1950

  • Une brève de l'ami Jo : "Le foot en 1950 : ce qui a changé"...

    football 1950.jpg"A cette époque on ne jouait que le dimanche, et tous les matchs avaient lieu à trois heures de l'après-midi.

    La première division s'appelait alors "division d'honneur", et ce n'était pas le seul terme footballistique qui ait changé, ce sport étant une invention anglaise, le jargon footballistique était encore très imprégné de ses appellations d'origine.

    Les deux arrières, c'était les "Backs", les attaquants "les forwards"...

    Le gardien de but c'était "le Keeper" (à Liège et à Verviers, on prononçait Kèpair").

    wellin,football,foot,1950,soccer,ballon,brève,jo,simar,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,commune,province,philippe,alexandreLes médians c'était "les halfs" l'arbitre c'était "le reféree" et les juges de lignes "les linesmans". 

    Un coup franc c'était "un free Kick". Une main c'était "un Hand" (Prononcez "henss").

    Un hors jeu, "un off side", une remise en jeu "un troïng" et un coup de coin "un corner". 

    La partie ne se jouait pas en deux mi-temps mais bien en "deux half-times" et les prolongations étaient "des extra-times" (encore usité actuellement).

    wellin,football,foot,1950,soccer,ballon,brève,jo,simar,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,commune,province,philippe,alexandreOn ne parlait pas de tir, mais de  "shoot". Marquer de la tète c'était un "heading", et quand c'était match nul, on faisait "draw". Ce n'était pas à domicile qu'on jouait, non, on jouait "at hôme".

    Ah, tous ces mots anglais prononcé à la liégeoise, ça avait une de ces saveurs!"

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer