milliard

  • Une brève de l'ami Jo : "Des milliards?"

    argent amendes sécurité routière.jpg1) Selon un rapport de la Sécurité Routière, en 2011, les PV concernant le code de la route ont rapporté à l'Etat la coquette somme de 1,398 milliard d'euros !

    2) Suite à l'augmentation de la sévérité des contrôles sur nos routes, le département de la justice responsable de l'envoi des PV pour infractions au code de la route est, selon les médias, submergé et, faute de personnel, se dit incapable d'envoyer plus de 20% des amendes faute de personnel !

    chomage job.pngIl ne devrait pourtant pas être nécessaire de rappeler à nos dirigeants qu'il y a des milliers de vrais chômeurs de longue durée qui cherchent désespérément du travail, et que parmi eux il y en a certainement un nombre important d'administratifs, capables de s'adapter à ce travail qui ne devrait pas demander, je pense, des compétences intellectuelles exceptionnelles !

    En cette période où nos divers gouvernements ne parviennent pas à boucler leurs budgets et n'ont à la bouche que les mots de rigueur et d'austérité, serait-il concevable de se passer d'une telle rentrée financière ?

    La solution (trop simple peut-être) semble tomber sous le sens, non ?

    Prenons, par exemple, un chômeur qui faute d'expérience ne traiterait que 50 PV par jour, et que chaque PV serait du montant de 50 euros (l'amende minimum pour une infraction au code de la route)...

    Cela équivaudrait donc à 2.500 euros par jour soit, 50.000 euros de "chiffre d'affaire" par mois...

    calcul bénéfice.jpgEt, frais déduits, il devrait rester quand-même quelque chose pour l'Etat, puisque je parle ici de chiffres minimums, à la limite risibles, et qu'en 2011, en chiffre normaux, le bénéfice net dont à bénéficié l'Etat sur les PV routiers se montait comme dit ci-dessus, à près d'un milliard quatre cent milles euros.

    Et en plus, combien de chômeurs en moins ?

    Il est possible, éventuellement, qu'en raison du "respect de la vie privée", ces traitements de PV ne soient réservés qu'à des agents assermentés ?

    Et alors, serait-ce un gros problème d'assermenter des chômeurs ?

    Si ce problème était posé à une entreprise privée, il y a longtemps qu'il serait résolu : c'est demain que doit commencer le recrutement!!!

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer