chimique

  • Une brève de l'ami Jo : "Désherbant"...

    pelouse.jpgCette semaine je suis allé à un barbecue d'anniversaire dans les Fourons. Nous naviguions au GPS, donc nous avions le temps d'admirer le paysage magnifique de cette région.  Mais plus que le paysage, ce qui attira notre attention, ce sont les propriétés et leurs abords...

    C'est à croire que tous les propriétaires se donnent le mot pour tondre les pelouses et tailler les haies le même jour, car l'impression qui domine, c'est que l'herbe des pelouses est bien rase partout et a la même hauteur et que partout ça devait être hier le jour de la taille des haies et des buissons décoratifs.  Et surtout, pas un brin de mauvaises herbes sur les trottoirs, ni dans les graviers des allées...

    mauvaises herbes.jpgLe lendemain, et avec toujours à l'esprit l'impression de netteté qui m'avait frappé en traversant cette région, c'est avec un œil un tant soit peu critique que pour me rendre chez des amis, j'ai traversé notre village.  La première remarque qui me vint à l'esprit, c'est que Wellin devait certainement compter plus d'écologistes que les Fourons, car je suppose que c'est dans la volonté d'éviter d'employer les désherbants chimiques que l'on voit pas mal de trottoirs et allées de graviers ou fleurissent pissenlits, chicorées et mauvaises herbes, et c'est vraiment dommage...

    Si vraiment c'est pour cette raison, je vous donne ci après la recette toute simple du  désherbant dont je me sers. Tout ce qu'il y a de plus écologique autant qu'économique et qui me donne entière satisfaction.

    arrosoir désherbant naturel.jpgDélayer 1kg. de sel (0,41€) dans 3 litres d'eau. Une fois le sel bien délayé, ajoutez 2 litres de vinaigre bon marché (0,46 € pour 1,5 litre)...  C'est tout.   Appliquer à l'arrosoir.   Résultat garanti pour un prix de de 1,10 € pour 5 litres  (Prix relevés chez Colruyt).  Avouez que pour ce prix là...

    Jobar2.gif

    0 commentaire Imprimer