enseignement

  • Une brève de l'ami Jo : "Ministère de..."

    ministère enseignement.jpgDepuis quelques jours, on recommence à voir dans la presse des articles concernant les cours de religion, les cours de morale, les cours de rien, etc...

    Une fois de plus, dans ce ministère de première importance, on se rend compte que l’amélioration importe bien moins que l’innovation.

    Déjà, en ce qui concerne sa dénomination !

    Au départ, à partir de 1922, ce ministère s’appelait « Ministère de l’Instruction Publique».

    En 1969, changement d’appellation : il devient le « Ministère de l’Education Nationale ».

    Trente ans plus tard, en 1999, ce ministère passe à la communauté française, (ou à la région Wallonie-Bruxelles ?) sous le nom de « Ministère de l’enseignement », pour changer après 10 ans en « Ministère de l’Enseignement Obligatoire ».

    Ces continuels remaniements d’appellation n’auraient, eux, que peu d’importance s’ils n’étaient le reflet de modifications perpétuelles, de nouvelles "méthodes" ou "stratégies", car les innovateurs se bousculent au portillon !

    On aura beau leur donner des noms tels qu’évolution, réformations ou rénovation, il ne s’agira finalement chaque fois que de bouleversements pour les gosses.

    Résultat ?

    Selon la dernière enquête PISA qui publie les « performances » des systèmes éducatifs de 32 pays européens, voici ci-dessous le classement des écoles de nos trois communautés.

    Matière

    Communauté

    Flamande

    Communauté

    Germanophone

    Communauté

    Française

    Mathématiques 4ème/32 11ème/32 22ème/32
    Lecture 5ème/32 13ème/32 15ème/32
    Sciences 9ème/32 13ème/32 26ème/32

    Cette comparaison ne tient compte que de trois branches : les mathématiques, la lecture et les sciences.  Elle ne tient malheureusement pas compte de l’orthographe.

    Mais un petit tour sur Facebook peut quand même donner une idée suffisamment précise du niveau général dans cette branche.

    Mais pour en revenir aux changements d’appellation du ministère qui s’occupe du développement des neurones de nos potaches, n’est-il pas regrettable que cette appellation ne soit pas restée le « Ministère de l’Education Nationale » comme dans les années 70, 80 et 90 ?

    Ce mot à lui seul, « Education », ne reflète-il pas bien mieux que n’importe lequel, ce que l’on est en droit d’attendre, des institutions auxquelles nous confions notre progéniture.

    Ce mot à lui seul, Education, tombé semble-t-il en désuétude, sous-entendait, antan discipline, respect, politesse et devoirs...  Mais cela, c’était il y a bien longtemps, avant mai 68.

    droits-de-l-enfant.jpgA ce jour, il serait révélateur de demander à des gosses de 8 à 10 ans de définir ces notions qui semblent maintenant devenues obsolètes : Education, Discipline et Politesse, qu’ils risquent d’ailleurs d’écrire, éducaçion, disipline et politèçe !

    Quant à leurs devoirs, s’il existe bien une déclaration des droits de l’enfant qui couvre plus de deux pages A4, on ne trouve pas la moindre ligne officielle en ce qui concerne leurs devoirs !

    Peut-on dès lors vraiment leur jeter la pierre?

    Jo

    bar2.gif

     

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Examens !"...

    wellin,brève,ami,jo,simar,école,examen,justice,tribunal,marcourt,ministre,enseignement,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreDes parents s'opposent aux décisions de l'école.

    On voyait déjà, de plus en plus, des parents se révolter contre les décisions des professeurs.  Mais cette fois, certains viennent de franchir un pas de plus : celui de se faire représenter par un avocat pour contester de manière officielle et faire opposition aux décisions de l'école.

    Plusieurs cas ont été répertoriés, dont un dont les parents n'admettaient pas la décision d'une école qui décidait qu'un enfant de troisième maternelle n'était pas apte à passer en primaire !

    Quand on en arrive à de tels extrêmes il ne reste plus qu'un pas à franchir avant que des parents, mécontents des résultats de leur progéniture, n'attaquent écoles, directeurs et professeurs en justice.

    Et, tant qu'on y est, pourquoi pas dans cette optique obliger les profs, à l'instar des jurés d'assises, d'argumenter et justifier leurs décisions ?

    Ceci, avec seulement la différence que les jurés d'Assises ne font cela qu'une fois dans leur vie, tandis que les profs seraient amenés, eux, à le faire plusieurs fois chaque année, et parfois pour plusieurs cours de chacun de leurs 20 à 30 élèves.

    wellin,brève,ami,jo,simar,école,examen,justice,tribunal,marcourt,ministre,enseignement,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreEt finalement pourquoi les parents n'auraient-ils pas la possibilité de faire Appel, puis d'aller en Cassation, et finalement demander des indemnités pour dommages en cas succès du recours ?

    J'exagère ? A voir, car si rien ne change, ce sera cela, ou alors, comme certains le demandent déjà, on en arrivera à une suppression totale des examens pour raison de ségrégation.

    Car forcément, des résultats d'examens rendus publics, provoquent une réelle discrimination parmi les élèves en les situant sur une échelle de capacité intellectuelle.

    "Vous vous rendez compte de ce que doit ressentir un élève qui n'est pas le premier de sa classe", vous diront les adeptes du nivellement par le bas !

    Et ce nivellement par le bas vient encore une fois faire l'actualité politique wallonne grâce au décret de notre ministre de l'enseignement supérieur de l'entité Wallonie-Bruxelles, Mr. Marcourt, ramenant le taux de réussite nécessaire pour réussir un examen, de 12 / 20, qui était la norme jusqu'à ce jour, à 10 / 20 à partir de maintenant !

    Ce n'est certainement pas cela qui va améliorer notre classement à l'enquête annuelle PISA qui publie les performances des systèmes éducatifs des pays européens dont voici un extrait ci-dessous :

    Enquête PISA sur 32 Pays :

    • En mathématique : La Flandre est 4°, la Wallonie 22°
    • En lecture : la Flandre est 5°, la Wallonie 15°
    • En sciences : la Flandre est 9°, la Wallonie 26°

    Il y a peu, vous vous rappelez, ma brève sur la "barakisation" (cliquez ici)?

    Par hasard, je suis tombé sur un autre classement, sur le site "metis" si vous voulez vérifier.  Il n'a rien à voir avec l'enseignement... Quoique !

    Là c'est autre chose, la Belgique est classée 3°...

    wellin,brève,ami,jo,simar,école,examen,justice,tribunal,marcourt,ministre,enseignement,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreIl s'agit du classement des pays européen classés par nombre de journées de travail perdues en raison de grèves.

    Jo

    bar2.gif

    2 commentaires Imprimer
  • Wellin : Fancy-fair de l'école de la Communauté française le 7 juin...

    école communauté 1.PNGComme chaque année à la même période, les membres de l’Amicale et le personnel de l’EFACF de Wellin ont le plaisir de vous inviter à leur fancy-fair le dimanche 7 juin à partir de 10h30...

    bar2.gifAu programme

    10h30 : Pièce de théâtre des maternelles : "Le loup est revenu"

    11h30 : Spectacle des primaires : "Tour du monde" 

    brochette-canard-275x275.2.jpg12h30Barbecue

    • Menu adulte (12 €) : 2 viandes au choix + crudités - Dessert
    • Menu enfant (6 €) : 1 viande au choix + crudités - Dessert

    pêche aux canards.jpgVers 14h00 : jeux pour les enfants : pêche aux canards – escalade - jeu de fléchettes – jeu de balles - grimage  jeu d’orientation -  

    • Petite restauration 
    • Tombola : Divers lots, panier garni, chéque mazout de 200 litres,...

    bar2.gif

    Réservation souhaitée au plus tard pour le lundi 1er juin 2015 : par téléphone au 084/38.01.12 ou 084/38.01.13 ou 0472/89.58.56 - par mail : ecolecfwellin@skynet.bebar2.gifécole communauté banner.JPG

    0 commentaire Imprimer
  • Wellin : Fancy-fair de l'école de la Communauté française le 1er juin...

    école communauté 1.PNGComme chaque année à la même période, les membres de l’Amicale et le personnel de l’EFACF de Wellin ont le plaisir de vous inviter à leur fancy-fair le dimanche 1er juin à partir de 11h00...

    bar2.gifAu programme

    11h00Spectacle « La télévision dans tous ses états !» 

    brochette-canard-275x275.2.jpg12h30Barbecue

    • Menu adulte (12 €) : 2 viandes au choix + crudités - Dessert
    • Menu enfant (6 €) : 1 viande au choix + crudités - Dessert

    pêche aux canards.jpgVers 14h00 : jeux pour les enfants : pêche aux canards – pêche dans la sciure - jeu de fléchettes – jeu de balles - grimage  jeu d’orientation -  

    • Petite restauration 
    • Tombola : Divers lots dont un chèque mazout de 200 litres

     

    bar2.gif

    Réservation souhaitée au plus tard pour le lundi 26 mai 2014par téléphone au 084/38.01.12 ou 084/38.01.13 ou 0472/89.58.56 - par mail : fa362896@skynet.bebar2.gifécole communauté banner.JPG

    0 commentaire Imprimer