islam

  • Une brève de l'ami Jo : "Service de renseignements"

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,service,renseignement,sûreté,état,ministre,premier,gouvernement,attentat,paris,islam,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandreDans les divers classements (européens ou mondiaux) qui paraissent régulièrement, la Belgique monopolise régulièrement les dernières places.  Sauf en football où nous sommes les premiers (merci Willy!), et aussi en nombre de jours de grève où nous figurons dans le peloton de tête (merci Marc!).

    Jusqu’à présent c’était notre problème, et il n’avait aucune répercussion chez nos voisins européens.

    Mais depuis les derniers événements de Paris, nos carences sont mises au grand jour dans les médias internationaux.  Ils n’hésitent d'ailleurs pas à parler de « tombereaux de critiques » concernant le fonctionnement notre Service de Renseignements.

    Avant de jouer les vierges outragées, il faudrait se rappeler que  certains de nos dirigeants, dont Renaat Landuyt et … Philippe Moureaux, en 2013, mettaient en doute l’utilité de la Sûreté! ! !

    Au point de vue de l’efficacité de ce service, certains médias ne manquent pas de comparer le climat actuel y régnant, à celui existant au moment de l’affaire Dutroux (guerre des polices, etc…)

    Plusieurs raisons sont avancées expliquant l’inefficacité de ce Service de renseignements. Par exemple :

    - Le sempiternel manque de trésorerie qui laisse les différents budgets de l’Etat réduits à peau de chagrin.

    - Nos différentes régions prennent de plus en plus d’autonomie, ce qui n’est certes pas pour faciliter les choses en la matière.

    - Et surtout, il existe à la chambre, une commission de suivi « Comité permanent P et R », constituée de treize parlementaires qui supervisent le contrôleur des services de renseignement, le Comité permanent R.

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,service,renseignement,sûreté,état,ministre,premier,gouvernement,attentat,paris,islam,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandreEst-ce parce qu’ils siègent à huis clos que ces parlementaires pensent pouvoir s’en absenter ou y être passifs?  Depuis un an en effet, alors qu’elle siège à tout casser six fois l’an, jamais cette commission n’a été réunie au complet...

    Un de ses membres n’y a même jamais siégé et un autre n’y est venu qu’une seule fois.  Chaque réunion (une heure et demie, pas davantage) rassemble tout au plus 6 à 7 parlementaires ! ! !

    Néanmoins, il semble que notre Premier Ministre ait pris conscience de l’état dans lequel se trouve notre Service de Renseignements car, pour lui, entre autres, il a « dégagé » 400 millions d’euros.  Un montant qui déjà a été qualifié d’insuffisant par des experts.

    Mais, il reste un moyen.

    Comme dit ci-dessus, dans certains rankings européens, nous sommes parfois (comme en foot) au premier rang des nations.  Mais j’avais oublié que nous sommes aussi les premiers dans la liste des nations les plus taxées.  Alors, ce sont encore une fois 400 millions qui vont nous tomber dessus.  Voilà qui va conforter notre position de leader dans ce classement.

    La plupart des informations reprisent ci-dessous sont des « copié-collé » résumés du journal Le Soir de ce vendredi

    Jo

    bar2.gif

    Bonus :

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,service,renseignement,sûreté,état,ministre,premier,gouvernement,attentat,paris,islam,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandreCe jeudi, notre Ministre de la Justice, Mr Koen Geens, interviewé sur l’une de nos chaines télé, commentait les attentats de Paris.  Et, parlant des djiatistes, il a cité deux d’entre eux en tant que « Monsieur » Abaaoud et « Monsieur » Abdeslam !

    J’ai consulté le petit Larousse et Wikipédia qui donnent du mot « Monsieur » les définitions suivantes : "Titre donné par civilité donné à un homme…  Contraction de "mon" et de "sieur", donnant seigneur.  Il s’agit donc d’une forme simplifiée de monseigneur."

    Est-il décent d’employer tel langage en parlant de ces déchets d’humanité ?

    bar2.gif

    2 commentaires Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Textes Sacrés ou sacrés textes"

    bible_gutenberg.jpgSur l’évolution, la compréhension, et l’adaptation des textes religieux

    Si, comme le font certains, on se réfère et s’imprègne de textes écrits il y a plusieurs millénaires, on en arrive à des aberrations qui, quand elles sont suivies au pied de la lettre, conduisent à des situations grotesques. Cela mettrait en danger, non seulement l’existence même de ces religions, mais également la coexistence au sein même de celles-ci.

    Certains articles parus dernièrement à ce sujet, m’ont amené à m’intéresser à plusieurs textes de la Bible qui parfois sont cités. Je me suis alors trouvé en présence d’écrits qui, s’ils étaient encore considérés comme d’actualité, nous mettraient dans des situations qui, en plus d’être ridicules, rendraient la vie impossible dans un monde civilisé.

    Voici quelques « originalités » tirées du « Livre du Lévitique » (cliquez ici).

    Chapitre 18, Verset 22 de la Bible : “Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination”. Ceci était encore le cas chez nous jusqu’il y a peu. Cela reste encore d’actualité dans une grande partie du monde.

    esclave.jpgL’exemple suivant est déjà beaucoup plus rare. Le livre du Lévitique, Chapitre 25, Verset 44 : il est permis « de posséder des esclaves, hommes ou femmes à conditions qu’ils soient achetés dans des nations voisines ». Donc, pas de problème au Grand-Duché, en France ou aux Pays-Bas, mais pas touche aux gens de chez nous ou à ceux à qui nous accordons l’asile.

    Au Chapitre 18, Verset 19 le même Lévitique défend aux hommes de « toucher » une femme durant sa période menstruelle ! Vous vous voyez au bureau poser « la » question à ce sujet à votre directrice des ressources humaines qui vous tend la main ?

    Exode, Chapitre 35, Verset 2, rappelle, lui, clairement, que celui qui travail le samedi doit être condamné à mort.  Ça, ça donnerait peut-être une bonne excuse aux personnel du TEC !

    Le Chapitre 19, Verset 19 interdit aux cultivateurs de planter deux types de cultures différentes dans le même champ et aux femmes de porter des vêtements de tissus différents.

    Médire et blasphémer selon Le Lévitique (Chapitre 24 Versets de 10 à 16) sont punis de lapidation et ceux qui « dorment » avec des membres de leur belle-famille seront tout simplement brûlés vifs (Chapitre 20, Verset 14). Plus question donc d’inviter belle-maman à passer le week-end à la maison.

    pape françois 1er.jpgIl existe encore pas mal d’autres joyeusetés du même acabit, et ceci dans la bible ! Voyez-vous notre Pape François remettre ces pratiques à l’ordre du jour ?!?!?!

    En conclusion, il est clair qu’il faut tenir compte des contextes historiques et géopolitiques de l’époque durant lesquels ces textes ont été écrits. De même, les termes utilisés peuvent voir leur signification ou leur portée varier selon les traductions (et les traducteurs !). Les prendre au pied de la lettre, comme le font encore certains de nos jours, devient dès lors un grotesque et dangereux anachronisme.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo, Verviétois de naissance...

    verviers blason.jpgVerviers, une ville belge de moyenne importance qui, jusqu'aux années 60, était mondialement connue et réputée en tant que capitale mondiale de la laine, une renommée dont les Verviétois étaient orgueilleux, mais dont seuls les plus anciens d'entre-nous se rappellent car, depuis, les choses ont bien changé...

    Mais voilà que depuis quelques jours Verviers retrouve d'un coup sa popularité d'antan et son nom est de nouveau cité dans le monde entier...

    Mais hélas cette fois, au lieu du sentiment de fierté qui animait les habitants de cette capitale de la laine, c'est un sentiment de honte qu'inspire cette fois aux verviétois cette nouvelle notoriété, de capitale du terrorisme.

    Verviers était une belle et bonne ville wallonne où il faisait bon vivre et travailler, c'était aussi une ville de culture, théâtre renommé, musées, conservatoire de musique, et même pour les amateurs de foot, une équipe qui jouait en première division, qui s'appelait alors "division d'honneur".

    verviers aquarelle.jpgMaintenant les quartiers commerçants les plus florissants, tels que Spintay, Hodimont , Dison, ont laissé place à ce que l'on pourrait comparer avec la banlieue parisienne, devenant ainsi un bouillon de culture pour cette engeance qui crée cette nouvelle triste réputation de la ville de Verviers.

    Maintenant, c'est le plein centre ville qui commence à se vider de ses dernières boutiques qui tentaient encore de tenir le coup...

    Oui, je suis heureux de ne plus vivre là, mais je pense que vous vous doutez de la tristesse que peux ressentir un ex-verviétois.

    Comment en est-on arrivé là?

    Mon fils, sa femme et mes petites filles vivent à moins de 150 mètres de la rue de la Colline ou ce réunissaient ces terroristes.

    Jo

    bar2.gifverviers vue.jpg

    0 commentaire Imprimer