marcourt

  • Une brève de l'ami Jo : "Examens !"...

    wellin,brève,ami,jo,simar,école,examen,justice,tribunal,marcourt,ministre,enseignement,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreDes parents s'opposent aux décisions de l'école.

    On voyait déjà, de plus en plus, des parents se révolter contre les décisions des professeurs.  Mais cette fois, certains viennent de franchir un pas de plus : celui de se faire représenter par un avocat pour contester de manière officielle et faire opposition aux décisions de l'école.

    Plusieurs cas ont été répertoriés, dont un dont les parents n'admettaient pas la décision d'une école qui décidait qu'un enfant de troisième maternelle n'était pas apte à passer en primaire !

    Quand on en arrive à de tels extrêmes il ne reste plus qu'un pas à franchir avant que des parents, mécontents des résultats de leur progéniture, n'attaquent écoles, directeurs et professeurs en justice.

    Et, tant qu'on y est, pourquoi pas dans cette optique obliger les profs, à l'instar des jurés d'assises, d'argumenter et justifier leurs décisions ?

    Ceci, avec seulement la différence que les jurés d'Assises ne font cela qu'une fois dans leur vie, tandis que les profs seraient amenés, eux, à le faire plusieurs fois chaque année, et parfois pour plusieurs cours de chacun de leurs 20 à 30 élèves.

    wellin,brève,ami,jo,simar,école,examen,justice,tribunal,marcourt,ministre,enseignement,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreEt finalement pourquoi les parents n'auraient-ils pas la possibilité de faire Appel, puis d'aller en Cassation, et finalement demander des indemnités pour dommages en cas succès du recours ?

    J'exagère ? A voir, car si rien ne change, ce sera cela, ou alors, comme certains le demandent déjà, on en arrivera à une suppression totale des examens pour raison de ségrégation.

    Car forcément, des résultats d'examens rendus publics, provoquent une réelle discrimination parmi les élèves en les situant sur une échelle de capacité intellectuelle.

    "Vous vous rendez compte de ce que doit ressentir un élève qui n'est pas le premier de sa classe", vous diront les adeptes du nivellement par le bas !

    Et ce nivellement par le bas vient encore une fois faire l'actualité politique wallonne grâce au décret de notre ministre de l'enseignement supérieur de l'entité Wallonie-Bruxelles, Mr. Marcourt, ramenant le taux de réussite nécessaire pour réussir un examen, de 12 / 20, qui était la norme jusqu'à ce jour, à 10 / 20 à partir de maintenant !

    Ce n'est certainement pas cela qui va améliorer notre classement à l'enquête annuelle PISA qui publie les performances des systèmes éducatifs des pays européens dont voici un extrait ci-dessous :

    Enquête PISA sur 32 Pays :

    • En mathématique : La Flandre est 4°, la Wallonie 22°
    • En lecture : la Flandre est 5°, la Wallonie 15°
    • En sciences : la Flandre est 9°, la Wallonie 26°

    Il y a peu, vous vous rappelez, ma brève sur la "barakisation" (cliquez ici)?

    Par hasard, je suis tombé sur un autre classement, sur le site "metis" si vous voulez vérifier.  Il n'a rien à voir avec l'enseignement... Quoique !

    Là c'est autre chose, la Belgique est classée 3°...

    wellin,brève,ami,jo,simar,école,examen,justice,tribunal,marcourt,ministre,enseignement,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreIl s'agit du classement des pays européen classés par nombre de journées de travail perdues en raison de grèves.

    Jo

    bar2.gif

    2 commentaires Imprimer