGThierry Damilot prend alors la parole afin d’aborder le dossier des logements «tremplins» dans les locaux de l’ancienne gendarmerie.  Il précise que c’est la CLDR qui va décider de la validation des fiches projets qui ont été établies.  Il s’agit de créer 4 logements dont un pour personne à mobilité réduite.  Thierry Denoncin lui demande de préciser qu’il ne s’agit pas de logements sociaux car certains riverains se posent encore la question.  Monsieur Damilot lui confirme qu’il ne s’agit pas de logement sociaux mais de logements «tremplins», comme précisé depuis le début de ce projet (cliquez ici).  Accepté à l’unanimité.

conseil,communal,wellin,novembre,2014,bourgmestre,échevin,conseiller,question,closson,lambert,motion,sncb,défiance,blog,compte,rendu,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,commune,province,philippe,alexandre,cpas,modification,budgétaire,service,incendie,secours,gouverneur,life,lomme,directeur,général,recrutementAnne Bughin présente le dernier point à l’ordre du jour.  Il s’agit de porter à la connaissance des conseillers les recommandations transmises par la zone de police et la zone de secours Luxembourg en ce qui concerne l’organisation de certains événements (grands feux, chapiteaux, carnaval, fêtes foraines).  Elle précise d’emblée que se conformer strictement à ces règles risque de mettre en péril l’organisation de certains de ces événements.  Elle annonce donc qu’un travail est réalisé en collaboration avec le service travaux à ce sujet.  Il faut adapter les règles à la réalité du terrain.

Monsieur Herman suppose qu’il s’agit d’un «parapluie» ouvert par les services de secours et la zone de police afin de s’exonérer de problèmes éventuels.  Il se demande toutefois si il n’y a pas de risques juridiques en cas de «gros problèmes»…  Madame Bughin lui répond qu’il s’agit de recommandations qui n’ont pas toutes une base légale…

Monsieur Closson ajoute qu’il faudrait en la matière qu’on parle d’obligation de moyens et non pas d’obligation de résultat, car « à l’impossible nul n’est tenu ».  Madame Bughin lui confirme que le collège a demandé que cela reste en attente pour l’instant…

Fin du conseil à 21h12.

bar2.gif

0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.