afrique

  • Wellin : la Maison des Associations à l'heure africaine du 2 au 17 octobre...

    Affiche Mufuki.jpg

    bar2.gif

    wellin,commune,maison,association,expo,exposition,afrique,mufuki,itinérances,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,bibliothèque,philippe,alexandreLa Maison des associations de Wellin accueille les œuvres de l’artiste belgo-congolais Mufuki du 2 au 17 octobre 2015. A côté des trente peintures à découvrir, une conférence, des animations scolaires et deux séances de dédicaces permettront à chacun d’aller à la rencontre de l’Afrique.

    D’une mère belge et d’un père congolais, Mufuki Mukuna est né à Bruxelles en 1973. Après des études d’art et des premiers pas dans le cinéma, Mufuki Mukuna revient à sa première passion : la peinture.

    À l’occasion du projet du CAL/Luxembourg : « un focus sur l’Afrique subsaharienne », l’artiste expose à Wellin quelques-uns de ses portraits peints avec une huile aux couleurs nocturnes et lumineuses, entre racines africaines et racines européennes.

    La particularité de cette exposition, outre la magie des œuvres de l’artiste, est que plusieurs activités sur le thème de l’Afrique sont programmées à la Maison des associations.

    La première de ces activités se déroulera le jour du vernissage de l’exposition, le 2 octobre à 18h00. Michel Demeuldre, docteur en sociologie à l’ULB, animera une conférence lors de laquelle il tentera de répondre à la question : « Peut-on parler de créations métissées ? ».

    wellin,commune,maison,association,expo,exposition,afrique,mufuki,itinérances,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,bibliothèque,philippe,alexandreTout au long de l’exposition, des animations seront proposées aux enfants des écoles primaires de la région. Elles viseront à faire découvrir l’Afrique aux enfants et à confronter les représentations qu’ils peuvent avoir ou entendre à son sujet.

    Enfin, deux auteurs dédicaceront leurs ouvrages à la bibliothèque de Wellin. Le 9 octobre à 18h00, Val Duvernais présentera avec force et émotion son livre : « Le chagrin du Sahël », qui relate son voyage au Burkina Faso. Evariste Pini-Pini signera son essai « La mission civilisatrice au Congo - Réduire les espaces de vie en prison et en enfer » le 14 octobre à 18h00.

    Ces activités sont l’occasion de remettre en question ce que vous imaginez au sujet de l’Afrique et de ses habitants, ce que vous en savez et à aller au-delà de toutes idées préconçues à leur sujet.

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer