epiphanie

  • Wellin : galette des rois chez "amitiés seniors" (+ photos)

    P1160211.JPGCe jeudi 7 janvier, lendemain de l’Épiphanie, les aînés se sont réunis pour la première fois cette année à la maison des associations pour leur traditionnelle après-midi de jeux de cartes.  Ils ont ensuite partagé un goûter au cours duquel  fut dégustée les galettes des rois : deux reines et deux rois ont été élus.  Ils ont été rejoints par quelques courageux marcheurs de la Haute Lesse.

    Arthur Golinvaux

    bar2.gif

    L'album-photos : cliquez ici

    bar2.gifP1160208 - Copie.JPG

    0 commentaire Imprimer
  • Epiphanie : bonne "fête des Rois"!!!

    3bc1b8441e33eeb29b48ccb14a896846_99ee049c49ddabf42c0118589e3134d5.gif

    Nous fêtons aujourd'hui l'Epiphanie (du grec epiphania : apparition), c'est-à-dire, dans notre tradition chrétienne la commémoration de la présentation de Jésus aux Rois Mages.  Ces derniers étaient au nombre de trois : Melchior, Gaspard et Balthazar. Les mages représentent les trois continents : l'Asie, l'Afrique et l'Europe, c'est à dire le genre humain. Ils sont trois, comme les fils de Noé : Sem, Cham et Japhet. C'est à partir de ses trois fils que toute la terre fut peuplée, selon le récit de la Genèse (IX, 18-19). 

    Le premier mage, Melchior, vieux et blanc, barbu et chevelu, offre de l'or, symbole de la royauté. Le second, Gaspard, jeune imberbe au teint rouge, offre de l'encens, symbole de la divinité. Le troisième, Balthazar, barbu au teint sombre, offre de la myrrhe qui rappelle que le Fils de l'homme est mortel.

    Un mage désigne à l'origine un prêtre perse ou mède (par exemple, originaire de Babylone). Ils étaient réputés pour leur connaissance en astronomie et astrologie.  Souvenez-vous qu'ils ont suivi une étoile pour trouver le Christ.   On employait aussi le terme grec dans un sens péjoratif, avec celui de magicien. Ce terme est à l'origine de la magie, du magicien et de ce qui est magique. 

    17abb2888c.jpg

    À partir du XIIe siècle, les Rois Mages sont célébrés par l'Église. On invente des reliques à Milan. Elles sont transférées à Cologne par Frédéric Barberousse. La châsse des rois mages  est aujourd'hui conservée dans la cathédrale de Cologne.


    L'Adoration des mages devient, à partir du XVe siècle, un thème prisé par les peintres. C'est aussi un moyen de présenter l'universalité du christianisme.

    Ruben-LAdoration-des-Mages-hsb-545-x-765-cm-Groningue-Groninger-Museum.jpg

    Peter Paul RubensL’Adoration des Mages, vers 1608 - Huile sur bois, 54,5 x 76,5 cm (composé de 2 tableaux de 27 cm chacun) - Groningue, Groninger Museum.

     

    Mais d'où vient la tradition de  la galette des Rois et sa fameuse fêve?

    La tradition avait déjà cours au XIVème siècle. Elle était partagée en autant de portions que de convives avec une part supplémentaire destinée au premier pauvre qui se présentait. La forme ronde et dorée du gâteau est sans doute une référence au culte solaire des Saturnales. En cette période en effet, l'allongement des jours commence à devenir visible.  Dans cette galette est dissimulée une fève. Elle vient d'une coutume romaine qui consistait à tirer au sort le roi du festin au moyen d'un jeton noir ou blanc. Celui qui la reçoit est par conséquent déclaré roi. 

    Pour obtenir une recette facile de la galette des Rois, cliquez ici, ou sur la photo ci-dessous. Bon appétit!!!

     

    galette-des-rois.jpg


     

    0 commentaire Imprimer