droit

  • Wellin : Communication de la coordination "Non au PCA" (Réponse à un article de "L'Avenir du Luxembourg")...

    1934179477.JPGVous trouverez ci-dessous une communication de la coordination “Non au PCA”.  Celle-ci est parue ce jeudi dans « L’avenir du Luxembourg » en guise de droit de réponse à un article paru le 28 juin dans le même journal.  Les membres de la coordination souhaitent que ce texte soit également mis en ligne dans son intégralité sur le Blog de Wellin afin que le plus de monde possible en soit informé…  Voilà qui est fait…

    bar2.gif

    Cliquez sur « Lire la suite » ci-dessous à droite

    Lire la suite

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Ministère de..."

    ministère enseignement.jpgDepuis quelques jours, on recommence à voir dans la presse des articles concernant les cours de religion, les cours de morale, les cours de rien, etc...

    Une fois de plus, dans ce ministère de première importance, on se rend compte que l’amélioration importe bien moins que l’innovation.

    Déjà, en ce qui concerne sa dénomination !

    Au départ, à partir de 1922, ce ministère s’appelait « Ministère de l’Instruction Publique».

    En 1969, changement d’appellation : il devient le « Ministère de l’Education Nationale ».

    Trente ans plus tard, en 1999, ce ministère passe à la communauté française, (ou à la région Wallonie-Bruxelles ?) sous le nom de « Ministère de l’enseignement », pour changer après 10 ans en « Ministère de l’Enseignement Obligatoire ».

    Ces continuels remaniements d’appellation n’auraient, eux, que peu d’importance s’ils n’étaient le reflet de modifications perpétuelles, de nouvelles "méthodes" ou "stratégies", car les innovateurs se bousculent au portillon !

    On aura beau leur donner des noms tels qu’évolution, réformations ou rénovation, il ne s’agira finalement chaque fois que de bouleversements pour les gosses.

    Résultat ?

    Selon la dernière enquête PISA qui publie les « performances » des systèmes éducatifs de 32 pays européens, voici ci-dessous le classement des écoles de nos trois communautés.

    Matière

    Communauté

    Flamande

    Communauté

    Germanophone

    Communauté

    Française

    Mathématiques 4ème/32 11ème/32 22ème/32
    Lecture 5ème/32 13ème/32 15ème/32
    Sciences 9ème/32 13ème/32 26ème/32

    Cette comparaison ne tient compte que de trois branches : les mathématiques, la lecture et les sciences.  Elle ne tient malheureusement pas compte de l’orthographe.

    Mais un petit tour sur Facebook peut quand même donner une idée suffisamment précise du niveau général dans cette branche.

    Mais pour en revenir aux changements d’appellation du ministère qui s’occupe du développement des neurones de nos potaches, n’est-il pas regrettable que cette appellation ne soit pas restée le « Ministère de l’Education Nationale » comme dans les années 70, 80 et 90 ?

    Ce mot à lui seul, « Education », ne reflète-il pas bien mieux que n’importe lequel, ce que l’on est en droit d’attendre, des institutions auxquelles nous confions notre progéniture.

    Ce mot à lui seul, Education, tombé semble-t-il en désuétude, sous-entendait, antan discipline, respect, politesse et devoirs...  Mais cela, c’était il y a bien longtemps, avant mai 68.

    droits-de-l-enfant.jpgA ce jour, il serait révélateur de demander à des gosses de 8 à 10 ans de définir ces notions qui semblent maintenant devenues obsolètes : Education, Discipline et Politesse, qu’ils risquent d’ailleurs d’écrire, éducaçion, disipline et politèçe !

    Quant à leurs devoirs, s’il existe bien une déclaration des droits de l’enfant qui couvre plus de deux pages A4, on ne trouve pas la moindre ligne officielle en ce qui concerne leurs devoirs !

    Peut-on dès lors vraiment leur jeter la pierre?

    Jo

    bar2.gif

     

    0 commentaire Imprimer
  • Reportage de TV Lux à propos du "PCA Gilson" : "Mea Culpa"...

    SAM_5875 - Copie.JPGSuite à la parution du droit de réponse co-signé par Mme Bughin et Mr Lambert  qui concernait les commentaires que j’avais fait paraître à propos du reportage de TV Lux sur le PCA du site Gilson (cliquez ici), je me sens moralement obligé de faire un mea culpa.  Ce mea culpa ne concerne que les allégations visant à jeter le discrédit sur le blog de Wellin (cliquez ici).  Les autres affirmations du texte sus-mentionné concernent des personnes qui sont suffisamment compétentes et aptes à y répondre elles-mêmes et dont je ne suis évidemment pas le porte-parole…

    bar2.gif

    Madame la Bourgmestre, Monsieur l'Échevin,

    Veuillez m’excuser d’avoir cru que vous étiez au courant qu’en vous engageant en politique, vous alliez être confrontés à des opinions différentes de la vôtre et essuyer des critiques.  Que celles-ci s’exprimeraient partout, et pas seulement dans le cadre feutré et discret de la salle du conseil, comme vous l’avez déjà regretté par le passé…  Il s'agit simplement de la saine manifestation de la démocratie...

    mégaphone.jpgVeuillez m’excuser d’être un des relais de ces commentaires.  De là à remettre en cause mon honnêteté intellectuelle en écrivant que je suscite ces réactions et en sous-entendant que je serais donc de mèche avec vos contradicteurs, il n’y a qu’un pas que vous avez allègrement franchi.  Vous avez toutefois raison de dire que le blog de Wellin fait partie de la presse d’opinionS.  Vous remarquez que j’ai ajouté un « S » au terme « opinionS » et l’ai transcrit en majuscules afin qu’il soit bien visible.  Je m'assigne en effet comme devoir de mettre en ligne TOUTES les opinions, sans pour autant avoir à me prononcer personnellement quant à leur validité ou leur pertinence.  C’est ma conception de la neutralité. Celle-ci semble d'ailleurs convaincre la majorité des lecteurs de mon blog, qui sont également vos administrés.  Seuls les avis insultants, clairement mensongers  ou extrémistes sont écartés.  Dans le même ordre d’idées, vous remarquerez que j’ai évidemment publié votre droit de réponse sans la moindre hésitation, plus par cohérence que par obligation.  Je vous mets en outre au défi de m’indiquer une seule fois l’expression de mon opinion personnelle dans les sujets traités…  Quand bien même cela serait le cas, je n’aurais nullement besoin de votre autorisation.

    Veuillez m’excuser de ne pas citer mes sources de manière suffisamment claire à votre goût.  Je pensais, sans doute naïvement, que le fait de préciser qu’il s’agissait d’un florilège des réactions parues sur Facebook, de citer les noms (en gras et surlignés !) et même d’y joindre une photo des intervenants suffisait à clairement les identifier.  En outre, par correction et souci d’honnêteté, ces personnes ont été contactées personnellement avant la parution afin de demander leur autorisation expresse.  Ce n’est visiblement pas suffisant.  adn.jpgPeut-être faudra-t-il que, dans le futur, je m’arrange pour collecter une empreinte génétique de mes sources, ce qui, je l’espère, permettra de les identifier précisément et sans équivoque?  Le fait que les commentaires aient, entre autres (mais pas uniquement !), été extraits  du compte Facebook de Mr Hérion me paraît tout à fait logique puisque c’est là qu’avait lieu le débat…  J’ai pour habitude d’aller chercher l’information où elle se trouve, cela me facilite singulièrement la vie…

    Veuillez m’excuser de reprendre sur le blog des commentaires « sans autre forme de procès ou de filtre », je vous cite.  Il ne s’agit en aucun cas pour moi d’initier un quelconque procès à qui que ce soit, ce n’est pas mon rôle.  Quant au filtre, il a fonctionné, contrairement à ce que vous avancez.  Je n’ai pas tenu compte de certains commentaires que je trouvais hors de propos dans le cadre de mon blog, mais qui peuvent sans doute trouver par ailleurs leur place dans le débat.  De plus, si j’avais trouvé des réactions positives à ce reportage, je me serais fait un devoir de les publier dans le même élan.  Malheureusement, je n’en ai pas vu, ou elles m’ont échappé.

    stop excuses.jpgVeuillez m’excuser enfin de ne plus m’excuser, de ne rien regretter, de poursuivre sur la voie que j’ai tracée et de continuer à penser qu’on peut œuvrer sérieusement sans se prendre au sérieux…  Je ne peux m’ôter de l’esprit que la pluralité d’opinions et leur libre expression sont des piliers de notre démocratie et peuvent avantageusement faire avancer les choses…

    Philippe ALEXANDRE

    bar2.gif

    5 commentaires Imprimer