prison

  • Une brève de l'ami Jo : "La critique est facile, mais..."

    Bien sûr, la critique est facile, bien sûr, mais…

    Il y a des  années et des années que notre pays pâtit d’un chômage important et que, parallèlement, il y a un manque patent de personnel dans toutes les branches de l’Administration de l’Etat. 

    Une Administration qui, en plus, se plaint d’éternels manque de moyens financiers, selon ce que l’on peut lire dans la presse de façon récurrente notamment  : 

    A la police 

    logo police.jpgLe manque de personnel est particulièrement criant dans toutes les spécialités : proximité, scientifique, anti-terrorisme, circulation, etc. Concernant l’équipement du personnel, deux exemples invraisemblables mais pourtant biens réels suffiront . 1.  Un agent sur deux n’a pas de gilet pare-balles. 2.  Il n’y a pas d’armes pour tous les policiers. 

    Faut pas demander pour le reste. 

    Quant aux bâtiments qui abritent les différents services, ils sont vétustes et archaïques, leur équipement informatique, lui, est anachronique.  

    pompier_de_marche_en_famenne.jpgChez les pompiers :  

    Ils sont logés à la même enseigne et, selon la presse, une partie du charroi est régulièrement immobilisé en panne. Ceux en état de marche sont parfois en manque de carburant, les caisses étant vides.

     

    A la Justice :  

    justice marteau.jpgLà, le manque de personnel à tous les niveaux est spécialement criant, certains diront « effrayant », ce dont profitent habilement les avocats des grosses affaires de détournements pour invoquer régulièrement le « dépassement de délais raisonnable ». 

    On sait aussi que le département de Justice responsable de l’envoi des P.V. pour infractions au code de la route, est incapable d’envoyer plus de 20 % des amendes  faute de personnel.  

    Or, le montant annuel de ces PV était l’an passé de 1,398 milliard d’euros. 

    Vous avez dit gabegie ? 

    Et tout le monde connait la vétusté et l’insalubrité de la plupart des  bâtiments relevant de la Justice.  En plus l’équipement informatique y est inexistant ou désuet.  

    defense.jpgA la défense Nationale :  

    On est mis régulièrement au courant des rappels à l’ordre réguliers de l’Otan  pour non-respect au point de vue du nombre de militaires sous les armes et de matériel « passé de date » ou tout simplement pas en ordre de marche.

     

    Dans les prisons 

    barreaux prison.jpgLes gardiens s’y mettent régulièrement en grève pour manque de personnel ou pour obligation de travailler dans des locaux inadaptés, surpeuplés, et parfois, à la limite de la décence. 

    Et j’en passe et des meilleurs… 

    Je crois finalement pouvoir dire qu’il n’existe aucun service de notre Administration qui ne se plaigne tant du manque de personnel que de moyens financiers. 

    Pourtant, si l’on en croit  l’agence Belga du 4 juin 2014, la Belgique est championne d’Europe toutes catégories concernant la fièvre taxatoire.  Il n’y a pas pire. 

    Alors, allez comprendre ! Notre gouvernement est celui qui en Europe prélève le plus d’impôts mais malgré ça, il n’a pas les moyens d’engager, ni d’équiper son personnel, ni d’entretenir son patrimoine.  Y'a pas un bug là ?

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Vice de forme"...

    justice.jpgCette semaine, un pédophile en prison et en attente de jugement, est relâché pour vice de forme.

    De plus en plus souvent, pour cette raison, (si raison il y a!), on relâche des pédophiles, des dealers, des gangsters, on absout des escrocs, des banques (zut une redondance), des bandits, des criminels...

    Aidez-moi à comprendre, car, qu'il soit de forme ou de procédure, c'est bien d'un vice  dont on parle, alors,  en cherchant, j'ai trouvé ces trois définitions du mot "vice" :

    • 1° Disposition habituelle à faire ce qui est considéré comme moralement mal
    • Dérèglement de la conduite; déviance par rapport à la norme morale  
    • Penchant irrépressible pour quelque chose que la morale, la religion réprouve

    Donc, en fonction de chacune de ces définitions, un vice est définitivement une chose répréhensible, et puisque répréhensible, punissable.

    Si une chose est punissable, la logique veut que l'on punisse, non ?  Mais punir qui ?  

    La logique encore une fois veut que l'on punisse le responsable de l'acte punissable non ?  Mais qui est le responsable ? La personne jugée, non, la ou les victimes, non !

    Alors qui ?

    La logique voudrait que ce soit le con qui a fait la boulette non ?

    marteau-juge.jpgEt qui devrait endosser la responsabilité des dégâts que pourrait causer cette absolution ou cette remise en liberté ? Le même con non ? 

    Mais hélas, il semblerait que dans cette institution qu'il a été convenu d'appeler, "La Justice", les cons bénéficient d'une immunité de fait.

    A moins que leur existence même aie justement été le fait d'un vice de forme ?… 

    Ah j'allais oublier, pour ces spécialistes coutumiers du vice de forme, quand il est vraiment impossible de l'évoquer, il reste toujours le "dépassement du délai raisonnable"...  C'est plus long, mais ça rapporte plus... 

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Mort de Ludovic Louis à Wellin : René Soroge écope de 4 ans de prison...

    2029317522.4.jpgLe tribunal correctionnel de Neufchâteau a condamné jeudi René Soroge à une peine d’emprisonnement de 4 ans, dont la moitié avec sursis de 3 ans, ainsi qu’à une amende de 1.200 euros. Le prévenu a été condamné pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. À cette prévention s’ajoute celle du port d’arme illégal.  Cliquez ici pour lire la suite sur le site de Sudinfo...

    bar2.gifsudinfo.be.2.jpg

    0 commentaire Imprimer