bombardier

  • La croix de Jeumont (1897-1985)...

    pat_jeumont1 .jpg

    Un monument que les moins de vingt ans ne peuvent  pas connaître!

    Il y a moins de 30 ans, en effet, s'élevait encore une chapelle ogivale surmontée d'une croix d'une quinzaine de mètres au lieu-dit "Jeumont", entre Halma et Chanly. 

    Je me souviens, que, pratiquant la photographie au Collège d'Alzon à Bure, nous étions venus prendre quelques clichés de cette croix visible à des lieues à la ronde.  Cela devait être vers 1982.  Elle était donc encore debout à cette époque.

    Selon plusieurs sources, cette croix en pierre du pays aurait été élevée en 1897 par une famille de Resteigne sur un de ses terrains en remerciement pour la guérison d'un enfant malade.

    On parle aussi de "Tombelle" de Jeumont.  Cela signifie donc que des sépultures, vraisemblabement celtes, doivent encore se trouver dans le sous-sol.  Le terme de "Jeumont" vient du latin et signifie "Mont de Jupiter".  Il s'agissait donc à l'origine d'un lieu de culte que nous qualifions de "païen" à notre époque.

    La colline, située à environ 270 mètres d'altitude, fut plus tard plantée de végétation.  La fréquentation de la chapelle diminua et par la même occasion son entretien.  La croix s'est effondrée, usée par le temps, vers 1985.  Peut-être que l'usage d'engins lourds et les vibrations qui en découlent lors de la construction de l'autoroute juste à côté a participé à cet effondrement.  Il se dit toutefois qu'elle aurait déjà été affaiblie lors de la chute d'un avion pendant la guerre 1940-1945.

    Ce qui est certain, c'est que le lieu a été utilisé par la résistance durant la guerre afin de cacher des aviateurs américains dont le bombardier s'était écrasé dans la région : cliquez ici pour prendre connaissance de ces faits d'armes.  

    Le site et ses environs ont été classés le 24/02/1981 et bénéficient donc d'une protection afin de préserver la biodiversité qui y règne.

    A l'heure actuelle, la chapelle et une partie de la croix (un peu moins de 10 mètres de hauteur) sont toujours debouts mais masqués par la végétation.

    Il a été question à l'occasion du P.C.D.R. de réhabiliter ce monument, mais cela est resté au stade de projet jusqu'à présent.  Est-ce d'ailleurs possible étant donné le classement de ce site et le projet "natura 2000"???  Je m'étonne également qu'aucune fouilles archéologiques n'aient jamais été envisagées (à ma connaissance) étant donné la toponymie du lieu.

    wellin,croix de jeumont,jeumont,chanly,blog de wellin,commune de wellin,croix,halma,blog wellin,blog,blogs

    Vue aérienne du site de Jeumont tirée de google maps

    (cliquez sur la photo pour l'agrandir)

    dobson,sitting pretty,collège d'alzon,wellin,croix de jeumont,jeumont,chanly,blog de wellin,commune de wellin,croix,halma,blog wellin,blog,blogs,bombardier

    Trois photos transmises par un lecteur du blog qui nous informe de l'état de ce monument : " Il faut vraiment se méfier de la base.  Je n’y ai plus mis les pieds depuis un certain temps et à l’époque le bas de la croix toujours debout ne tient plus que sur quelques poutrelles totalement rouillée.  Le tout peut tomber à tout moment."

    dobson,sitting pretty,collège d'alzon,wellin,croix de jeumont,jeumont,chanly,blog de wellin,commune de wellin,croix,halma,blog wellin,blog,blogs,bombardier,philippe alexandredobson,sitting pretty,collège d'alzon,wellin,croix de jeumont,jeumont,chanly,blog de wellin,commune de wellin,croix,halma,blog wellin,blog,blogs,bombardier,philippe alexandredobson,sitting pretty,collège d'alzon,wellin,croix de jeumont,jeumont,chanly,blog de wellin,commune de wellin,croix,halma,blog wellin,blog,blogs,bombardier,philippe alexandre

    2 commentaires Imprimer