flamand

  • Une brève de l'ami Jo : "Différences"

    flandre wallonie.jpgJ’ai eu il y a quelques temps une conversation avec une flamande.  Cette conversation tournait autour des relations entre la Flandre et la Wallonie.  Etant tous les deux de bonne éducation, le ton est resté posé, émaillé seulement de quelques petites piques par-ci par-là (pas bien  méchantes).

    Au cours de ce dialogue, certaines différences entre nos deux communautés ont été évoquées.  Aussi,  une fois rentré, je me suis penché sur ces puits de science et d’informations que sont les banques de données telles que Google, afin d’y vérifier certains points qui m’avaient laissé dubitatif.

    Ce souvenir vient de resurgir au moment de la recherche d’un sujet pour ma brève hebdomadaire.  J’ai donc un peu approfondi mes recherches concernant nos différences.

    Et des différences il y en a !

    Le revenu annuel par habitant. Il est, en moyenne, de 15.220 € en Flandre pour 12.993 en Wallonie-Bruxelles.

    Le P.I.B. (Produit Iintérieur Brut)  En Flandre : 217,2 En Wallonie Bruxelles (moyenne) 77,8 (Source ICN  IWEPS en 2012).  Selon « La Libre » il faudra attendre 2087 pour rattraper le niveau de la Flandre ? Pour autant qu’elle nous attende !

    Le Chômage. 4,5% en Flandre, plus de 10% en Wallonie et plus de 20% à Bruxelles. (Source « Le Soir »).

    drapeaux belgique.jpgL’absentéisme. Le Wallon s’absente du travail 5 jours de plus par an que le flamand.

    Certains résultats sont pour le moins interpellants.  On considère que le Bradford* d'un travailleur devient interpellant à partir de 140, et, à la ville de Charleroi, 15% du personnel communal dépasse 750. (Non ce n’est pas une faute de frappe ! Source. RTBF).

    * L'indice Bradford est un système qui calcule les fréquences des absences pour cause de maladie du personnel (cliquez ici).                                                            

    PISA.  Une de mes brèves, il y a quelques temps, relevait déjà les grosses différences existant au  niveau de l’enseignement entre la Flandre et la Wallonie, en faveur de nos voisins du Nord.  Cette année, en deuxième secondaire, les résultats en Wallonie ont empiré.

    Jours de grève. Je ne trouve pas de statistiques à ce sujet, mais j’ai bien peur que cette fois ce soit la Wallonie qui soit en tête.

    Sports. En première division de football, Il y a 1 club bruxellois, 4 clubs wallons et 11 flamands.  En cyclisme, pour quelques wallons il y a une foule de flamands dans les pelotons. Je pense en outre qu’il en est ainsi dans la plupart des autres sports.

    Mais que se passe-t-il donc une fois que l’on passe cette ligne virtuelle que l’on nomme « frontière linguistique » ?

    J’ai peur que la réponse ne plaise pas à tout le monde.

    Jo

    bar2.gifbelgique banner.jpg

    1 commentaire Imprimer