supplémetaire

  • Conseil Communal du 30/09/13 : points supplémentaires demandés par l'opposition

    528893239.3.JPGLe groupe d'opposition "Avec Vous" (Benoît Closson - Thierry Denoncin - Edwin Goffaux - Emmanuel Herman) demande l'ajout de 4 points supplémentaires à l'ordre du jour du prochain Conseil Communal du lundi 30 septembre prochain (cliquez ici).  En voici le détail, les explications qu'ils donnent  et les questions qu'il posent pour chacun d'entre eux...

    bar2.gif

    1. Etablissement GILSON

    1934179477.JPGLors du Conseil communal estival de juillet 2013, il a été décidé de mandater le Collège pour négocier l’acquisition d’une partie des anciens établissements GILSON, tout en précisant que le Conseil communal serait informé de l’évolution de ce dossier (cliquez ici).

    Pouvez-vous nous dire :

    - Si l’offre de la Commune a été retenue et à quel prix ?

    - Si un accord a été trouvé avec l’amateur privé qui était en concurrence avec la Commune et, si oui, en quoi consiste cet accord ?

    - Quels sont les projets précis de la Commune quant à une affectation future des lieux ?

    - Quel est l’impact budgétaire raisonnablement prévisible pour la Commune lié à l’acquisition, rénovation, fonctionnement de ces nouveaux locaux ?

    2. Bâtiments du culte et presbytères

    eglise.jpgLe 22 juillet 2013, le Collège communal a rencontré les représentants des fabriques d’église et de la Curie concernant l’état des bâtiments du culte et des presbytères situés sur le territoire communal. Il ressort du compte-rendu de cette réunion que la remise en ordre de tous ces bâtiments nécessite des travaux estimés à… 1.113.200 €…

    Nous serons probablement tous d’accord ici autour de la table pour estimer que la Commune ne peut pas se permettre d’affecter une somme aussi considérable à la rénovation des bâtiments du culte. Nous le regrettons, car il s’agit, indépendamment de toute conviction religieuse personnelle, de la sauvegarde d’un patrimoine important de notre Commune.

    Nous souhaitons connaître les suites que le Collège entend apporter à ce constat alarmant :

    - Avez-vous l’intention de procéder à toutes les rénovations listées par le service des travaux et selon quel phasage ?

    - Si non, quels sont vos critères de choix pour déterminer les bâtiments à restaurer prioritairement et, concrètement, cela se traduira par la sauvegarde de quels édifices ?

    - Quelle affectation envisagez-vous pour les églises et/ou presbytères non rénovés ?

    3. Avancement des travaux de rénovation du CPAS (ancien arsenal)

    SAM_1698.JPGVous vous souviendrez que l’entreprise qui avait remporté le marché public de rénovation de l’ancien arsenal des pompiers situé sur la Grand-Place, a été déclarée en faillite, ce qui a entraîné la suspension des travaux. Bien entendu, ceci n’est pas imputable à la Commune qui a traité correctement ce dossier d’attribution du marché public à la firme la moins chère.

    Nous avions alors organisé une réunion avec les sous-traitants de l’entreprise faillie, espérant pouvoir relancer les travaux sans devoir repasser de nouveaux marchés publics. Ceci aurait du permettre de gagner du temps, de sorte que la date de fin de chantier avait été fixée à mi 2013, voire fin août 2013 au plus tard.

    En ce début d’automne, plus rien ne semble bouger à l’intérieur du bâtiment… Pourquoi ?

    Le personnel du CPAS est inquiet, car il faut savoir que les locaux actuels sont occupés à titre précaire depuis plus de 10 ans, ce qui signifie qu’à tout moment, la régie des bâtiments peut intimer au CPAS de quitter immédiatement les lieux. Un CPAS à la rue, ce serait un comble ! C’est la raison pour laquelle, sous la précédente législature, nous avons décidé d’enfin doter le CPAS de locaux adaptés. Il faut donc donner la priorité absolue à faire avancer ce dossier avec célérité.

    Or, à ce jour, ce dossier semble bloqué et le CPAS n’a aucune idée sur le timing de déménagement.

    Merci de nous informer – et surtout le CPAS - de la date à partir de laquelle le déménagement dans les nouveaux locaux pourra s’organiser.

    4. Prime communale de fréquentation du parc à containers

    3248292894.jpgDepuis plusieurs années déjà, la Commune de Wellin octroie une prime de 15 € par ménage pour la fréquentation du parc à containers. Cette prime vise à stimuler le tri correct des déchets et, en définitive, à réduire leur coût.

    Elle nécessite l’obtention de 10 tampons cachetés par an. Ceci doit nécessairement se faire avec la bonne collaboration du préposé du parc à containers, lequel est un membre du personnel de l’AIVE.

    Or, il nous revient que, suite à un récent incident avec un notable wellinois qui craignait de perdre sa prime annuelle de 15 €, l’AIVE soit enclin à revoir sa collaboration avec la Commune en la matière. Pouvez-vous nous dire quels sont les changements pratiques que cela va entraîner pour les citoyens wellinois ? 

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer