scout

  • Conseil Communal du lundi 31 août : interpellation de Monsieur Herman...

    DSCN1822.JPGMonsieur Emmanuel Herman nous fait parvenir une question concernant l'expulsion de louveteaux de l'église de Fays-Famenne le 25 juillet dernier.  Il nous précise qu'il fait cette interpellation en tant que membre du Conseil et pas au nom du groupe "Avec Vous" (même si le groupe est solidaire de cette intervention).  Voici, ci-dessous, in-extenso, le texte de cette interpellation qui trouvera réponse lors du conseil de ce lundi 31 août :

    bar2.gif

    "Expulsion de 40 louveteaux de l’église de Fays-Famenne le 25 juillet 2015

    Le samedi 25 juillet dernier, vers 19h30, une quarantaine de louveteaux et leurs chefs qui, en raison des intempéries, avaient été hébergés pour une nuit à l’église de Fays-Famenne avec l’accord du prêtre desservant et de la Fabrique d’église, en ont été expulsés à l’intervention de l'Échevin Guillaume Tavier, précisant agir en sa qualité de Bourgmestre faisant fonction.

    813145325.jpgCet incident a été suivi d’une lettre de plainte adressée par la Fabrique d’église de Fays-Famenne aux membres du Collège et du Conseil communal, les récriminations des fabriciens visant tant le fond que la forme de l’affaire (cliquez ici).

    Depuis lors j’ai été abordé par plusieurs personnes se disant scandalisées et choquées, parlant d’une décision entachée d’illégalité, d’inadmissible agressivité, de dissimulations de l’autorité communale, du fait qu’à la date du 25 juillet l’échevin Guillaume Tavier n’était pas bourgmestre faisant fonction, d’abus de pouvoir, etc……

    Il va de soi que, comme pour toute rumeur qui se répand, des erreurs, déformations de la réalité, exagérations et fantasmes éventuels peuvent se glisser dans les discours qui sont véhiculés.

    Le climat entourant cet incident est donc particulièrement malsain. Seule une mise au point claire et honnête permettra de mettre un terme aux allégations et interprétations erronées.

    Mon unique volonté est de contribuer, dans l’intérêt de la commune, à clarifier les choses.

    Je demande dès lors au Collège de bien vouloir communiquer au Conseil communal sa réaction aux divers éléments de fond et de forme contenus dans la plainte déposée par la Fabrique d’église de Fays-Famenne."

    Emmanuel HERMAN, Conseiller communal

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Souvenir : Saint-Nicolas en 1948"

    saint-nicolas.jpgA cette époque, je faisais partie d'un clan de "routiers-scouts" dont l'une des activités consistait à réaliser des petits spectacles.

    Ceux-ci ce divisaient en trois parties, une représentation théâtrale, un numéro de magie avec fakir, et un spectacle de clowns.

    Dans cette troupe, nous étions tous polyvalents.  Moi-même, si j'avais un petit rôle dans la pièce de théâtre et que, parfois, je remplaçais l'assistant du fakir, ma fonction principale était celle de clown.

    Nos publics étaient les maisons de repos pour personnes âgées et les enfants dans les fêtes d'écoles.

    Et en ce début décembre 1948, nous avions été demandés pour une fête de St Nicolas à Pepinster, faubourg de Verviers, à l'intention des enfants d'anciens prisonniers de guerre.

    La ville de Pepinster avait mis les petits plats dans les grands, car en plus de notre troupe (nous nous appelions "les Fraternillis") il y avait un autre groupe, une chorale, comme nous de scouts routiers, qui elle venait de Bruxelles et s'appelait l'Equipe de la Flamme.

    Nous les Fraternillis, passions les premiers, ensuite venait l'équipe de la Flamme. C'était une excellente chorale, avec notamment un très bon soliste, un grand maigre, comme moi (à l'époque) bien qu'un peu plus âgé.

    jacques brel jeune.jpgCe n'est que beaucoup d'années plus tard que nous avons appris que le soliste de l'équipe de la Flamme n'était d'autre que … Jacques Brel.

    J'ai eu la chance de pouvoir assister au spectacle de ses adieux à la scène, aux Beaux Arts, à Bruxelles pendant les années 60. Comme ce jour là j'étais au balcon, c'est normal qu'il ne m'ait pas reconnu...

    La vie à démontré que pour réussir dans le spectacle il valait mieux être choriste que clown, mais je peux quand-même me vanter d'avoir un jour fait partie de la même affiche que Jacques Brel...

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Scout toujours prêt… Nostalgie!"

    1944 Scout jo 1.jpg"Le scoutisme que j'ai connu, c'était le scoutisme des années 40.  D'accord, ça fait longtemps... Depuis, tout a changé, le scoutisme aussi.  Des choses ont changé en mieux, d'autres en pire.  Et le scoutisme?

    D'abord il faut mettre les choses au point.  Je me rends compte que, pour beaucoup, le mot "scout" est devenu un nom commun.  Maintenant, il suffit de voir un groupe de jeunes battre la campagne pendant les grandes vacances, et ce sont "des scouts".  Normal, à présent, visuellement si peu de choses séparent les scouts d'autres mouvements de jeunesse.

    Actuellement je vois régulièrement passer des scouts devant chez moi dont le seul signe distinctif est un foulard.  Béret, casquette, même la capuche que portent les bandes qui traînent dans les cités.   Chemises bigarrées, pantalons de toutes les longueurs, jusque des sandales pour les promenades dans les bois.  L'uniforme qui distinguait les scouts de Baden-Powel  des autres groupements ne pouvait lui, prêter à confusion. 

    Lord_Baden_Powell.jpgMais j'entends déjà les hauts cris. L'uniforme égal militarisme, l'uniforme ça empêche le développement de la personnalité, l'uniforme ça coûte cher Bon je veux bien mais si j'ai fait mon service militaire, je ne me suis sûrement pas réengagé...  De la personnalité, personne ne m'a jamais dit que j'en manquais spécialement...  Et si un uniforme coûte cher, mes parents n'étaient pas riches et il y avait peu de gens de cette catégorie dans ma troupe et tout le monde portait l'uniforme.

    Quant à la tenue des scouts vis-à-vis des populations et les problèmes de boissons, nos dirigeants et accompagnateurs n'avait nul besoin de signer, comme ils le font maintenant, un code les engageant à faire respecter le voisinage et à éviter la "consommation excessive" d'alcool (sic).  A cette époque, cela tombait sous le sens...

    Alors c'était mieux avant? C'est pire maintenant?  A chacun son opinion...  J'ai la mienne..."

    Lézard Consciencieuxbar2.gif3636250338.jpg

    0 commentaire Imprimer
  • Scouts toujours prêts... à picoler...

    WP_20140726_001.jpgComme chaque année en période estivale, notre belle région accueille un grand nombre de camps de divers mouvements de jeunesses (scouts, patros,...).  Il leur faut du ravitaillement et ils font donc fonctionner les commerces de notre région.  Toutefois, en y regardant de plus près (ou pas!), les caddies sont souvent remplis de divers breuvages alcoolisés dont, apparamment ils font une grande consommation.  Loin de moi l'idée de condamner certaines libations festives, mais en tout il faut rester raisonnable!!!  WP_20140712_001.jpgSous la responsabilité des animateurs, majeurs pour la plupart, il y a des enfants.  Je ne pense pas que ces excès bibitifs soient du meilleur effet au niveau de la sécurité et de l'exemplarité qui devraient être de mises.  Voici, à titre indicatif, quelques photos prises dans un supermarché de notre commune durant cette semaine (cliquez pour agrandir)...  Cela me semble relativement explicite et j'imagine que vous en avez déjà été témoins...
     
    scouts alcool.pngLes scouts et les patros de Belgique ont pourtant pris officiellement position par rapport à cette problématique, notamment via leur site internet (cliquez ici et ici), mais il y a souvent beaucoup de marge entre la théorie et la pratique...

    bar2.gifWP_20140726_002.jpg

    0 commentaire Imprimer