Lettre ouverte aux décideurs Wellinois (David PIERSON)

Nous publions ci-dessous une lettre ouverte transmise cette nuit par Monsieur David Pierson et qui concerne l'organisation de la kermesse de Wellin...

bar2.gif

lettre ouverte,wellin,david pierson,kermesse,thierry damilot,bal,parking,pasquasy,fête,bourgmestre,échevin,conseiller,blog wellin,commune de wellin,nuisance sonore,sudinfo,sudpresse,la meuse,la meuse luxembourg,philippe alexandre"La fête accomplie ou le fait accompli ?

Biens chers bourgmestre, échevins, et conseillers de la commune de Wellin,

J’espère qu’à l’heure à laquelle je vous écris (dimanche 16 septembre 2012, à 2h31), vous dormez paisiblement et récupérez des forces, forces dont vous aurez bien besoin pour vos prochains cabanages intensifs.

lettre ouverte,wellin,david pierson,kermesse,thierry damilot,bal,parking,pasquasy,fête,bourgmestre,échevin,conseiller,blog wellin,commune de wellin,nuisance sonore,sudinfo,sudpresse,la meuse,la meuse luxembourg,philippe alexandrePour ma part je ne dors pas car, pour la deuxième année consécutive, les bals de la fête du village ont été organisés dans le parking communal (ex-Pasquasy), à moins de 20 mètres de mon habitation. Je vous avais pourtant demandé l’an dernier de bien vouloir revoir votre politique du fait accompli (voir ci-annexée (cliquez sur "lire la suite" en bas à gauche" - ndlr) ma lettre de l’an dernier, même motif, même époque). Si vous relisez cette lettre, vous devriez pouvoir comprendre que je ne me pose pas en grincheux de service mais que je souhaitais simplement une meilleure répartition des nuisances liées aux trois grandes festivités wellinoises (Carnaval, Plein-Air et Fête du village). Force m’est de constater que vous n’en avez cure, j’en prends bonne note…

lettre ouverte,wellin,david pierson,kermesse,thierry damilot,bal,parking,pasquasy,fête,bourgmestre,échevin,conseiller,blog wellin,commune de wellin,nuisance sonore,sudinfo,sudpresse,la meuse,la meuse luxembourg,philippe alexandrePour la deuxième année consécutive, le terrain de basket où étaient organisés les bals de la fête est occupé par le container de la police. Container qu’à mon avis toutes les communes wallonnes doivent nous envier. Un symbole fort ! De la dynamique communale ? D’une expérience avant-gardiste d’architecture post-moderniste ? D’une conséquence fâcheuse de la réforme des polices ? D’une déliquescence programmée des services publics ? Je m’interroge. Et je suppose que les deux policiers qui occupent ces « bureaux » s’interrogent aussi.

Pour la deuxième année consécutive, vous avez superbement ignoré le voisinage et, dans votre omniscience et surtout votre omnipotence, vous n’avez pas cru bon de prévenir les premiers concernés. Vous avez tellement à faire… tellement à penser… Personnellement, je penserai à vous le 14 octobre prochain.

lettre ouverte,wellin,david pierson,kermesse,thierry damilot,bal,parking,pasquasy,fête,bourgmestre,échevin,conseiller,blog wellin,commune de wellin,nuisance sonore,sudinfo,sudpresse,la meuse,la meuse luxembourg,philippe alexandrePuisque vous ignorez avec superbe toute concertation, j’ai donc décidé de vous ignorer à mon tour. Mais je me permettrai le moment venu de vous rappeler vos obligations et vos responsabilités. D’ici-là, et afin de vous faire gagner du temps, je vous prie de ne pas passer cabaner à la maison ; je préférerai probablement dormir que vous recevoir et vous écouter.

Salutations,"

David Pierson

bar2.gif

Cliquez sur "lire la suite" ci-dessous à gauche afin de prendre connaissance du courrier, sur le même sujet, envoyé par Mr Pierson l'année dernière (2011)...

ANNEXE (lettre du 19/09/2011)

"Monsieur le bourgmestre,

Madame, Messieurs les échevins,

Cette lettre pour vous dire mon désappointement quand je vois qu’aucun d’entre vous n’a trouvé cinq secondes de courage politique pour me prévenir que les bals de la fête étaient cette année organisés dans le Parking ex-Pasquasy. En effet, c’est en posant fortuitement une question à M. Thierry Damilot sur les travaux de raccordement électrique au dit parking que j’ai appris ce « déménagement ». Manifestement, vous aviez choisi la politique du fait accompli. 

J’ose espérer que ce déménagement était tout provisoire. Il y a chaque année à Wellin trois week-ends de gros bals (carnaval, plein air et fête du village) et je pense que les répartir géographiquement permet aussi de partager les nuisances qui y sont liées. C’était le cas jusqu’à présent mais voici que depuis votre décision d’organiser la fête dans le Parking ex-Pasquasy ma famille et moi, nous nous retrouvons en première ligne tant pour le carnaval que pour la fête. Ca fait beaucoup, ça fait trop.

Pourquoi ? Parce que aucun de ces bals ne respecte la législation en vigueur notamment en matière de nuisances sonores. Pas besoin d’un sonomètre pour s’en rendre compte ; lors du prochain carnaval, je vous invite à venir poser vos mains sur les murs intérieurs de notre habitation pour y sentir les vibrations produites… C’est édifiant. Et pourtant ce sont des murs bien épais, comme on en fait plus…

J’avais cru comprendre que les bals de la fête étaient programmés pour les vendredi et samedi soir. La musique s’est arrêtée à 2h47 le samedi et 4h05 le dimanche. J’avais cru comprendre aussi (et ça m’avait été confirmé par les organisateurs) que la soirée du dimanche serait tranquille. Or, hier dimanche la musique s’est poursuivie jusque 23h00. Nos enfants n’ont pas réussi à dormir avant cette heure trop tardive alors qu’ils avaient école ce matin.

A ma demande de savoir s’il existe un calendrier des manifestations prévues dans le Parking ex-Pasquasy, Monsieur Thierry Damilot me répond par mail, le 12 septembre dernier, que « le collège marquera son accord ou non au cas par cas ». Je ne peux me satisfaire d’une réponse aussi vague. Si cette politique du fait accompli perdure, si l’information aux riverains et la concertation continuent à être ignorées, je me verrai contraint et  forcé de faire respecter mes droits et ceux de ma famille.

Je vous souhaite bonne réception de la présente."

David Pierson

8 commentaires Imprimer

Commentaires

  • C'est après avoir enlevé les boules "quies" que je vous dis être d'accord, partageons le "bruit" entre les différents quartiers du village .Pas toujours les mêmes!

  • Sans vouloir lancer une polémique qui s’avérerait inutile, je me demande s'il ne faudrait pas interroger les voisins de l'ancien terrain de basket pour connaître leur avis.

  • je partage fondamentalement le point de vue de ce monsieur.Au risque de passer pour un vieux con ringard, je trouve que toute ces kermesses sont une nuisances sonores ,une pollution ,et un terreau fertile,à la dégénérescence de notre belle jeunesse

  • Nos édiles n'ont pas l’oreille très fine et peu de souci de la population. Les postes rétribués sont hautement convoités mais on oublie vite les promesses. Je n'ose imaginer les nuisances que vous subissez alors que pour nous c'est déjà infernal au bout de notre jardin. Est-il bien utile d'envoyer tant de décibels? Cet après-midi, c'était encore magistral et, pour les petits-enfants qui aspirent au sommeil, quel calvaire!
    Le flyer n'annonçait pas le lieu des festivités et nous nous posions la question naïvement... c'était donc clair pour tout le monde. Que peut-on espérer dans les conditions actuelles? Le parking n'a-il-pas été acheté pour cela? Notre remarquable "maison de police" une honte pour les concitoyens, occupe des lieux rendus inutilisables à d'autres activités.
    J'applaudis à votre intervention et je souhaite que l'omnipotence et l'omniscience soient bientôt remplacées par la compétence et la solidarité.

  • Monsieur,

    Dans l'annexe de 2011, je n'ai pas ben compris un passage. Celui qui se rapporte aux heures de fin d'émissions musicales. Vous parlez de 2h47 le samedi et 4h05 le dimanche puis une phrase plus loin, on peut lire : hier, dimanche, la musique s'est arrêtée à 23h dans le même texte. Cherchez l'erreur.

    Les fêtes locales sont organisées en général par un comité indépendant de la commune et celle-ci, dans le meilleur des cas, soutient ce genre d'activité. Le règlement communal fixe certaines règles quant aux nuisances. Sur une année, au grand maximum 10 nuits où le sommeil peut être écourté ou difficile. Est-ce vraiment la fin du monde? N'avez-vous jamais passé de nuit blanche et vous rendre au boulot le lendemain?

    Dans votre village, il y a 75% disons de personnes qui ne se manifestent pas par rapport à ces nuisances et le reste en discute dont 1% écrit pour se plaindre à l'équipe échevinale ou l'autorité communale.
    Il est aisé d'imaginer la politique à prendre.

    Faudra-t-il que vous appeliez la police pour constater les nuisances lors des festivités? Cela mènera à quoi ?

    Qu'avec fermeté la commune donne des directives aux organisateurs (je pense que cela devrait déjà être le cas)

    Imaginons que chez vous, on ferme à 23 heures et que le niveau sonore soit inférieur à la fête du village d'à côté. Plus de fête locale dans un temps relativement court.

    En même temps, je suis d'avis que le niveau sonore dans la plupart des fêtes locales est excessif. Il devrait y avoir une concertation entre les organisateurs et les résidants les plus proches dans un respect mutuel afin d'établir des limites à ne pas franchir.

    L' aboutissement d'une telle démarche réside dans la manière de rapporter une nuisance à l'autorité, le ton utilisé.

    Excellente jounée.

  • Lorsque l'on fait le choix d'habiter au centre d'un village, on profite des avantages de la proximité des commerces, des services et tant d'autres facilités dont on peut bénéficier tous les jours. Faut-il dès lors faire publicité des quelques jours de festivités comme étant des nuisances alors qu'au travers de ces organisations il y a, avant tout, le soucis de garder au sein d'un village un esprit de convivialité et de rapprochement entre les citoyens?

    De plus n'est-il pas plus judicieux d'organiser ces festivités sur le parking "Pasquasy" plutôt que comme précédemment sur l'ancien terrain de basket qui se trouve juste en face du funérarium, faire la fête à quelques mètres d'un lieu qui suscite le respect et le recueillement lorsqu'il est occupé par une famille endeuillée comme c'était le cas cette année?

    Encore bravo aux organisateurs pour la réussite de cette kermesse et à la
    solidarité dont fait preuve notre BELLE JEUNESSE.

  • Tt a fait d'accord avec monsieur Didriche!

  • Un juste partage des nuisances générées par les manifestations welinoises (au combien sympathiques) me paraît la moindre des choses, et ce, après un minimum de concertation avec les personnes concernées.

    Les conditions dans lesquelles doivent travailler nos policier sont véritablement scandaleuses. C'est le résultat d'une politique de travaux complètement désastreuse, ou plutôt que d'acheter le bâtiment actuellement occupé par le CPAS et de trouver un espace digne de ce nom pour accueillir nos représentants de l'ordre, on a préféré réhabiliter l'ancien arsenal des pompiers , batiment completement inadapté, sans un euro de subside et pour un montant équivalent! Cherchez l'erreur.

    Je partage tout à fait l'avis de Mr Pirson.

Les commentaires sont fermés.