françois

  • Wellin : compte-rendu du Conseil Communal du jeudi 23 août 2018...

    Capture.JPG

    La Bourgmestre ouvre la séance à 20h00. Monsieur Thierry Denoncin manque à l’appel. Une seule personne dans le public.

    Les premiers points sont rapidement exposés et acceptés : approbation par le Gouvernement wallon du compte communal 2017 (voir le compte-rendu du Conseil communal du 24 mai), prolongation du délai de tutelle quant au budget 2019 de la fabrique d’Eglise de Lomprez et adhésion de la commune à la Centrale de marchés de la Province de Luxembourg pour le service postal.

    bar2.gif

    Cliquez sur "lire la suite" ci-dessous à droite

    Lire la suite

    0 commentaire Imprimer
  • Wellin : Trois élèves de l'école Saint-Joseph en finale du concours d'orthographe "Balfroid 2018"

    DSC_0217.JPG"Trois élèves de l’école Saint Joseph de Wellin ont porté bien haut les couleurs de notre Commune lors de la finale du concours d’orthographe le « Balfroid 2018 » du 28 avril à Liège.

    Loïc Lambotte-Jérouville, Eléa François et Andréi Doroiman s’étaient en effet qualifiés en demi-finale à Houffalize pour rejoindre la finale francophone au Palais des Congrès de Liège.

    Loïc est passé près de l’exploit en ne réalisant qu’une seule faute et en étant un des meilleurs résultats de notre Province.  Eléa se classe dans les enfants ayant réalisé trois fautes.

    Andréi ne s’est pas classé dans les moins de cinq fautes, mais quel exploit d’atteindre la finale.

    Bravo à eux trois d’avoir représenté dignement leur école et leur Commune lors de cet événement !"

    Roland Piérard, Directeur

    bar2.gif

    Le texte de la dictée de la finale : cliquez ici

    Le site internet des "Balfroid" : cliquez ici

    bar2.gifDSC_0216.JPG

    0 commentaire Imprimer
  • Commune de Wellin : Jean-François Geudevert est le nouveau contrôleur des travaux...

    Jean-François Geudevert.JPGLors de sa séance à huis-clos de ce mardi 16 février 2016, le Conseil Communal a désigné Monsieur Jean-François Geudevert comme nouveau contrôleur des travaux (chef des travaux).  Il remplace donc officiellement monsieur José Bonmariage, admis à la retraite.  Monsieur Geudevert travaille à la Commune de Wellin depuis 2007. 

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Des photos du patro de Wellin dans les années 60... En reconnaissez-vous???

    082.jpgIl y a peu, l'abbé Dartois, ancien Doyen de Wellin, a fait parvenir à Richard Simon un chariot de 100 dias.  Il s'agit de photos de patronné(e)s wellinois(es) prises dans les années 60, notamment au camp de Martilly.  Toutefois, ces photos étaient usées par le temps.   Grâce à la gentillesse et au talent de notre ami bien connu Jo Simar, ces dias ont été numérisées et nettoyées des traces de vieillissement.  C'est avec un grand plaisir que je vous les présente aujourd'hui...
     
    On y reconnait très bien beaucoup d'enfants et de jeunes garçons et filles que l'on croise maintenant à Wellin au volant de leur voiture, parfois accompagnés de leurs enfants ou petits-enfants...   Vous reconnaissez-vous ou des gens de votre entourage ou connaissances (voir l'album-photos ci-dessous)???
     
    Merci à l'Abbé Dartois, à Richard Simon et à Jo Simar d'avoir permis l'exhumation de ces trésors du passé...
     
    bar2.gif
    L'album-photos : cliquez ici
    bar2.gif

    patro.jpgpatro 2.jpg

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Textes Sacrés ou sacrés textes"

    bible_gutenberg.jpgSur l’évolution, la compréhension, et l’adaptation des textes religieux

    Si, comme le font certains, on se réfère et s’imprègne de textes écrits il y a plusieurs millénaires, on en arrive à des aberrations qui, quand elles sont suivies au pied de la lettre, conduisent à des situations grotesques. Cela mettrait en danger, non seulement l’existence même de ces religions, mais également la coexistence au sein même de celles-ci.

    Certains articles parus dernièrement à ce sujet, m’ont amené à m’intéresser à plusieurs textes de la Bible qui parfois sont cités. Je me suis alors trouvé en présence d’écrits qui, s’ils étaient encore considérés comme d’actualité, nous mettraient dans des situations qui, en plus d’être ridicules, rendraient la vie impossible dans un monde civilisé.

    Voici quelques « originalités » tirées du « Livre du Lévitique » (cliquez ici).

    Chapitre 18, Verset 22 de la Bible : “Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination”. Ceci était encore le cas chez nous jusqu’il y a peu. Cela reste encore d’actualité dans une grande partie du monde.

    esclave.jpgL’exemple suivant est déjà beaucoup plus rare. Le livre du Lévitique, Chapitre 25, Verset 44 : il est permis « de posséder des esclaves, hommes ou femmes à conditions qu’ils soient achetés dans des nations voisines ». Donc, pas de problème au Grand-Duché, en France ou aux Pays-Bas, mais pas touche aux gens de chez nous ou à ceux à qui nous accordons l’asile.

    Au Chapitre 18, Verset 19 le même Lévitique défend aux hommes de « toucher » une femme durant sa période menstruelle ! Vous vous voyez au bureau poser « la » question à ce sujet à votre directrice des ressources humaines qui vous tend la main ?

    Exode, Chapitre 35, Verset 2, rappelle, lui, clairement, que celui qui travail le samedi doit être condamné à mort.  Ça, ça donnerait peut-être une bonne excuse aux personnel du TEC !

    Le Chapitre 19, Verset 19 interdit aux cultivateurs de planter deux types de cultures différentes dans le même champ et aux femmes de porter des vêtements de tissus différents.

    Médire et blasphémer selon Le Lévitique (Chapitre 24 Versets de 10 à 16) sont punis de lapidation et ceux qui « dorment » avec des membres de leur belle-famille seront tout simplement brûlés vifs (Chapitre 20, Verset 14). Plus question donc d’inviter belle-maman à passer le week-end à la maison.

    pape françois 1er.jpgIl existe encore pas mal d’autres joyeusetés du même acabit, et ceci dans la bible ! Voyez-vous notre Pape François remettre ces pratiques à l’ordre du jour ?!?!?!

    En conclusion, il est clair qu’il faut tenir compte des contextes historiques et géopolitiques de l’époque durant lesquels ces textes ont été écrits. De même, les termes utilisés peuvent voir leur signification ou leur portée varier selon les traductions (et les traducteurs !). Les prendre au pied de la lettre, comme le font encore certains de nos jours, devient dès lors un grotesque et dangereux anachronisme.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer