caravane

  • Une brève de l'ami Jo : "Les gens du voyage"

    gens du voyage.jpgLes gens du voyage motorisé, il y en a de deux sortes : les touristes et les Roms...

    Personnellement je n'ai rien contre les Roms, je les envierais presque. Oui, sincèrement ces gens pratiquent un genre de vie qui me plaît.  Pas tout le temps bien sûr, mais de temps en temps certainement.

    J'ai d'ailleurs fait de la caravane et eu deux motorhomes. (Les français disent « camping car »).

    Avec mon premier motorhome, il y a trente ans, pas de problème, je pouvais pratiquement m'arrêter et passer la nuit n’importe où. Avec le deuxième, (c'était en 2.000) plus question !

    Actuellement le stationnement des motor-homes et caravanes est sévèrement réglementé partout en Europe. Ils doivent impérativement s'arrêter dans les endroits prévus à cet effet (style camping) en payant à la nuitée.

    roms caravanes.jpgAlors pourquoi les villes et communes devraient-elles prévoir des terrains (gratuits en sus) pour ces "gens du voyage" qui en plus viendront, ou ne viendront pas dans ces terrains prévus, car du fait du principe de liberté totale qu’ils ont choisi (c’est leur droit), ils ne peuvent ou ne veulent planifier à l’avance, ni leurs itinéraires, ni leurs étapes?

    Viendront ? Viendront pas ?

    Tous les touristes qui voyagent en motorhome ou en caravane sont comme les Roms, des gens du voyage, sauf qu'eux en général, ils n'ont qu'une ou deux semaines par an pour "pratiquer", à l'exception des pensionnés, bien sûr. De plus, ils réservent souvent leur emplacement à l'avance, payant même en général un acompte à la réservation !

    Pas un seul que je sache n'a jamais exigé d'une ville ou d'une commune un emplacement gratuit pour y passer une nuit, ou une quinzaine !

    Pourtant ces Roms devraient avoir les moyens de payer leurs nuitées : leurs véhicules et caravanes, n'ont rien de ruines.  On l'a vu ces jours-ci à la télé, c'est même le top du top !

    vanniers  ambulants.jpgMais au fait, étant toujours du voyage, comment gagnent-ils leur vie ?

    Et, question subsidiaire, ou paient-ils les impôts qui pourraient justifier qu'on laisse des terrains à leur disposition ?

    Car en fonction de leurs signes extérieurs de richesse, voitures haut de gammes, caravanes luxueuses et motorhomes idem, c'est pas des "pauv'gens" !

    Sans parler des bijoux qu'ils adorent exhiber.

    Avouez qu’il y a de quoi se poser des questions, vraiment!

    Jo

    bar2.gif

    4 commentaires Imprimer