sécurité

  • Quel bazar ! Promesses et constatations suite à une réunion du PLP de Wellin & Lomprez… (par Yannik Dethy)

    2089027887.jpg"Le jeudi 30 mars, des courageux citoyens de Wellin et Lomprez furent conviés à une réunion d’évaluation du PLP (Partenariat Local de Prévention) des deux entités citées ci-avant.

    Notre bourgmestre, Madame Bughin, rehaussa de sa présence cette constructive réunion. Celle-ci eut lieu sous la houlette du Commissaire Pintsch et de l’inspectrice de quartier Gochard…

    Je fais ici un aparté ; quand j’écris « inspecteur de quartier », je devrais plutôt écrire « inspecteur de Wellin, entités apparentées et environs »… En effet, notre inspecteur doit couvrir Wellin, Chanly, Daverdisse et assurer la permanence trois fois par semaine au local de police de Wellin avec comme aide la toute dernière technologie : un téléphone fixe et un GSM… Mais point d’internet, non, non, non ! Donc, pour certains travaux et pour gagner du temps, Sylvie (je me permets avec son consentement obligé) doit demander de l’aide à Bertrix, par exemple. Bertrix qui dispose de l’internet. C’est kafkaïen.

    Fin de l’aparté.

    Il fut demandé à Madame Bughin si les panneaux aux couleurs du PLP étaient commandés. La réponse fut : « Pas encore mais incessamment sous peu, après un appel d’offre, un cahier des charges à produire et la bénédiction de l’officier payeur. »

    les voisins veillent.jpgSuivant l’exemple de la commune de Libin, un panneau couterait une soixantaine d’euros. Et après l’installation des panneaux, il a été constaté que les malandrins allaient « opérer » ailleurs et que des nouveaux membres pour le PLP se manifestaient… D’où un impact très positif !

    La communication police, coordinateurs, membres, citoyens lambda, commerçants fut pointée du doigt et des propositions pour la rendre plus efficace furent derechef données.

    Un point encore à souligner et déjà entendu à maintes reprises… Le fait que les braves gens n’osent se mettre en avant, n’osent afficher un autocollant du PLP ou n’osent témoigner suite à un vol (dixit la police) de peur des « représailles » ou du « qu’en dira-t’on »… Faisons fi de tout cela et devenons des citoyens actifs comme en période du carnaval mais en moins festif…

    Veillons les uns sur les autres afin de protéger nos biens si durement acquis !

    2654103889.3.pngEt demandons aux cloches de Pâques, de l’internet pour notre bureau de police, un café avec biscuits (pour tenir le coup pour Sylvie) et des panneaux PLP !!!

    Ah, j’oubliais les bornes à incendie… Et un hôtel de ville réparé…

    En cette période de Pâques 2017, elles en ont du boulot les Cloches !!!

    Cordiales salutations à toutes celles et ceux qui ont participé à la réunion PLP de ce jeudi 30 mars et un clin d’oeil à TVA (qui se reconnaîtra)."

    Yannik Dethy

    bar2.gif

    3 commentaires Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "On a sauvé la tarte au riz"

    tarte au riz.jpgVerviers : une ville en péril ?

    Sans l’AFSCA (Agence Fédérale Spécialisée dans la Connerie Absolue), on ne s’en serait jamais douté !  Vous vous rendez compte, depuis des lustres, si pas des siècles, voilà une ville, Verviers, qui, sans s’en douter, vit sous un risque permanent d’empoisonnement.  Risque jugé suffisamment grave pour qu’une Agence Fédérale lance une alerte à l’intoxication.  Le but supposé de cette alerte doit donc être d’éviter ou de freiner une épidémie, que dis-je : une pandémie possible, genre peste noire comme en a connu l’Europe au 14° siècle, ou la grippe espagnole il y a moins longtemps.

    Les coupables montrés du doigt et spécialement visés, sont deux produits locaux à haut risque : le fromage de Herve, et la tarte au riz.

    afsca420_fr.jpgHeureusement la Belgique est dotée d’une entité, l'AFSCA, dont le but avoué est de protéger la santé de nos concitoyens, ce qui a permis d'enfin découvrir la dangerosité de ces produits. Il aura donc fallu attendre 2016 pour que cette éminente agence fédérale découvre le danger qu'on fait courir à la population.

    OUF ! Heureusement qu’il s’agit de produits typiquement régionaux, peu connus à l’étranger et qui, par nature, ne sont pas destinés à l’exportation, sinon on n’ose imaginer l’ampleur possible de la catastrophe.

    Ou alors, la raison de ces recherches et les résultats publiés de l’AFSCA auraient-ils un autre but ? La justification de son existence « et des budgets qui vont avec » ?

    Enfin, restons sérieux ! A quoi passe donc leur temps les gens de cette agence? Le but est-il d’éliminer des artisans qui, pour si peu nombreux qu’ils soient, gêneraient quand même ces fabricants de mal-bouffe qui, de plus en plus, envahissent les supermarchés ?

    fromage_de_herve.jpgSinon, et ce serait « aussi pire », pour en arriver à un tel degré de connerie, on pourrait croire que, dans sa recherche de personnel, ce n’est pas à l’université que l'AFSCA va les chercher mais, en fonction de ce qui se passe ces derniers jours, c’est plutôt chez Bouglione qu’ils doivent aller les recruter !

    Jo

    P.S.Aux dernières nouvelles il semblerait que concernant la tarte au riz, l'AFSCA aurait fait marche arrière, par contre, en ce qui concerne le fromage de Herve… ça sent plutôt mauvais...

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Ils l'ont fait!"

    livret-famille-medium-8171667.jpgEt si les français l'ont fait, alors pourquoi pas nous ?

    Le 12 octobre 2014, je publiais sur le blog une brève intitulée "Des idées au gouvernement pour trouver des sous" (cliquez ici).

    Cette brève n'était rien d'autre que la copie exacte d'un mail que j'avais envoyé peu auparavant à quelques politiciens de la région.

    Pour vous la remettre en mémoire, cette brève s’interrogeait sur le bien-fondé d'une institution qui met tous les belges dans le même panier, la « Sécurité Sociale ».

    pauvre.2.jpgJe trouvais tout à fait illogique que des personnes fortunées dont certaines des plus riches du royaume, bénéficient d'une aide « sociale » identique à celle dont bénéficient les personnes qui, elles, émargent au CPAS !

    Comme dit ci-dessus, le contenu de cette brève avait été communiqué aux politiciens de mes relations et, mis à part ceux qui ont choisi de ne pas me répondre, les autres ont tous répliqué unanimement dans le même sens, « - Selon la loi, les droits fondamentaux etc.... etc… les belges sont tous égaux et ont droit aux mêmes avantages sociaux. Impossible de changer cela ! »

    Eh bien, les Français, viennent eux de le faire. Ils commencent à modifier cette anomalie (cliquez ici).

    On a pu voir à la télévision des interviews « trottoir » de personnes nanties de différents niveaux, et toutes celles interrogées n’ont pu que trouver cette modification logique.

    Sincèrement, qui peut trouver normal que des salariés qui touchent 1.500 ou 15.000 euros par mois perçoivent les mêmes allocations familiales et que les deux profitent des mêmes réductions sur les soins médicaux et les médicaments.

    Si le montant des pensions est bien, lui, proportionnel aux salaires perçus, pourquoi en est-il autrement pour les allocations familiales et les frais médicaux ?

    Pour situer et me conforter dans ma réflexion, je reprends les définitions du Petit Robert concernant les deux mots qui forment le nom de l’entité qui régit cet ensemble d’aide à la population belge, la « Sécurité sociale » :

    securite-sociale.pngSécurité : "Sentiment de confiance et de tranquillité d’une personne qui se sent à l’abri du danger."

    Social : (…) "Relatif notamment à la condition des catégories de personnes les moins favorisées."

    La Sécurité Sociale a donc été créée pour mettre à l’abri les moins favorisés, cela dit bien ce que cela veut dire, non ? C’est-à-dire que ces aides ne sont pas faites pour le PDG d’entreprise, sauf s’il est ruiné, mais bien pour le chômeur, sauf s’il lui arrive de gagner à l’Euromillion !

    Jo

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Des milliards?"

    argent amendes sécurité routière.jpg1) Selon un rapport de la Sécurité Routière, en 2011, les PV concernant le code de la route ont rapporté à l'Etat la coquette somme de 1,398 milliard d'euros !

    2) Suite à l'augmentation de la sévérité des contrôles sur nos routes, le département de la justice responsable de l'envoi des PV pour infractions au code de la route est, selon les médias, submergé et, faute de personnel, se dit incapable d'envoyer plus de 20% des amendes faute de personnel !

    chomage job.pngIl ne devrait pourtant pas être nécessaire de rappeler à nos dirigeants qu'il y a des milliers de vrais chômeurs de longue durée qui cherchent désespérément du travail, et que parmi eux il y en a certainement un nombre important d'administratifs, capables de s'adapter à ce travail qui ne devrait pas demander, je pense, des compétences intellectuelles exceptionnelles !

    En cette période où nos divers gouvernements ne parviennent pas à boucler leurs budgets et n'ont à la bouche que les mots de rigueur et d'austérité, serait-il concevable de se passer d'une telle rentrée financière ?

    La solution (trop simple peut-être) semble tomber sous le sens, non ?

    Prenons, par exemple, un chômeur qui faute d'expérience ne traiterait que 50 PV par jour, et que chaque PV serait du montant de 50 euros (l'amende minimum pour une infraction au code de la route)...

    Cela équivaudrait donc à 2.500 euros par jour soit, 50.000 euros de "chiffre d'affaire" par mois...

    calcul bénéfice.jpgEt, frais déduits, il devrait rester quand-même quelque chose pour l'Etat, puisque je parle ici de chiffres minimums, à la limite risibles, et qu'en 2011, en chiffre normaux, le bénéfice net dont à bénéficié l'Etat sur les PV routiers se montait comme dit ci-dessus, à près d'un milliard quatre cent milles euros.

    Et en plus, combien de chômeurs en moins ?

    Il est possible, éventuellement, qu'en raison du "respect de la vie privée", ces traitements de PV ne soient réservés qu'à des agents assermentés ?

    Et alors, serait-ce un gros problème d'assermenter des chômeurs ?

    Si ce problème était posé à une entreprise privée, il y a longtemps qu'il serait résolu : c'est demain que doit commencer le recrutement!!!

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Des idées au gouvernement pour trouver des sous... autre part"...

    MONNAIE.JPGA l’heure ou les riches deviennent de plus en plus nombreux et de plus en plus riches, et les pauvres de plus en plus pauvres (et aussi de plus en plus nombreux).

    Réflexion sur la Sécurité Sociale 

    D’abord, une petite mise au point sur ce concept,en fonction des définitions selon le Petit Robert. 

    Sécurité : "Sentiment de confiance et de tranquillité d’une personne qui se sent à l’abri du danger."

    Social : (…) "Relatif notamment à la condition des catégories de personnes les moins favorisées." 

    sécurité sociale 1.jpgDonc la sécurité sociale est bien un organisme destiné à sécuriser les populations les moins favorisées, ceci par le biais d’institutions telles que la pension légale, la protection contre le chômage, les remboursements des soins de santé, les allocations familiales, etc. et dont les fonds proviennent notamment des cotisations obligatoires de tous les travailleurs, quelque soit l’importance de leur salaire  de leur fortune ou de leurs revenus. 

    Etant donné qu’il s’agit  donc bien de la protection des catégories les moins favorisées de la population, ne serait-il pas normal de considérer dès lors, que ces cotisations, qui sont payées par tous, soient considérées comme un fond de solidarité réservé uniquement à la tranche de la population  qui en a, ou en aura un jour besoin? 

    riche.jpgEst-il normal que des personnes aux revenus importants et parfois énormes, bénéficient des mêmes réductions sur les médicaments que ceux dont les revenus n'arrivent péniblement qu'à 1.500 eurospar mois, ou moins  encore, et qui ,parfois, doivent s'en passer parce que encore trop chers? 

    Est-il normal que ces mêmes personnes qui en fonction de leurs revenus ont eut toutes possibilités de se constituer, (entre-autre et pour le moins), une confortable pension extra-légale, perçoivent en plus une allocation de retraite dite légale 

    pauvre.jpgUne allocation dont le montant est risible pour eux, alors que d'autres doivent se contenter de pensions de misère, (parfois moins de 1.000 euros par mois), et que pour eux, deux ou trois cents euros de plus pourraient faire la différence entre la précarité et une vie qui ne serait encore que tout justedécente.  

    Et ne parlons pas des allocations familiales et du chômage ni qui, non plus, ne devrait être accordé à ceux dont la fortune et/ou, les revenus dépassent un certain plafond. 

    Moralement je qualifierais même cette situation d'appropriation illégale de biens "sociaux".

    Autant je comprends que ceux qui profitent de revenus importants, répugnent à payer un impôt sur la fortune qu'ils ont acquise, autant je ne crois pas qu'ils oseraient refuser de participer au payement de ces mêmes cotisations, pour n'en laisser le bénéfice qu'aux seules classes sociales défavorisées, alors qu'on ne leur demanderait rien de plus que ce qu'ils payent actuellement, 

    La Sécurité Sociale, justifierait seulement alors sa qualification de "Sociale", devenant ainsi un fonds de solidarité aux moyens plus importants puisque, alimenté par tous, mais réservé aux seuls  qui en réalité en ont un réel besoin. 

    logo-euromillions.jpgDans Le Soir de ce mardi on peut lire qu'un fabricant de jouets propose des toboggans intérieurs plaqués or et qu'il en a déjà vendu quatre. Si un belge en a acheté un étant donné qu'il suffit d'être belge pour en profiter, il continue à avoir droit aux allocs ! 

    La même chose pour le belge qui aurait touché l'euromillionIl continue à avoir droit aux allocs, aux ristournes sur les médicaments, à une pension "sociale" et même au chômage !  

    Vous trouvez ça normal vous? 

    Pourtant je ne suis pas de gauche, du moins pas à ce jour...  Enfin, je ne sais plus!

    Jobar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Conseil Communal du 22 mai : points supplémentaires demandés par le groupe "Avec Vous"...

    wellin,commune,conseil,communal,sécurité,cccs,manu,herman,proposition,pv,bourgmestre,secrétaire,serment,sohier,maison,rural,de potter,luc,anne,bughin,thierry,damilot,cpas,budget,chanly,lomprez,halma,recrutement,emploi,blog,sncb,motion,gendarmerie,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandreLe groupe d'opposition "Avec Vous", représenté par Messieurs Closson, Denoncin, Goffaux et Herman ont demandé l'ajout de trois points à l'ordre du jour du prochain Conseil Communal du 22 mai prochain.  Je vous les livre ci-dessous tels que je les ai reçus de leur part.

    Il faut savoir que le Collège avait demandé que, le cas échéant, chacun signe individuellement le point qu'il souhaitait voir ajouté à l'ordre du jour...

    bar2.gif

    Point supplémentaire de Monsieur Emmanuel Herman

     

    "Création d’un Conseil consultatif communal de la Sécurité (CCCS) 

     

    Proposition de délibération...

    LE CONSEIL, 

    Vu l’article L1122-35 du CDLD ; 

    wellin,commune,conseil,communal,sécurité,cccs,manu,herman,proposition,pv,bourgmestre,secrétaire,serment,sohier,maison,rural,de potter,luc,anne,bughin,thierry,damilot,cpas,budget,chanly,lomprez,halma,recrutement,emploi,blog,sncb,motion,gendarmerie,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandreAttendu que la thématique de la sécurité sur le territoire de la commune englobe de multiples aspects tels que le maintien et - le cas échéant – le rétablissement de l’ordre public, l’aménagement du territoire, l’aménagement et la gestion des bâtiments communaux accessibles au public, la mise en place de dispositifs routiers, l’organisation de la sécurité aux abords des écoles, la gestion et la sécurisation événements divers ; 

    Attendu que, selon les dernières statistiques des polices fédérale et locale, les principaux soucis des citoyens en matière de sécurité portent sur la sécurité des biens (cambriolages, vols et vandalisme), la sécurité des personnes (menaces, coups et blessures), la sécurité routière (accidents graves, alcool au volant, sécurisation des abords des écoles…) et la problématique de la vente et de la consommation de stupéfiants ; 

    Attendu que, de façon récurrente, nombre de citoyens de la commune manifestent un intérêt marqué pour tous les problèmes liés à la sécurité au sens large du terme ; 

    Attendu qu’il est de l’intérêt du Collège et du Conseil communal d’être informé régulièrement et le plus largement possible des préoccupations et attentes des habitantsdes associations et mouvements, des enseignants et des divers acteurs socio-économiques des villages de l’entité en matière de sécurité ; 

    SAM_0652.JPGAttendu qu’il est de l’intérêt de la police locale, tant pour son organisation que pour son bon fonctionnement proactif et réactif, de disposer d’informations régulières et fiables concernant les problèmes de sécurité ; 

    Attendu qu’il est de saine gestion d’associer  au mieux les citoyens dans le processus décisionnel communal ; 

    DÉCIDE : 

    Il est créé un Conseil  consultatif communal de la sécurité (CCCS) ; 

    Le CCCS a pour mission d’émettre des avis et recommandations concernant les questions de sécurité qu’il examine d’initiative ou sur demande du Collège ou du Conseil communal ; 

    Le CCCS se réunit chaque fois que des faits ou événements le nécessitent et au minimum deux fois l’an ; 

    Le CCCS est composé comme suit  et renouvelable dans les six mois qui suivent l’élection communale: 

    • Un membre effectif et un membre suppléant de chaque groupe politique représenté au Conseil communal et désigné en son sein 

    • Un président désigné par le Conseil communal parmi les représentants du Conseil désignés pour siéger au CCCS 

    • Un représentant de chaque village de l’entité désigné par le Conseil communal après appel public aux candidatures 

    • Un représentant proposé par chaque association ou mouvement wellinois qui le souhaite 

    • Un représentant de chaque réseau scolaire, désigné par les pouvoirs organisateurs des établissements 

    • Un représentant de la direction de la zone de police locale, désigné par le Chef de corps 

    • Un policier de proximité de la police locale, désigné par le Chef de corps 

    Conformément au CDLD, article L1122-35, les deux tiers au maximum des membres du CCCS sont du même sexe ; 

    Les membres du CCCS siègent à titre gratuit ; 

    Le secrétariat du CCCS est assuré par un membre de l’administration communale ; 

    Le CCCS se réunit dans un local mis à disposition par la Commune."

    bar2.gif

    Point supplémentaire de Monsieur Benoît Closson

     

    wellin,commune,conseil,communal,sécurité,cccs,manu,herman,proposition,pv,bourgmestre,secrétaire,serment,sohier,maison,rural,de potter,luc,anne,bughin,thierry,damilot,cpas,budget,chanly,lomprez,halma,recrutement,emploi,blog,sncb,motion,gendarmerie,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandre"CCATM : étude d’un plan de mobilité dans le centre de Wellin et d’un règlement communal relatif aux équipements des parcelles ayant fait l’objet d’un permis d’urbanisation ou d’un permis groupé d’urbanisme.

    Le 28 mai 2013, le Conseil communal a décidé de mettre en place un Conseil Consultatif d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (CCATM). La première réunion de la CCATM s’est tenue ce 17 avril 2014.

    Nous souhaitons que cette Commission étudie 2 points importants :

    • Plan de mobilité dans le centre de Wellin

    L’étude de ce point avait déjà été demandée par notre groupe lors du Conseil communal du 28 mai 2013, reporté à votre demande au Conseil du 24 juin 2013… Nous nous interrogions déjà sur l’évolution du stationnement aux alentours de la Grand-Place.

    Voici un bref rappel du sujet.

    Depuis le transfert du magasin Colruyt et de la pharmacie vers l’extérieur du village, le visage du centre a changé. Hormis l’Horeca et les banques, quelques petits commerces résistent, mais de plus en plus de bâtiments  du centre de Wellin sont transformés en appartements à louer. Cette évolution se confirme : voyez la transformation actuellement en cours des anciens établissements Pasquasy (11 appartements), l’ancien garage LOUIS, ainsi que les projets aux anciens établissements Gilson (on parle de 80 logements à terme ?).

    450008140.JPGPar conséquent, on peut s’attendre à une augmentation importante de véhicules stationnés dans ce périmètre. Bon nombre de ceux-ci sont et seront des « voitures ventouses », immobilisées tout au long de la journée au même endroit.

    Certains commerçants s’interrogent sur les places disponibles pour leurs clients qui apprécient un stationnement au plus près du commerce dans lequel ils se rendent. De même, il n’y a toujours aucune place pour personne à mobilité réduite aux alentours de la Grand-Place.

    Aucune politique globale de stationnement n’existe au centre du village.

    A l’époque, voilà un an déjà, vous nous aviez répondu que la problématique serait examinée par la CCATM.

    Nous souhaitons que la thématique de la mobilité soit étudiée dans sa globalité par la CCATM et nous proposons donc que le Conseil communal lui soumette ce point.

    • Règlement communal relatif aux équipements des parcelles ayant fait l’objet d’un permis d’urbanisation ou d’un permis groupé d’urbanisme.

    Lors de la récente mise en place de la CCATM, il a été rappelé que la population allait augmenter sensiblement en Wallonie en ce compris dans nos contrées rurale. Ceci aura nécessairement un impact sur La pression foncière et immobilière.

    Le Collège est confronté à des demandes d’extension d’équipements, de voiries, etc… et à des demandes de prise en charge dans les coûts importants de ces infrastructures.

    Que répondre à un candidat bâtisseur se trouvant en bout de voirie et demandant la prise en charge des infrastructures ? Doit-il supporter seul le financement des infrastructures alors que les futurs habitants qui s’installeront dans la même rue, en en aval, bénéficieront de celles-ci… La Commune doit-elle supporter l’intégralité des coûts ? Faut-il trouver une solution intermédiaire en fonction du cas de figure précis ? Sur base de quels critères ?

    3439428321.jpgJusqu’à présent, aucun critères objectifs n’ont été établis. Ni le Collège communal ni le Conseil communal n’ont de balise pour statuer dans un sens ou dans un  autre... Rappelez-vous, pour certains ici à la table, que ceci a été l’un des éléments au cœur des débats dans le projet de lotissement INZERI, laissant un investisseur potentiel dans le doute et mettant mal à l’aise l’administration ne sachant pas quelle direction donner à la préparation de ce type de dossier. Il y a d’autres exemples…  

    Les pouvoirs publics doivent organiser, de manière rationnelle et équitable, le développement urbanistique de la Commune et l’installation des équipements d’infrastructures publiques (égouts, raccordements à l’eau, extensions de voiries, télédistribution) tout en permettant une juste répartition entre les candidats bâtisseurs.

    L’adoption d’un tel règlement constitue un outil de développement harmonieux de la Commune sur base de critères objectifs.

    Nous proposons dès lors que le Conseil communal invite la CCATM à proposer un projet de règlement relatif aux équipements des parcelles ayant fait l’objet d’un permis d’urbanisation ou d’un permis groupé d’urbanisme."

    bar2.gif

    Point supplémentaire de Monsieur Edwin Goffaux

    wellin,commune,conseil,communal,sécurité,cccs,manu,herman,proposition,pv,bourgmestre,secrétaire,serment,sohier,maison,rural,de potter,luc,anne,bughin,thierry,damilot,cpas,budget,chanly,lomprez,halma,recrutement,emploi,blog,sncb,motion,gendarmerie,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandreJe souhaiterais obtenir quelques informations sur l’évolution des points suivants abordés en séance du Conseil l’an passé :

    - Adhésion de la Commune de Wellin au Programme Stratégique Transversal (PST), lequel poursuit plusieurs objectifs, dont la professionnalisation de la gestion communale en adoptant une démarche stratégique, l’implication des autorités communales dans une vision à moyen terme, la planification des ressources et la priorisation des actions de façon réaliste.

    Lors de ce conseil de Saint Valentin 2013, nous avions décidé à l’unanimité de déposer la candidature de Wellin à l’appel à projet pour les communes pilotes.  Nous n’avions malheureusement pas été choisis mais cela n’a pas empêché la commune de s’inscrire dans la démarche.  Si ce n’est un passage intéressant dans le discours de la Bourgmestre au repas de fin d’année du personnel, je ne me souviens pas avoir reçu d’information sur l’évolution du projet.

    - Pourriez-vous nous dresser un rapide bilan de ce PST après un an et trois mois ?

    - Quelles sont les mesures concrètes qui ont été mises en œuvre ?

    - Avez-vous déjà pu constater des améliorations tangibles dans la gestion communale suite à cela ?

    - Création d’un poste avancé de pompiers à Wellin ainsi que d’un poste d’aide médicale urgente.

    pompier.jpgCes propositions avaient été faites le 24 avril 2013 dans le cadre de l’instauration future de la zone unique de secours pour la province de Luxembourg.  Il nous avait été répondu avec une prudence justifiée qu’il était prématuré de porter ces deux projets au vote compte tenu de l’état embryonnaire des discussions à l’époque.  Ces dossiers ont-ils connus des développements qui mériteraient notre attention depuis un an ?

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Wellin en danger - Une brève de l'ami Jo...

    Wellin signalisation.jpg"La ministre bruxelloise Brigitte Grouwels veut repeindre les feux rouges de la capitale, où plutôt les poteaux. Ils sont pour l'instant rouge et blanc... ou gris et pourraient être colorés en bleu et jaune"

    Et cela pourrait coûter jusqu'à trois millions d'euros !  Mais attention, cela pourrait coûter beaucoup plus cher à la ville de Bruxelles...

    bar2.gif

    En effet, il semblerait que la ministre aie été mis au courant de la pétition en cours à Wellin (cliquez ici) concernant la demande d'installation de panneaux et de feux de signalisation à certains endroits de la commune, signalisation dont les poteaux seraient bien sur peints aux couleurs jaune et bleu de notre commune. 

    Il semblerait donc que la ministre, prise de vitesse, tenterait la politique du fait accompli afin d'imposer ses couleurs, par peur qu'en cas de recherche sur l'antériorité de l'usage de celles-ci, l'exclusivité revienne à la commune de Wellin qui, en ce cas, ne manquerait pas de mettre en route une procédure de plagiat et demande d'indemnités... 

    13.gifDès à présent nos autorités consulteraient la confrérie de Wandalino afin d'envisager l'organisation d'une marche sur Bruxelles, géants en tête... 

    Jo Simar

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer