magnée

  • L'AlterTour 2015 passe par Gedinne le 2 août prochain...

    sans-titre (1).pngPlusieurs associations de la commune de Gedinne ont décidé de s’associer pour accueillir l’AlterTour dans leur commune, le 2 août 2015.

    Qu’est-ce que l’AlterTour ? « L’AlterTour 2015 partira de Bar-le-Duc en France, le 18 juillet et arrivera à Calais le 23 août. Au total, 250 Altercyclistes se relaieront sur les routes de Lorraine, du Luxembourg, de Champagne-Ardenne, de Belgique et du Nord Pas-de-Calais à la rencontre d’Alternatives au dérèglement climatique. Sur un parcours de 1200 km, 35 étapes ponctuées de concerts, de conférences, de débats, de chantiers participatifs, et de visites. L’AlterTour sera accueilli par des fermes bio, des ateliers d'auto réparation de vélos, des lieux autogérés, des festivals de la transition, des forums Alternatiba, des coopératives de production d’énergie alternative, des Zad, des collectifs anti-gaz de schiste...

    Un grand nombre d’associations, de collectifs, d’entreprises, d’individus agit au quotidien contre le dérèglement climatique. Ils inventent dès aujourd’hui la société de demain. »

    bar2.gif

    La journée du 2 août à Gedinne sera remplie d’activités diverses dont voici le programme.

    11h00 :

    • AlterTour1 (1).jpgDonnerie (objets et vêtements à donner)
    • Bourse aux plantes (échanges)
    • Expo photos Associations

    14h00 :

    • Ateliers -construction bacs à légumes – trousse vélo
    • Cuisine sauvage – entretien vélo – luthier – jeu ACRF
    • Balade guidée castor

    17h00

    Accueil AlterTour (www.altercampagne.net/)

    • Fanfare « Rienne Music Band »

    18h00 : Ateliers – comme 14 h + préparation souper

    20h00 : Souper – Auberge espagnole (apporter un plat préparé)

    22h00 : Animation musicale et discussion

     

    Organisation : Incroyables Comestibles Gedinne, Repair Café, Gedisel,  Natagora Lesse Houille, Graines d’adultes, ACRF.

    bar2.gif

    Renseignements : Facebook : Gedinne Incroyables Comestibles ou 0471/51.99.18 ou magneejeanluc@hotmail.com

    bar2.gifgedinne,altertour,alter,tour,2015,donnerie,wellin,commune,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,namur,province,jean-luc,magnée,philippe,alexandre

    0 commentaire Imprimer
  • Wellin : Site Gilson - "PCA or not PCA?" (par Philippe Hérion)...

    1934179477.JPG"Quelle surprise en lisant le blog de mon vieil ami Philippe de découvrir un point concernant l’adoption de l’avant projet de PCA du site « Gilson » à l’ordre du jour du conseil communal de ce jeudi (cliquez ici). 

    Ce projet évolue donc brusquement!  Mon étonnement est d’autant plus grand que, membre de la commission consultative d’aménagement du territoire et présent à toutes les réunions de réflexion sur le devenir du site depuis son acquisition par l’ETS Balfroid-Magnée, aucune réunion d’information ou de concertation n’a été organisée sur le sujet depuis 2014 et aucun avis préalable de la commission n’a été demandé sur les prescriptions ou sur les options d’aménagement.  

    Voilà donc un des plus gros projets de cette législature en terme de développement urbanistique, mais aussi d’incidence future sur le centre de Wellin, jeté sur la table du conseil communal sans autre forme de procès.  

    Evidemment, quand on découvre le contenu des prescriptions urbanistiques et des options d’aménagement relatives à celui-ci, on comprend plus facilement pourquoi cet empressement et ce manque de transparence.  

    1454004435.PNGQue découvre-t-on au programme : maintient de la volonté de créer une connexion Nord-Sud et Ouest-Est se croisant au centre du site, volonté de densifier les propriétés voisines, obligation de créer des structures d’équipement communautaire (résidence service, maison médicale, avec un pourcentage à la clef), etc.  

    Bref un ensemble de dispositions absolument inacceptables par les riverains et par le promoteur et qui n’auront comme résultat que de rendre ce beau projet irréalisable et d’ouvrir la porte à des recours qui figeront le plan dans d’interminables procès.  

    Est ce vraiment ce que souhaite le conseil communal et plus largement la population wellinoise ? 

    Car enfin, quelles étaient les motivations du Collège au départ de toutes ces procédures ? 

    Si je m’en réfère aux PV du Conseil Communal de juin 2013, les autorités communales souhaitaient se prémunir face à des acheteurs potentiels non identifiés dont les intentions n’étaient pas claires et  éviter une densification intense et non concertée du site. 

    Elles souhaitaient également éviter des projets non compatibles avec le quartier résidentiel environnant et enfin orienter prioritairement la rénovation du site en logements. 

    2346317860.JPGAujourd’hui l’acheteur est identifié, ses intentions sont claires et répondent parfaitement aux souhaits du Collège. Il a participé constructivement à toutes les réunions organisées en adaptant son projet aux souhaits du fonctionnaire délégué et des élus. 

    Une procédure de demande de permis d’urbanisme est nécessaire pour tout projet envisagé sur le site, avec une concertation obligatoire du fonctionnaire délégué et un contrôle total du Collège sur le dit projet. A quoi sert-il dès lors de figer les zones, d’établir des règles contraignantes complémentaires qui bloqueront peut-être des demandes ou des projets originaux qui pourraient voir le jour dans 5, 10 ou 15 ans sur cette zone ?  

    Quel est l’objectif du Collège aujourd’hui ?  

    Si la réponse est « la reconversion d’un site désaffecté afin d’éviter la formation d’un chancre », comme il est indiqué clairement dans les options d’aménagement, ce n’est vraiment pas la bonne façon d’y parvenir.  

    Il est nécessaire de pouvoir s’adapter quand la situation évolue, et  la réalité d’hier qui imposait la mise en place d’un PCA  pour garantir de manière précise l’affectation qu’il convenait  de donner à ce site n’est plus de mise aujourd’hui.  

    philippe hérion.jpgCela ne veut pas dire qu’il faut jeter aux orties l’excellent travail de réflexion qui a été mené jusqu’à présent sur l’aménagement général du site, mais il est tout à fait possible d’utiliser ce plan comme un document de référence à suivre dans des limites raisonnables.  

    Le Collège dispose déjà de tous les outils de contrôle prévus dans le cadre des permis d’urbanisme et, l’énorme avantage d’utiliser ce document comme un document de référence et non pas comme un règlement strict et incontournable est qu’il pourra constamment  être corrigé, adapté et qu’il pourra évoluer en fonction des besoins des wellinois d’aujourd’hui et surtout de demain.  

    Espérons que les débats puissent être ouverts et constructifs ce jeudi."  

    Philippe HERION

    bar2.gif

    2 commentaires Imprimer