racisme

  • Une brève mise au point de l'ami Jo...

    penseur rodin.jpgPour une fois je vais me permettre de répondre à la personne qui, dans ses commentaires, perçoit des "relents de racisme" dans ma brève sur les Roms (cliquez ici).

    En compulsant les dictionnaires, on peut résumer la définition de racisme, comme le fait très bien l'un d'eux, en ces quelques mots : " Ensemble de théories et de croyances qui établissent une hiérarchie entre les races, entre les ethnies.  − En partic. :  Doctrine politique fondée sur le droit pour une race (dite pure et supérieure) d'en dominer d'autres, et sur le devoir de soumettre les intérêts des individus à ceux de la race."

    Vraiment je ne vois dans mon texte aucun propos qui, en fonction de cette définition, justifierait cette qualification.

    C'est dommage que l'on prenne de plus en plus l'habitude d'employer à la légère certains de ces qualificatifs dangereux, (tel que ces mots : "racisme" ou "raciste").   Ce faisant, on en diminue la portée tout en prenant le risque de blesser ceux qui, parfois, sont ainsi désignés injustement.

    Jo

    bar2.gif

    penseur.jpgNDLR : Je ne peux qu’adhérer à cette mise au point qui a le mérite de préciser le poids de certains mots, souvent galvaudés.  J’ajoute que les textes qui paraissent sur le blog de Wellin, comme déjà précisé par le passé, sont sélectionnés (entre autres) sur base du respect au sens large du terme : pas d’insultes, de propos extrémistes ou clairement mensongers.  Il s’agissait en l’occurrence d’un questionnement sur des faits qui apparaissent régulièrement dans l’actualité avec, en sus, une comparaison à prendre au second degré (presque tout le monde l'avait compris !).  Lorsqu’on aborde ce genre de sujets, il est difficile d’échapper à certains clichés.  Toutefois, aucun jugement, stigmatisation ou dénigrement n’a été porté sur ces choix de vie ou sur les personnes concernées (au contraire !).  Je regrette en outre que ces termes, blessants pour l’auteur du texte, soient proférés, à mauvais escient, avec une telle légèreté.  Il s’agit malheureusement du revers de la médaille du sacro-saint principe de liberté d’expression…

    Ph. A.

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer