Les brèves de l'ami Jo...

  • Une brève de l'ami Jo : "Euromillion"

    euromillion.jpgComme demandé par mon chef, pour mes brèves je vais essayer de donner priorité à Wellin, et si je parle du résultat du dernier tirage de l’Euromillion, c’est qu’au point de vue européen, Wellin et Schaarbeek c’est du pareil au même pour un habitant d’Oslo, de Torremolinos, de Skolpje ou de Ravensbruck, et ce qui est arrivé à Schaarbeek aurait tout aussi bien pu arriver à Wellin, qui a aussi ses ouvriers communaux.

    Zut, pas de chance, mais ce n’est pas ma faute si c’est arrivé à Schaarbeek et pas à Wellin...

    Mais où que ce soit, il faut essayer de se rendre compte que 168 millions d’euros qui vous tombent dessus, ce n’est pas la meilleurs des choses pour tout le monde.

    Combien d’entre nous sont préparés à une telle avalanche d’argent ?

    Que cela arrive à des gens comme Bill Gates, Warren Buffet ou Liliane Bettencourt entre-autres, au mieux cela se résume à un petit « post it » qu’un comptable anonyme colle sur un rapport à destination du directeur financier de l’une de ces personnes à qui cela arrachera peut-être un petit sourire !

    Mais quand cela arrive au citoyen lambda ! ! !

    gagnant euromillion.jpgSi par exemple ce n’était pas 168 millions qu’il avait gagné, mais 1 million. Je suis certain que cela aurait été la fête dans le quartier, que les voisins seraient arrivés en foule pour le féliciter, et que la soirée se serait passée à penser à la nouvelle maison et la nouvelle voiture que l’on allait pouvoir s’offrir, et surtout des études qu’on allait pouvoir payer aux gosses.

    Mais avec 168 millions qui lui sont tombés dessus, qu’est-il arrivé à l’heureux et « scandaleux » bénéficiaire ?

    D’abord, autre coup de chance, il a échappé à l’infarctus, (ce n’est pas pour rire, çà c’est déjà vu).

    Puis au début il n’a d’abord pas osé révéler sa « scandaleuse situation », mais bien sûr cela a fini par fuiter, et au lieu de la fête de quartier, des félicitations des voisins, etc, il a fallu organiser en cachette un déménagement, sans prévenir ni famille ni amis, changer de numéro de téléphone, fermer le compte Facebook, etc...

    Et comme il est très difficile de disparaître dans la nature dans ces cas-là, il va falloir maintenant affronter une nuée de quémandeurs et de conseilleurs, puis, sans préparation aucune, entrer dans le domaine de la GRANDE finance avec, c’est garanti, la peur au ventre de faire des bêtises.  Il faudra aussi au plus vite trouver, entre les centaines de personnes qui se présenteront, une personne honnête et capable de gérer une telle fortune (ça devrait exister).

    valise argent euro.jpgQuand on devient la 18° fortune de Belgique (c’est, parait-il, le cas), ça doit changer, non ?

    Alors, ce genre de cadeaux de Dame fortune, ne devrait-il n’être réservé qu’aux riches ?

    Personnellement, après ce raisonnement "philosophique", si on me donnait à choisir entre un million et cent soixante-neuf millions, je crois que je n’hésiterais pas longtemps.

    Maintenant à vous de deviner quelle serait mon option !

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Wellin sous les feux de la rampe"...

    l'amour-est-dans-le-pre-saison 2016.jpgIl semble que ces temps-ci, notre commune est destinée à faire l’actualité, tant au point de vue local que national.

    Il y a bien sûr, en tête, ce  problème de risque d’effondrement de la maison communale qui a nécessité le déménagement du personnel vers les locaux de l’ex-gendarmerie et l’insécurité concernant l’importance des dégâts et la durée des travaux.  Tant la presse régionale que la nationale ont relayé cette nouvelle, sans parler de TV Lux.

    Mais heureusement concernant Wellin et l’actualité, il y a des nouvelles plus agréables qui, elles, ne peuvent apporter que des sourires et ne peuvent donc qu’être favorables à notre commune.

    D’abord celle qui concerne l’émission de RTL, « L’amour est dans le pré », qui a sélectionné un de nos concitoyens, Florian Jacoby qui, me dit-on, à déjà  fait deux apparitions dans cette émission et semble bien parti pour continuer.

    Puis  maintenant voilà que c’est notre Bourgmestre  qui aurait été invitée, elle aussi par RTL,  pour participer à l’émission quotidienne « Septante et un » de Jean-Michel Zecca qui passe en soirée à 19h30.

    71.jpgPour ceux qui ne connaissent pas cette émission : il s’agit d’un jeu dont le but du candidat est d'éliminer les 70 personnes du public. Pour cela, il peut choisir entre 10 fois trois  questions de culture générale auxquelles lui-même et le public devront répondre.  Il s’agit d’une émission très regardée car lancée le 4 août 2003, elle a fêté  fêté  sa 3.000ème édition  le 11 février 2015.

    Pourquoi notre Maïeure aurait-t-elle été sélectionnée ?

    Jean-Michel Zecca,  afin d’apporter du piment à ses émissions, organise régulièrement des soirées à thème, les mercredis.  Parfois ce sont des militaires, des policiers ou autres groupes qui participent à ce jeu et forment le public en studio.  Cette fois,  les candidats chargés d’éliminer les 70 concurrents du public, sont  les  bourgmestres d’une commune wallonne.

    Cette initiative semble être bien accueillie par le public, d’autant plus que de nombreux supporters régionaux en profitent pour accompagner leur Maïeur faisant ainsi partie du public en studio.

    3876511194.9.jpgVoilà une bonne occasion qui, en plus de faire connaitre notre commune, permettra peut-être  d’encaisser une somme rondelette qui viendrait bien à point en ce moment à notre trésorier communal au moment ou  de fortes dépenses imprévues lui tombent sur le dos.

    Bonne chance à Florian et à notre Maïeure.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Wellin"...

    wellin.jpgCette semaine avec Philippe (mon dirlo!), on s’est revu à l’apéro et il m’a demandé, encore une fois, de mieux centrer le contenu de mes brèves sur Wellin !  Je veux bien, moi, j’avais déjà  fait une brève à ce sujet il y a peu.

    Il a facile à dire, lui.  D’accord, c’est le boss, mais à lui, on apporte tout cuits, tout faits, les sujets sur un plateau !

    Cette semaine, par exemple on lui a apporté : l’annonce de  la 13° semaine de « Place aux enfants »,  le programme de Ciné-Gedinne pour la semaine, le programme de la Kermesse à Lomprez, l’ordre du jour du conseil communal. Même les flics s’y mettent et lui transmettent leur programmation des jours et lieux de « flashages », sans parler des petits déjeuners d’Oxfam, et des services de garde des médecins, pharmaciens et même des vétérinaires.

    Moi, pour ma brève, je dépends des scoops locaux, et des scoops à Wellin il n’y en a pas tous les jours, ni chaque semaine !!!

    4229318449.2.JPGJustement, ces derniers jours, il y a eu le scoop concernant la maison communale qui menace de s’effondrer, et, manque de bol,  cela s’est passé précisément pendant  mon « congé sans solde » et je n’ai donc pas pu en profiter.

    Maintenant, avant de retrouver un sujet de cette importance, il en coulera de l’eau sous les ponts du Ry d’Ave.

    Tiens à propos de dégradation, de bâtiment public, je ne sais plus dans quel village de Wallonie, peu avant la rentrée scolaire, un incendie criminel s’était déclaré dans l’école du village.  Sur-le-champ, les professeurs ont enfilés leur salopette, ont mis la main à la pâte, et tout était prêt pour le jour de la rentrée !  Qu’en pensent nos édiles, car il y a l’air qu’il n’y aura guère d’autres solutions à Wellin.  La trésorerie de la Commune n’étant pas apte à supporter pareille charge, on peut commencer à y penser.

    Ceci, d’autant plus qu’il ne manquera pas de mauvaises langues qui  profiteront de cette circonstance pour invoquer un manque de prévoyance du chef de nos précédents aréopages communaux.   En effet, en 1890 déjà, un certain corbeau avait dénoncé une série de malfaçons pendant la construction, et personne n’en n’a tenu compte à cette époque.

    corbeau squelette.jpgManque total de prévoyance en tous cas, c’est le moins que l’on puisse dire.  On n’a donc rien à envier à Bruxelles, tellement critiqué en son temps pour le traitement de l’entretien de ses tunnels, qui eux aussi, s’effondrent.

    En 1890,  le « corbeau » n’avait pu être identifié, et ses accusations, on le voit maintenant, n’avaient pas été prises en compte. Collusion ? Pots de vin ? Allez savoir…

    Bon sujet en tous cas pour des émissions T.V. comme « Cold Case » ou « Affaires classées » ! Avec un peu de chance on pourrait peut-être en tirer un film et ainsi financer les travaux de réparation ?

    Jo

    P.S. : Grâce à l’évolution des techniques modernes, on pourrait peut-être même retrouver des traces d’ADN sur la lettre du corbeau !  Doit-on en trembler dans les chaumières à Wellin ? On pourrait peut-être y retrouver un descendant du corbeau.

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Vieillir?"

    vieux bébé.jpgMourir, cela n’est rien, mais vieillir !

    C’est le grand Jacques qui l’a dit dans une de ses plus jolies chansons. Il avait donc peur de vieillir.  Mais qu’en savait-il de la vieillesse lui, mort si jeune.  Il n’avait même pas 50 ans quand il a écrit cette chanson !

    Comme quoi, il y en a qui ont peur de vieillir comme d’autres ont peur de mourir jeunes!

    Et pour ceux qui ont la frousse de vieillir, ça peut durer longtemps car on commence à vieillir depuis le jour de sa naissance.  Le truc, c’est d’essayer que ça dure le plus longtemps possible.

    Personnellement, ce qui me fait peur, ce n’est pas de vieillir, depuis le temps, je commence doucement à m’habituer...  Mais par contre ma crainte c’est d’arriver au moment où je serai vieux, ce qui est loin d’être la même chose.  Et si je me refuse à vieillir (je laisse ce plaisir au vin, qui lui s’en améliore), je ne rechigne absolument pas au fait de prendre de l’âge.

    Et ceci n’est pas seulement une question de vocabulaire, car de l’âge, on en prend sa dose chaque jour, et moi, je m’en délecte en la savourant chaque matin.

    Aujourd’hui ça fait 30.462 jours que quotidiennement je me régale, années bissextiles non comprises. (voilà, maintenant vous savez mon âge) !

    toots.jpgMais à force de prendre de l’âge, ne finit-on pas par devenir vieux ?

    Sans chercher loin voyez notre Toots Thielemans qui, à 94 ans, nous a quitté ces derniers jours sans avoir jamais été vieux.

    Mais il faut pourtant bien accepter que, de jour en jour, il y aura toujours plus de monde pour dire de vous « Oh, il est bien plus vieux que moi », sans pourtant se rendre compte que vous n’êtes seulement que « plus âgé qu’eux », et parfois bien moins vieux !

    L’âge, ça se mesure en années, la vieillesse, en état d’esprit.

    Alors, quand devient-on vieux ? Car il y a déjà des vieux de 50 ans.

    Il y a certains signes qui ne trompe pas ; ce qui devient inquiétant par exemple, c’est quand on laisse les « pas encore vieux » faire ce que l’on est encore capable de faire soi-même, ou quand on ne supporte plus les piaillements des gosses autour de soi, ou encore quand les visites des amis ne sont plus des moments de bonheur...

    Là, oui, c’est mal parti, ce sont des signes qui ne trompent pas !

    Arrivera aussi le moment ou vos proche, en parlant de vous, sortiront cette terrible phrase « Mais il a encore toute sa tête, savez-vous » !

    Ça, ça doit sûrement créer un choc de l’entendre, mais finalement, ça veut aussi dire qu’il y a encore pas mal de choses dont vous pouvez profiter car malgré tout quand on a « encore toute sa tête », on peut encore rêver, non ?

    vieillir.jpgMaintenant, si vous voyez apparaître d’autres signes tels que l'oubli des anniversaires, ou bien, de se retrouver dans la cuisine sans plus savoir pourquoi, ou encore, où donc avez bien pu laisser votre GSM, ou vos lunettes… Non, de tout ça, , même pas peur, ça ce n’est pas la vieillesse, c’est l’âge, un point c’est tout.

    Mon petit fils, il l’avait bien oublié, lui, mon anniversaire, et il est pas vieux mon petit-fils ! Alors ?

    Somme-toutes, on ne devient vieux que si on le veut bien quoi !  Et moi… j’ai pas encore envie.

    Jo

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "PCA … Mieux vaut savoir"

    71400310.jpgCe 31 août le conseil communal aura à son ordre du jour le point suivant : "11.  Plan Communal d’Aménagement. Ancien site Gilson. Adoption."

    Depuis le temps que ce point fait couler encre et salive dans notre commune, va-t-on enfin en sortir ? Oui bien sûr puisqu’il va être soumis à votation ! Mais d’un côté comme de l’autre, combien de mécontents cela va-t-il créer ?

    Le pire, je crois, c’est qu’une bonne partie de la population  ne sait toujours pas de quoi il s’agit vraiment, ni la portée de cette procédure. J’ai même rencontré quelqu’un qui cherchait à me convaincre qu’il s’agissait « d’un truc qui permet à la commune de faire ce qu’elle veut sans passer par l’Urbanisme, et d’exproprier sans rien demander à personne » (sic).

    Ci-dessous, pour tenter d’éclairer les lanterne, un copié/collé du document de la Région Wallonne qui définit ce  « truc » en question et qui l’explique...

    "Définition

    Le Plan Communal d’Aménagement (PCA) (permet de planifier avec précision la physionomie future d'une zone ou d'un quartier. Il permet aux communes d'organiser de façon détaillée l'aménagement d'une partie de leur territoire. Il précise le plan de secteur en le complétant, mais peut au besoin y déroger (P.C.A.D.).

     Objectifs

    Le PCA a pour principal objectif d'affiner les affectations du Plan de Secteur et éventuellement du Schéma de Structure Communal (« où construire »), tout en introduisant la dimension urbanistique et architecturale (« comment construire »). Il concerne une partie du territoire communal.

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,pca,gilson,conseil,communal,définition,plan,aménagement,vote,adoption,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreRegistre

    Depuis 1998, le plan communal d'aménagement (P.C.A.) a remplacé l'ancien Plan Particulier d'Aménagement (P.P.A.). Il s’inscrit dans la logique du SDER, il doit respecter le plan de secteur et ne peut y déroger que sous des limites restrictives, et est élaboré après l’examen du Schéma de Structure communal s’il existe. Le plan communal d'aménagement traduit un parti d’urbanisation ou concrètement un programme préalablement mis au point et permet de fixer des règles précises à son application. Ses prescriptions doivent être respectées.

    Contenu

    Le PCA comprend un état des lieux de la situation existante, qui fera l’objet de deux plans distincts : - La situation de fait comprend des informations en matière de topographie (courbes de niveau, murs et talus de soutènement, …), d’hydrographie (cours d’eau, fossés, étangs, …), de végétation (massifs et arbres importants isolés, haies, …). Certaines autres informations peuvent être également nécessaires ; il s’agit des fonctions des bâtiments, de la troisième dimension (sous-sol, étages), … - La situation de droit, le PCA comprend des informations relatives aux dispositions réglementaires telles que les permis de lotir en cours, le plan d’alignement, le statut juridique des voiries et des voies de communication non communales, le statut juridique des cours d’eau, les bois soumis, les périmètres de certaines zones (ZACC, rénovation urbaine, …), les monuments, les sites classés, les ensembles architecturaux, … A noter qu’il y a d’autres éléments de contenus et notamment les aspects réglementaires (options, prescriptions graphiques et littérales).

    1074184788.jpgElaboration

    Le Conseil communal désigne un auteur de projet agréé pour réaliser le dossier d'élaboration ou de révision de PCA, et pour l'étude d'incidences sur l'environnement. Après examen de l'avant-projet de PCA, le Conseil communal approuve provisoirement le plan communal d'aménagement. Il sera ensuite soumis à une enquête publique et à une réunion de concertation, ainsi qu'à l'avis de la C.C.A.T. Après avoir été adopté par le Conseil communal, le plan communal doit être approuvé par le Gouvernement wallon.

    Acteurs associés

    Le conseil communal, l’auteur de projet, les citoyens, la CCAT, le Gouvernement wallon."

     

    Personnellement, je n’y vois aucune mauvaise intention, sinon une obligation de définir préalablement autant ce que l’on peut faire que ce qui y est interdit.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Foot et J.O. : Panem et circences"

    bread-and-circuses.jpgPanem et circenses (littéralement « pain et jeux du cirque », souvent traduite par « Du pain et des jeux ») est une expression latine utilisée dans la Rome antique pour dénoncer l'usage délibéré fait par les empereurs romains de distributions de pain et d'organisation de jeux dans le but de flatter le peuple afin de s'attirer la bienveillance de l'opinion populaire, (Wikipédia).

     bar2.gif

    Pour éviter révoltes, émeutes ou dissidence

    D'un peuple dégoûté jusqu'à la répugnance

    Les romains en leur temps écartèrent la menace

    Présentant un programme calmant la populace

     

    En tant qu’unique et seul programme électoral

    C'est du pain et des jeux que promit Juvénal

    Et si ça fonctionna, bien des siècles durant

    Ça continue ainsi et encore mieux qu'avant

     

    Mais les temps ont changé et sans qu'on s'en étonne

    A la place de pain, c'est la Sécu qu'on donne

    Et pour les jeux, du sport, mais pas trop cérébral

    Le pain c'est le chômage, et les jeux le football

     

    Feu les gladiateurs, voici les footballeurs

    C'est du pareil au même, à chaque époque les leurs

    Antan ils eurent César, mais nous pour le même prix

    Ont eu droit à la paire,  Blatter et Platini

     

    Au J.O. peu avant, c’était du temps d’Havelange

    Les dirigeants non plus, ce n’était pas des anges

    Tous autant que les autres trafiquant, falsifiant,

    Sans s'oublier bien sûr, ou passant même avant

     

    Accumulant ainsi combines et  forfaiture

    Et proposant au peuple, plus de jeux en pâtures

    Évitant à coup sûr secousses et remous

    Sachant que pour leurs jeux le peuple est prêt à tout.

    Jo

    bar2.gifcirque_romain_pano.jpg

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Différences"

    flandre wallonie.jpgJ’ai eu il y a quelques temps une conversation avec une flamande.  Cette conversation tournait autour des relations entre la Flandre et la Wallonie.  Etant tous les deux de bonne éducation, le ton est resté posé, émaillé seulement de quelques petites piques par-ci par-là (pas bien  méchantes).

    Au cours de ce dialogue, certaines différences entre nos deux communautés ont été évoquées.  Aussi,  une fois rentré, je me suis penché sur ces puits de science et d’informations que sont les banques de données telles que Google, afin d’y vérifier certains points qui m’avaient laissé dubitatif.

    Ce souvenir vient de resurgir au moment de la recherche d’un sujet pour ma brève hebdomadaire.  J’ai donc un peu approfondi mes recherches concernant nos différences.

    Et des différences il y en a !

    Le revenu annuel par habitant. Il est, en moyenne, de 15.220 € en Flandre pour 12.993 en Wallonie-Bruxelles.

    Le P.I.B. (Produit Iintérieur Brut)  En Flandre : 217,2 En Wallonie Bruxelles (moyenne) 77,8 (Source ICN  IWEPS en 2012).  Selon « La Libre » il faudra attendre 2087 pour rattraper le niveau de la Flandre ? Pour autant qu’elle nous attende !

    Le Chômage. 4,5% en Flandre, plus de 10% en Wallonie et plus de 20% à Bruxelles. (Source « Le Soir »).

    drapeaux belgique.jpgL’absentéisme. Le Wallon s’absente du travail 5 jours de plus par an que le flamand.

    Certains résultats sont pour le moins interpellants.  On considère que le Bradford* d'un travailleur devient interpellant à partir de 140, et, à la ville de Charleroi, 15% du personnel communal dépasse 750. (Non ce n’est pas une faute de frappe ! Source. RTBF).

    * L'indice Bradford est un système qui calcule les fréquences des absences pour cause de maladie du personnel (cliquez ici).                                                            

    PISA.  Une de mes brèves, il y a quelques temps, relevait déjà les grosses différences existant au  niveau de l’enseignement entre la Flandre et la Wallonie, en faveur de nos voisins du Nord.  Cette année, en deuxième secondaire, les résultats en Wallonie ont empiré.

    Jours de grève. Je ne trouve pas de statistiques à ce sujet, mais j’ai bien peur que cette fois ce soit la Wallonie qui soit en tête.

    Sports. En première division de football, Il y a 1 club bruxellois, 4 clubs wallons et 11 flamands.  En cyclisme, pour quelques wallons il y a une foule de flamands dans les pelotons. Je pense en outre qu’il en est ainsi dans la plupart des autres sports.

    Mais que se passe-t-il donc une fois que l’on passe cette ligne virtuelle que l’on nomme « frontière linguistique » ?

    J’ai peur que la réponse ne plaise pas à tout le monde.

    Jo

    bar2.gifbelgique banner.jpg

    1 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Alcool au volant, familles décimées"

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,alcool,volant,terroriste,route,clef,voiture,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreSaviez-vous qu’en Belgique, les conducteurs ivres tuent plus que les djihadistes ?

    Et comme pour eux, c’est le hasard qui choisit ses victimes et il est rare qu’une semaine se passe sans qu’il n’y ait au moins un décès provoqué par les assassins de la route!

    Ce genre d’accident  continue sans cesse, malgré les efforts pour tenter de les faire diminuer. Ces accidents, pour moi, devraient être qualifiés de crimes, et même de meurtres  prémédités…  En effet, un ivrogne imbibé qui se met au volant sait pertinemment que son véhicule, une fois en marche, devient un véritable projectile aveugle, autre point commun avec les djihadistes qui eux aussi assassinent au hasard. Inch Allah !   Peut-être devraient-ils d’ailleurs crier « Alcool akbar » ! 

    On l’a dit, redit et prouvé des milliers de fois : même sans être complètement saoul, être si peu que ce soit sous l’influence de l’alcool, influe immédiatement sur la rapidité des réflexes.  Ceci a été irréfutablement prouvé lors de tests qui ont été réalisés sur d’excellents conducteurs, y compris des sportifs et des professionnels de la route.  On les a fait slalomer à vitesse normales entre des quilles, avant puis après avoir bu deux ou trois apéritifs.  Les résultats ont été indiscutables à tous les niveaux.  Celui qui nie cette vérité est forcément de mauvaise foi ou alors  son Q.I.  est au ras des pâquerettes, ce qui est d’ailleurs généralement le cas pour ce genre de personnes.

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,alcool,volant,terroriste,route,clef,voiture,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreUne chose étonnante est la raison souvent invoquée pour que quelqu’un qui doit conduire refuse un verre, « non merci, je ne voudrais pas me faire arrêter par les flics et risquer une amende » !  Presque jamais je n’ai entendu dire « non merci, j’aurais peur de causer un accident » !  La peur de l’amende passe avant celle de tuer quelqu’un ! ! !

    Si je me permets de faire la morale à ce sujet, c’est que, bien qu’ayant moi-même une foule d’autres défauts, je n’ai jamais conduit de véhicule avec « un verre dans le nez », l’anecdote suivante vous en convaincra peut-être...

    J’avais 25 ans,  jeune marié, et avec trois autres couples nous sortions danser tous les samedi soirs.  Comme en général pour aller danser nous quittions Verviers, j’avais la chance de pouvoir utiliser le combi de l’atelier de mon père, un combi Taunus que, le samedi,  je garnissais de ses banquettes après l’avoir bien nettoyé.

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,alcool,volant,terroriste,route,clef,voiture,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreUn de nos endroits de sortie préféré était un café dancing « Chez Angelo », à Dolhain, jolie petite ville traversée par la Vesdre.  Une fois donc, lors d’une de ces sorties, au moment de reprendre la route pour rentrer à Verviers, je me rends compte que j’avais bu un verre de trop. Cela ne m’arrivait jamais, mais cette fois s’était justement l’anniversaire de l’un d’entre nous, et les tournées s’étaient donc succédées un peu plus que d’habitude.  Loin d’être saoul, je sentais toutefois que j’avais trop bu pour conduire.  J’ai donc annoncé aux copains que nous allions devoir rentrer en taxi.  Naturellement, les hommes se sont proposé pour prendre le volant à ma place, ce que bien entendu j’ai refusé, car si aucun n’était saoul, ils avaient tous bu autant, si pas plus que moi.  Comme la discussion s’éternisait et risquait de tourner au vinaigre, je pris alors une décision aussi définitive qu’irrévocable.

    La Vesdre coulant à moins d’une centaine de mètres du café, j’ai couru  jusqu’à la rambarde du pont et y ai jeté les clés !   N’ayant plus d’autre alternative, nous sommes rentrés en taxi (sain et sauf), et le lendemain je suis venu avec mon père rechercher le combi avec le second jeu de clés.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "C’est les vacances pour tout le monde…"

    bonnes-vacances.jpgCette semaine moi aussi je prends mes vacances sur le blog.  Je vais me contenter de faire du copier-coller et vous offrir un petit best-of de « pensées profondes » que j’ai recueillies par-ci, par-là.  J’espère que quelques-unes au moins vous feront sourire (Âmes pudiques s’abstenir - auteurs divers) ! 

    bar2.gif

    • Les gens les plus constipés sont souvent les plus chiants
    • Ne vous mariez pas pour l'argent, vous pouvez emprunter à bien meilleur marché
    • La virginité c'est comme une mouche sur le dos d'une vache, un bon coup de queue et oups. .
    • C'est quand on a vu ta tête que l'on a inventé la cagoule
    • Avoir une section fumeurs dans un restaurant c'est comme avoir une section pisseurs dans une piscine
    • L'intelligence Artificielle n'a aucune chance en face de la Stupidité Naturelle !
    • Je crois que nos importations viennent de plus en plus de l’étranger. (George W. Bush)
    • Ne soyez pas méchants avec les femmes. La nature s'en charge au fur et à mesure que le temps passe.
    • Il n'y a pas de femmes frigides ; ce sont les mauvaises langues qui disent ça !
    • Les femmes préfèrent être belles plutôt qu'intelligentes Parce que, chez les hommes, il y a beaucoup plus d'idiots que d'aveugles!
    • Je pense, donc je suis. Elle dépense, donc elle est !
    • Ça prend deux ans pour apprendre à parler mais toute une vie pour apprendre à la fermer
    • L'âge mur de l'homme s'apparente à celui des poires. Dans les deux cas, c'est la queue qui lâche.
    • penseur.2.jpgLe sexe c'est comme une partie de carte. Si tu n'as pas un bon partenaire il vaut mieux avoir une bonne main.
    • Pour éviter d'avoir des fils ou des filles, faites l'amour avec votre belle-sœur, vous n'aurez que des neveux
    • Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.
    • Soyez gentil avec vos enfants, car c'est eux qui choisiront votre hospice
    • Si la femme était bonne, Dieu en aurait une. Si elle était de confiance, le diable n'aurait pas de cornes
    • Certains hommes aiment tellement leur femme que, pour ne pas l'user, ils se servent de celles des autres.
    • Pire qu'une pierre dans la chaussure, c'est un grain de sable dans la capote.
    • La hiérarchie, c'est comme les étagères, plus c'est haut, plus c'est inutile.
    • Les hommes mentiraient moins si les femmes posaient moins de questions
    • Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever.
    • Si tu attends le mois d'octobre pour faire des poissons d'avril, tu attrapes plus de gens."
    • "Tu as le droit de changer le signe du zodiaque, mais il faut que ta mère le sache vraiment d'avance."
    • Mieux vaut rater un baiser, que baiser un raté
    • Caleçon qui gratte, morpions qui squattent
    • Ne buvez pas au volant, buvez à la bouteille
    • Un suspect vaut-il mieux qu'un lèche-cul
    • Ne jamais monter sa tente quand son oncle n'est pas loin
    • Si t'es sincère, desserre-les
    • Le seul moyen pour vivre longtemps, c'est de mourir vieux
    • Un bienfait vaut mieux qu'un mal foutu
    • Si tu as la colique, évite de tousser
    • Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde
    • Des tresses à chien sont aussi ridicules que des Natacha
    • Quels sont les 3 plus petits bouquins au monde ? 1. Le livre de cuisine de la Somalie. 2. La liste des héros italiens. 3. Un siècle d'humour allemand.
    • La laine vierge, c’est la laine d’un mouton qui court plus vite que le berger

    Et la der pour la route

    • L’écho : Un phénomène qui a toujours le dernier mot, même avec une femme

    A la semaine prochaine

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Wellin la belle"

    ÇWellisphère.JPGa fait maintenant un petit temps que la Wellisphère trône sur notre Grand-Place et commence à faire partie de la typicité de notre village, mais qu’en disent les gens ?

    Pour ma part, à ce jour, je n’ai entendu aucune réelle critique, au contraire, sauf peut-être un « En tous cas, c’est mieux que la précédente ».

    Tout le monde a donc l’air d’aimer et d’apprécier cet ouvrage.

    J’ai entendu une remarque pourtant, et à laquelle j’adhère : pourquoi la faire tourner ?

    En effet si on fait tourner un objet, en général c’est pour montrer les différents aspects d’un objet. Or ici, même si les pierres, leurs formes et leurs teintes sont différentes, la configuration générale et l’apparence est identique sur tout le pourtour de la sphère.

    Mais ceci n’est qu’un détail, bravo l’artiste...

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,wellisphère,grand,place,albert,contessi,sculpture,maison,association,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandrewellin,commune,brève,ami,jo,simar,wellisphère,grand,place,albert,contessi,sculpture,maison,association,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreDepuis que la stèle (monument aux morts) a disparu de la Grand Place, Wellin n’avait plus ce petit signe distinctif qui fait qu’à la fin on ne peut dissocier un village ou une ville de l’objet. Il y a assez d’exemples de par le monde de cet état de chose (voir photos).  C’est maintenant chose faite...

    Tant que j’en suis aux compliments, tout le monde aura pu se rendre compte que notre Maison des Associations à, comme promis, fleuri ses fenêtres, du moins une partie importantes de celles-ci.  Beau début...  Espérons que, petit à petit, ce magnifique bâtiment et le parc qui l’entoure recevront le traitement qu’ils méritent.

    Assez de compliments : après les fleurs, les pots...

    Il y a quelques temps, dans ma brève du 21 septembre 2014 (cliquez ici), je faisais remarquer que si la plupart des trottoirs de Wellin étaient bien entretenus, il y avait malheureusement quelques exceptions qui faisaient tache dans notre jolie commune.

    1595208389.3.jpgSi les raisons sont le refus d’employer des produits désherbants chimiques ou le coût trop élevé de ceux-ci, j'avais donné dans cette brève la recette que j’emploie depuis longtemps et qui continue à me donner entière satisfaction. Cette recette est tout ce qui a de plus écologique et, ce qui ne gâte rien, très bon marché. Je vous la rappelle...

    Délayer 1 kg de sel dans 3 litres d'eau, une fois le sel bien délayé, ajoutez 2 litres de vinaigre bon marché. C'est tout...  Appliquer à l'arrosoir.  Résultat garanti pour un prix de 1,10 € pour 5 litres (prix relevés chez Colruyt).

    A toutes fins utiles, dans une autre brève du 13 septembre 2015 (cliquez ici), je reprenais un règlement de la ville de Liège à ce sujet, règlement qui je suppose doit être pratiquement le même pour toutes les communes. En voici un extrait.

    244630105.jpg"Tout occupant d'immeuble est tenu de maintenir dans un état de propreté suffisant l'entièreté de la portion de trottoir, d'accotement et de rigole se trouvant en regard de sa demeure ou de sa propriété, afin d'assurer la propreté, la salubrité et la sûreté de la voie publique, sous réserve d'autres dispositions réglementaires. Il est tenu notamment d'y enlever les végétaux qui y croissent, etc"

    Pour que notre commune continue à rester la jolie commune qu’elle est actuellement, et éviter toute contagion, nos autorités ne pourraient-elles pas rappeler à l’ordre les quelques rares récalcitrants?

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Mort d’un torero"

    victor barrio.jpgAyant vécu de longues années en Espagne, je continue à lire régulièrement la presse espagnole sur internet.  Ces derniers jours s’est déroulé un événement qui, je pense, vaut la peine d’être commenté : il s’agit de la mort d’un torero en pleine corrida à Terruel.

    Attention, cette brève n’est pas une prise de position pour ou contre les corridas.  Pour ma part je respecte autant ceux qui sont pour que ceux qui sont contre.  Mais ce que l’on ne peut admettre ce sont ces commentaires d’articles de presse par des lecteurs anti-corrida, se réjouissant et jubilant à propos de la mort d’un homme, commentaires touchant des limites qui, je pensais, n’auraient jamais été atteintes !

    Ci-dessous quelques exemples (traduits de l’espagnol).

    Toro bravo.jpg« Je me réjouis beaucoup de sa mort, la seule chose que je regrette est que ce même coup de corne n’ait pas tué les fils de pute qui l’ont engendré ainsi que toute sa famille, je le dis et le ratifie. Ce jour est jour d’allégresse pour l’humanité. Et en majuscules, Nous danserons sur ta tombe et pisserons sur les couronnes de fleurs que tu recevras,  cabron ».(une des pires insultes pour un homme).

    Ce texte  est signé par un certain Vicent Belenguer Santos professeur à l’université de Valence !

    Mieux, si l’on peut dire, ci-dessous, des courriers reçus par la veuve du torero. (FB)

    « Ton mari a reçu ce qu’il méritait, cela devrait être le lot de tous les cobardes (froussards), fils de pute comme lui.  Un autre, parlant de son mari : « j’espère qu’on lui a coupé les oreilles et la queue » ! 

    A sa veuve… alors qu’il n’est pas encore enterré !

    Je suis, bien sûr, contre les mauvais traitements envers les animaux, mais en arriver à de pareilles extrémités ! ! ! 

    Bleu Blanc Belge.jpgMaintenant, entre nous, que pensez-vous de la vie d’un taureau « Blanc Bleu Belge ».  Dès sa naissance, il est condamné à perpétuité : il passera sa vie entière entre les barreaux d’une cage l’empêchant de bouger pour engraisser plus vite ?  Il en va d’ailleurs de même pour les poules pondeuses, cochons et nombreux autres animaux d’élevage intensif.

    Autre chose aberrante : pourquoi de tels mouvements d’indignation n’ont-ils pas lieu quand, comme récemment chez-nous, mais aussi en Espagne, des enfants, des bébés même, sont torturés jusqu’à la mort ? N’est-ce pas pire que de tuer un taureau ?  Et là, personne ne pipe mot  !

    Je tiens à dire que maintenant, quelques jours après ce torrent d’insultes et d’infamies débitées à l’occasion de la mort d’un homme, ce sont des milliers de personnes (y compris des groupements anti-corridas - 150.000 selon le journal  El Païs), qui demandent notamment le renvoi immédiat du professeur.

    Vegan-Logo-from-The-Vegan-Society-250.jpgN’empêche, cela donne quand même quelques milliers d’individus qui font passer la vie humaine après celle d’un animal.

    Autre preuve ?  Dans Le Soir : dernièrement en Italie, des parents « Végans », (plus que végétaliens et végétariens !) laissaient dépérir et auraient laissé mourir leur enfant, plutôt que de lui donner à manger de la viande ! ! !  Brrrr…

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "L’école et les langues"

    langues étrangères.jpgOn peut toujours gagner sa vie (et très bien!), en ne connaissant d’autres langues que sa langue maternelle, mais, pour un bien ou pour un mal, la technique et la robotisation remplaceront de plus en plus le travailleur manuel, jusqu’à le rendre finalement pratiquement obsolète.

    Si déjà actuellement la connaissance de deux ou plusieurs langues est un avantage essentiel, pour nos générations futures, ce bagage sera plus qu’indispensable pour trouver un emploi.

    Actuellement la deuxième langue obligatoire en Wallonie est le néerlandais.

    Par contre, les classes en immersion linguistique offrent d’autres possibilités. Dans les classes d’immersion (qui sont accessibles depuis la 3° maternelle), trois propositions sont offertes en Fédération Wallonie-Bruxelles : le néerlandais, l’allemand et l’anglais.

    langues.jpgAux parents de bien choisir !

    Si la proximité est un des critères de recherche, on pensera d’abord au néerlandais ou à l’allemand.  Par contre, s’il s’agit de maximiser les possibilités d’emplois, c’est tout autre chose et un coup d’œil au tableau ci-dessous peu donner quelques idées.

    Un extrait du classement des langues parlées dans le monde, d’après : Ethnologues, 13º édition, Barbara F, Grims Editor, Summer institute of Linguistics Inc. - (Vous pouvez consulter le tableau complet (79 langues) sur le site).

    brève tableau.JPG

    Mais si ce tableau peut déjà donner une bonne idée et peut permettre un choix, si l’on approfondi les recherches, et que l’on parle du nombre de personnes qui parlent anglais, français ou néerlandais dans le monde on obtient alors les chiffres suivants :

    • L’anglais est parlé par plus de 2 milliards de personnes !
    • Le français par plus de 274 millions ! ! !
    • Le néerlandais par plus de 30 millions ! ! !

    A mon avis, « y a pas photo »...

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Ministère de..."

    ministère enseignement.jpgDepuis quelques jours, on recommence à voir dans la presse des articles concernant les cours de religion, les cours de morale, les cours de rien, etc...

    Une fois de plus, dans ce ministère de première importance, on se rend compte que l’amélioration importe bien moins que l’innovation.

    Déjà, en ce qui concerne sa dénomination !

    Au départ, à partir de 1922, ce ministère s’appelait « Ministère de l’Instruction Publique».

    En 1969, changement d’appellation : il devient le « Ministère de l’Education Nationale ».

    Trente ans plus tard, en 1999, ce ministère passe à la communauté française, (ou à la région Wallonie-Bruxelles ?) sous le nom de « Ministère de l’enseignement », pour changer après 10 ans en « Ministère de l’Enseignement Obligatoire ».

    Ces continuels remaniements d’appellation n’auraient, eux, que peu d’importance s’ils n’étaient le reflet de modifications perpétuelles, de nouvelles "méthodes" ou "stratégies", car les innovateurs se bousculent au portillon !

    On aura beau leur donner des noms tels qu’évolution, réformations ou rénovation, il ne s’agira finalement chaque fois que de bouleversements pour les gosses.

    Résultat ?

    Selon la dernière enquête PISA qui publie les « performances » des systèmes éducatifs de 32 pays européens, voici ci-dessous le classement des écoles de nos trois communautés.

    Matière

    Communauté

    Flamande

    Communauté

    Germanophone

    Communauté

    Française

    Mathématiques 4ème/32 11ème/32 22ème/32
    Lecture 5ème/32 13ème/32 15ème/32
    Sciences 9ème/32 13ème/32 26ème/32

    Cette comparaison ne tient compte que de trois branches : les mathématiques, la lecture et les sciences.  Elle ne tient malheureusement pas compte de l’orthographe.

    Mais un petit tour sur Facebook peut quand même donner une idée suffisamment précise du niveau général dans cette branche.

    Mais pour en revenir aux changements d’appellation du ministère qui s’occupe du développement des neurones de nos potaches, n’est-il pas regrettable que cette appellation ne soit pas restée le « Ministère de l’Education Nationale » comme dans les années 70, 80 et 90 ?

    Ce mot à lui seul, « Education », ne reflète-il pas bien mieux que n’importe lequel, ce que l’on est en droit d’attendre, des institutions auxquelles nous confions notre progéniture.

    Ce mot à lui seul, Education, tombé semble-t-il en désuétude, sous-entendait, antan discipline, respect, politesse et devoirs...  Mais cela, c’était il y a bien longtemps, avant mai 68.

    droits-de-l-enfant.jpgA ce jour, il serait révélateur de demander à des gosses de 8 à 10 ans de définir ces notions qui semblent maintenant devenues obsolètes : Education, Discipline et Politesse, qu’ils risquent d’ailleurs d’écrire, éducaçion, disipline et politèçe !

    Quant à leurs devoirs, s’il existe bien une déclaration des droits de l’enfant qui couvre plus de deux pages A4, on ne trouve pas la moindre ligne officielle en ce qui concerne leurs devoirs !

    Peut-on dès lors vraiment leur jeter la pierre?

    Jo

    bar2.gif

     

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Nouvelles locales"

    3876511194.14.jpgPhilippe, mon « rédacteur en chef » ne cesse de me rappeler que mes brèves devraient surtout être basées sur la vie wellinoise, la presse de grande diffusion se chargeant des nouvelles nationales et internationales, et que leurs chroniqueurs sont là pour les commenter.

    Je suis d’accord, mais il faut avouer que l’actualité wellinoise ne me donne que peu de choix et de possibilité de commentaires.

    Ces deux dernières semaines par exemple où la majorité de la Belgique s’est trouvée à un moment ou l’autre les pieds dans l’eau : à Wellin, pas la moindre petite inondation, les égouts n’ont même pas refoulé, rien à dire.  Avouez c’est quand même pas de chance !

    J’ai vu sur Facebook qu’à Smuid, on recherchait un gros chien disparu depuis près d’une semaine, rien de ce genre non plus à Wellin.

    J’espérais une fuite dans les questionnaires des examens aux classes de forêt, nada.

    Une fois au moins on avait eu un fait d’importance nationale à Wellin : la découverte d’une culture de cannabis sur notre territoire ! C’était il y a deux ans, et depuis plus rien de cette importance.

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreNos souverains, carnavalesques, eux, se comportent de manière exemplaire, pas de roi se découvrant une fille ou un fils caché, pas de reine qui outrepasse son rôle.  Pas non plus le moindre fonctionnaire qui pique l’un ou l’autre million d’euro dans la caisse, ni de politicien qui se mélange les pinceaux à la TV en décortiquant son budget.

    Faut avouer…c’est pas drôle toutes les semaines !

    S’il y avait au moins sur le territoire quelques tunnels en ruine, un champ d’aviation ou un circuit de kart qui font du bruit, des embouteillages dans les rues, un piétonnier mal fichu ou l’une ou l’autre discothèque qui décibelise à tout va, mais non, rien de tout cela à Wellin qui au moins me donnerait matière à l’une ou l’autre brève bien sentie.

    Mais finalement en y réfléchissant, quand il y a si peu à dire sur un village, et même si ça me complique la vie pour trouver de la matière pour mes brèves, c’est bien la preuve que Wellin est tout simplement un village où il fait bon vivre, non ?

    Jo

    bar2.gifwellin,commune,brève,ami,jo,simar,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandre

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "On a sauvé la tarte au riz"

    tarte au riz.jpgVerviers : une ville en péril ?

    Sans l’AFSCA (Agence Fédérale Spécialisée dans la Connerie Absolue), on ne s’en serait jamais douté !  Vous vous rendez compte, depuis des lustres, si pas des siècles, voilà une ville, Verviers, qui, sans s’en douter, vit sous un risque permanent d’empoisonnement.  Risque jugé suffisamment grave pour qu’une Agence Fédérale lance une alerte à l’intoxication.  Le but supposé de cette alerte doit donc être d’éviter ou de freiner une épidémie, que dis-je : une pandémie possible, genre peste noire comme en a connu l’Europe au 14° siècle, ou la grippe espagnole il y a moins longtemps.

    Les coupables montrés du doigt et spécialement visés, sont deux produits locaux à haut risque : le fromage de Herve, et la tarte au riz.

    afsca420_fr.jpgHeureusement la Belgique est dotée d’une entité, l'AFSCA, dont le but avoué est de protéger la santé de nos concitoyens, ce qui a permis d'enfin découvrir la dangerosité de ces produits. Il aura donc fallu attendre 2016 pour que cette éminente agence fédérale découvre le danger qu'on fait courir à la population.

    OUF ! Heureusement qu’il s’agit de produits typiquement régionaux, peu connus à l’étranger et qui, par nature, ne sont pas destinés à l’exportation, sinon on n’ose imaginer l’ampleur possible de la catastrophe.

    Ou alors, la raison de ces recherches et les résultats publiés de l’AFSCA auraient-ils un autre but ? La justification de son existence « et des budgets qui vont avec » ?

    Enfin, restons sérieux ! A quoi passe donc leur temps les gens de cette agence? Le but est-il d’éliminer des artisans qui, pour si peu nombreux qu’ils soient, gêneraient quand même ces fabricants de mal-bouffe qui, de plus en plus, envahissent les supermarchés ?

    fromage_de_herve.jpgSinon, et ce serait « aussi pire », pour en arriver à un tel degré de connerie, on pourrait croire que, dans sa recherche de personnel, ce n’est pas à l’université que l'AFSCA va les chercher mais, en fonction de ce qui se passe ces derniers jours, c’est plutôt chez Bouglione qu’ils doivent aller les recruter !

    Jo

    P.S.Aux dernières nouvelles il semblerait que concernant la tarte au riz, l'AFSCA aurait fait marche arrière, par contre, en ce qui concerne le fromage de Herve… ça sent plutôt mauvais...

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Night shops : mieux vaut savoir…"

    night shop open 24.jpgWellin se « citadinise » : un Delhaize qui ouvre 24 heures sur 24, un night shop qui ouvrirait au rez-de-chaussée des anciens magasins Pasquasy…  Que faut-il en penser ?  Qu’il s’agit d’une adaptation aux besoins de l’époque, d’une évolution indispensable?

    Ce genre de commerce, généralement tenu par des Pakistanais dont c’est devenu la spécialité, est-il le bienvenu ?   Mieux vaut savoir…

    Pour se faire une idée, rien de mieux que de consulter la presse …  Si l’on en croit certaines informations récentes, cela demande quand-même réflexion, surtout dans les localités proches de la France où ce genre de commerce est interdit.

    A Mouscron, par exemple, a eu lieu il y a peu une descente de police dans des rues qui hébergeaient certains de ces commerces.  Ces artères finissaient d’ailleurs par être désertées par les riverains !  En cause : les nuisances provoquées  par le tapage nocturne des automobilistes  qui, arrivant en pleine nuit avec leur radio au maximum, s’exprimaient en criant.  De plus, les clients laissent souvent sur place des déchets, vidanges et autres rejets peu ragoûtants.  Cette descente de police a permis en outre de constater nombre de manquements à la législation en vigueur.  Plusieurs permis d’exploiter ont d’ailleurs été retirés.

    shop.jpgBien sûr, ce genre de commerce a aussi ses avantages pour la ménagère à cours de lait ou de sel, pour les fumeurs distraits, les guindailleurs et les lèves très tôt.  Mais aussi pour les communes qui, souvent dans un but dissuasif, exigent une taxe d’ouverture pouvant monter jusqu’à 12.500 euros et une taxe annuelle de 2.000 euros.  Un permis d’urbanisme est également nécessaire en cas d’enseigne lumineuse, accessoire pour le moins indispensable dans un night-shop

    Il est bon de noter (aussi lu dans la presse) que, lassé par le tapage nocturne et le stationnement sauvage que provoquent inévitablement ce genre de commerce, la ville de Charleroi a corsé sa réglementation visant les magasins de nuit, nombreux dans cette cité.  Ces modifications portent notamment sur leur localisation qui est maintenant fixée à 300 mètres minimum par rapport à des établissements scolaires ou hospitaliers, à une maison de repos ou à un lieu de culte.

    Mais, à partir du moment où l’on connaît l’importance des désagréments que peuvent occasionner ces établissements, une enquête publique (comodo incomodo) et une réglementation spécifique, ne seraient-elles  pas indispensables ???

    Jo

    bar2.gif

    2 commentaires Imprimer
  • Une (non) brève de l'ami Jo : "Grève"

    1136212894.4.jpgCeci n’est pas un Brève !

    Pourquoi ? Parce que moi aussi je fais grève...

    Durée ? Après m’être réuni avec moi-même et voté à main levée (majorité absolue) : ce sera une semaine...

    Je ferai toutefois remarquer que ma grève, elle, n’obligera ni étudiants, ni navetteurs à chercher des alternatives pour se rendre à leurs examens, ou à leurs boulots...

    Elle ne sera pas non plus responsable de nouvelles files sur les routes ou aux aéroports, ni de manque d’approvisionnement dans les supermarchés...

    Jo

    P.S. : A propos, j’oubliais... Pourquoi je fais grève ?  Tiens, cela tombe sous le sens : parce que je suis Wallon et… Wellinois !

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Anarchisme"

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,anarchie,police,commisaire,manifestation,blessé,coupable,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreDe plus en plus souvent, des petits groupes de « casseurs » profitent de n’importe quelle manifestation, qu’elle soit politique ou sportive pour « en casser ».  Casser n’importe quoi : des vitrines, des voitures, du mobilier urbain, des panneaux de signalisation, etc...  Tout est bon à casser, que ce soit une vitrine de banque, une boutique d’indépendant ou la voiture d’un pensionné :  n’importe quoi !

    Et maintenant, on casse même du flic, car ces casseurs ont une haine viscérale pour tout ce qui représente l’autorité.  A ce sujet, l’agression dont a dernièrement été victime un policier, commissaire de police : voici un dérapage qui aurait pu facilement tourner au meurtre. 

    En plus, s’attaquer à un représentant de l’ordre est tout simplement la négation du principe même  de l’autorité en démocratie, c’est-à-dire un fait relevant de l’anarchie.  

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,anarchie,police,commisaire,manifestation,blessé,coupable,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreOr, a posteriori, il paraît pourtant que cette personne, qui d’ailleurs s’est rendue elle-même à la police, n’avait rien d’un « casseur », et n’avait jusqu’à présent rien à se reprocher dans ses rapports avec les forces de l’ordre.  

    Finalement, cette situation aura quand même servi à démontrer comment peut s’effectuer rapidement une contamination si certaines conditions sont réunies et à la faveur d’un certain environnement .

    Pour en revenir à ces casseurs qui polluent toutes les manifestations, il y en a sûrement dont l’objectif avoué est de s’en prendre aux forces de l’ordre, mais la grosse majorité ne sont probablement que des suiveurs, mal dans leur peau, dégoûtés de la vie qu’ils mènent et qui ne trouvent aucune autre alternative pour exprimer leur rancœur.  Ils deviennent ainsi anarchistes, la plus part sans le savoir ! 

    Ceci dit, notre proche avenir n’est pas fait pour nous rassurer suite aux diverses manifestations qui sont déjà planifiées.  Nos casseurs ne manqueront certainement donc pas d’en profiter. Ce qui ne manquera pas d’en rajouter au foutoir que provoque ces accumulations de grèves et de manifs, car voici ce qui est « officiellement programmé » (Source Le Soir du 27 mai) : 

    • wellin,commune,brève,ami,jo,simar,anarchie,police,commisaire,manifestation,blessé,coupable,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreEn cours actuellement : grève des chemins de fer pour une durée indéterminée. 
    • La grève dans les prisons qui dure depuis un mois pour une durée indéterminée
    • La grève au finish des services publics
    • Le 24 juin, arrêt de travail dans les entreprises où le syndicat socialiste domine,  (écoles, trains, trams, bus)
    • Manifestation nationale à Bruxelles le 24 septembre
    • Et on sait déjà que le 7 octobre, tout, absolument tout, sera bloqué à Bruxelles. 

    Tout ceci bien sûr ne tient compte que de ce qui est planifié.  Il faut y ajouter les événements sportifs ou autres, et la possibilité de grèves éventuelles, sauvages ou autres. 

    Ceci bien sûr, ne concerne que le sud du pays !

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Bruits de fond"

    bruit de fond.jpgLa semaine passée, ma brève vouait aux gémonies ces bourreaux de nos tympans, dont l’intellect, dit-on, serait proportionnel à la volupté qu’ils éprouvent à se vautrer dans une débauche « décibellienne » (cliquez ici).  Si celui qui a découvert cette relation de cause à effet ne se trompe pas, que penser alors des responsables de l’acoustique dans les cinémas et à la télévision.  Je pense en effet que, comme moi, vous aurez remarqué que, d’ambiance ou musical, le bruit de fond dans les films est devenu  tel qu’il nuit de plus en plus à la bonne compréhension des dialogues.

    Oui, je sais que les mauvaises langues en profiteront pour me faire remarquer que cela pourrait plutôt provenir d’une altération de l’acuité de mon sens auditif, tenant compte d’une accumulation d’années qui deviendrait… conséquente.  Ce à quoi je répliquerais que, quel que soit la qualité de mon ouïe, quand je parle de ce problème à d’autres personnes, elles me confirment régulièrement être gênées par ces bruits de fond. Pourtant, en fonction de leur âge, certaines d’entre elles ne peuvent être suspectées d’être dur de la feuille. Je ne suis donc pas le seul dans le cas…

    Le pire, c’est qu’aux moments les plus pathétiques du film, les réalisateurs ressentent ce besoin irrésistible d’en rajouter à l’effet visuel et lâchent la bride de leurs musiciens. Du coup, ceux-ci se ruent dans une véritable débauche de décibels dont le but avoué serait de nous rendre pantelants devant l’écran.   Toutefois, le résultat est finalement de rendre incompréhensible le dialogue des acteurs.

    Que faire dans ce cas?  Si vous êtes devant votre TV et êtes l’heureux propriétaire d’un décodeur, pour ne rien perdre, vous pouvez toujours revenir en arrière afin de  réécouter la séquence et essayer de comprendre le nom de l’assassin. Ou encore en arriver à faire défiler la scène au ralenti en essayant de lire sur les lèvres des acteurs.  Malheureusement, cela ne fonctionne pas toujours !

    UnSingeEnHiver1.jpgC’est une des raisons pour laquelle je préfère personnellement voir ou revoir des anciens films, où la priorité était donnée à des dialogues, dont la qualité et la recherche était l’une des composantes principales du spectacle  cinématographique.  De l’Audiard dans la bouche d’un Gabin n’avait nul besoin d’un bruit de fond.  Et si parfois, grâce à mon décodeur, je reviens en arrière pour repasser une réplique de Gabin dans « Le cave se rebiffe » ou « Un singe en hiver », par exemple,  ce n’est pas parce que je ne les ai pas compris, c’est pour en jouir une fois de plus.

    Mais que faire ?  Les possibilités que nous offre à ce jour la technique devraient pourtant pouvoir nous permettre, tant pour les films que pour les événements sportifs, de les émettre chacun avec deux canaux différents.  Pour les films, un canal pour l’image et le dialogue et l’autre pour les bruits de fond, et pour les événements sportifs,  un canal pour l’image et le commentaire, et l’autre pour le bruit de fond. C’est certainement possible.

    Rappelez-vous le scandale des « Vuvuzelas » en 2010 à la coupe du monde de football en Afrique du Sud et les controverses suscitées lors des retransmissions, quand le bruit de ces instruments rendait les commentaires inintelligibles. Bis repetita.

    Jo 

    audience tv.jpgP.S. : A propos, il est fort possible en effet que mon ouïe ait pâti du poids des ans, mais je ferais remarquer qu’en vertu du fait que l’humain vit de plus en plus vieux, nous serons très vite une majorité de « durs de la feuille ».  Et comme l’âge, qui nous éloigne de plus en plus des terrains de sports nous rapproche de plus en plus de nos postes TV, ces messieurs, pour qui les quotas d’audience sont essentiels, devront bien finir par tenir compte de ce problème…

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Le bruit"

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,bruit,qi,amende,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandre"L’intensité du bruit provoqué par un être humain est inversement proportionnelle à l’importance de son Q.I."

    Cette phrase, il y a longtemps que je l’ai lue ou entendue, et depuis, j’ai eu de plus en plus de raison d’en apprécier le bien fondé.

    Si elle m’est revenue à l’esprit, c’est à l’occasion de la lecture d’un article de presse anodin paru dans Le Soir.  Cela se passe dans une commune flamande, Lokeren, où cette semaine, la police a dressé procès-verbal à un marchand de crèmes glacées pour avoir continué à faire fonctionner sa petite musique après l’heure limite fixée par l’Administration, soit 20h.  Cela aura coûté 70 euros à ce marchand ambulant pour avoir « troublé la tranquillité de la population ».  Commune bénie que celle de Lokeren où l’on juge outrancier le bruit provoqué par le « ding ding dong » d’un glacier ambulant, qui roule au pas dans les rues de sa cité, au son de la petite ritournelle attendue par les enfants dès que se profilent les premières soirées d’été.

    Cet article de presse nous permet de rêver éveillé, notamment ici, chez nous, dans nos communes rurales, dont il suffit qu’elles soient dites touristiques pour qu’à chaque W.E. de beau temps, nos routes soient envahies par des cohortes de motards dont il semble que le but pour chacun est de faire plus de bruit que celui qui le précède ou que celui qui le suit !

    wellin,commune,brève,ami,jo,simar,bruit,qi,amende,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreSi, à Lokeren, le dépassement « décibellien » de la sonnette ou la trompette d’un marchand de glace est sanctionné par un P.V. de 70 euros, ne demandez pas la récolte que pourrais obtenir un prochain W.E, une paire de policiers située sur le haut de la route du Fond des Vaulx (ou ailleurs!).

    Attention, ce n’est pas de la totalité du monde motocycliste dont il est question ici, mais on en est à un tel point que, une fois les beaux jours arrivés, j’en arrive à éviter au maximum d’inviter amis ou connaissances les week-ends.  Certains jours de beau temps, il est tout à fait  impossible de converser durant le passage d’une de ces meutes motorisées.

    Je suis d’autant plus à l’aise pour parler de cette engeance faite de motards irresponsables et asociaux,  que toute ma vie, jusqu’à 50 ans passé, j’ai fait de la moto, tant sur route qu’en tout terrain, mais avec une moto « sociable » dont les échappements étaient normaux.  Et c’est d’ailleurs avec nostalgie qu’à l’occasion, je regarde (et écoute) passer, ces magnifiques machines actuelles  qui, comme les BMW et les Harley par exemple, ronronnent sans gêner personne.

    Mais au sujet du titre de cette brève, voici, par exemple, ce qu’en pense un spécialiste du comportement humain.

    • wellin,commune,brève,ami,jo,simar,bruit,qi,amende,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandre« La quantité de bruit que chacun peut supporter est en raison inverse de l’importance de son esprit ».
    • « Quand j’entend dans la cour d’une maison un chien aboyer sans cesse des heures durant, et  sans qu’on le fasse taire, je sais déjà à quoi m’en tenir quant aux forces intellectuelles de son propriétaire »
    • « Celui qui a l’habitude de claquer les portes au lieu de les fermer à la main, ou qui tolère ce comportement dans sa maison, n’est pas seulement un homme mal élevé mais aussi grossier et borné »

     Quand je vous disais que l’intensité du bruit provoqué par un être humain est inversement proportionnelle à l’importance de son Q.I !  Maintenant, quand vous serez dépassé par une voiture, vitres grandes ouvertes, radio « à fond les baffles » et dont vous entendez vrombir les basses quand il est encore à 1 km, vous regarderez son conducteur d’une autre façon.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Ils l’ont fait, et maintenant ils l’appliquent…"

    livret-famille-medium-8171667.jpgDans ma brève du 30 août 2015 (cliquez ici), je rappelais celle du 12 octobre 2014 (cliquez ici) qui n'était rien d'autre que la copie exacte d'un mail que j'avais envoyé peu auparavant à quelques politiciens de la région.   Pour vous la remettre en mémoire, cette brève s’interrogeait sur le bien-fondé d'une institution : la « Sécurité Sociale » qui met tous les belges dans le même panier.

    Je trouvais tout à fait illogique que des personnes fortunées, dont certaines des plus riches du royaume, bénéficient d'une aide « sociale » identique à celle dont bénéficient les personnes qui émargent au CPAS…

    Le contenu de cette brève avait été communiqué par mes soins à quelques politiciens de mes relations et, mis à part ceux qui ont choisi de ne pas me répondre, les autres ont répliqué unanimement dans le même sens : « Selon la loi, les droits fondamentaux etc.... etc… les belges sont tous égaux et ont droit aux mêmes avantages sociaux. Impossible de changer cela ! ».  Ça  s’appelle l’universalité de la protection sociale ! Bref et Net : c’est impossible un point c’est tout !

    Cette brève avait pour titre « Si les français l’ont bien fait, pourquoi pas nous ? »  En effet, à cette époque, la France mettait à l’ordre du jour l’étude de la modification de cette universalité de la protection sociale dont on dit en Belgique qu’elle est inamovible.

    allocations-familiales-01.jpgEt ce 5 mai, cette modification vient d’être approuvée, tout au moins en ce qui concerne les allocations familiales.  Pour le moment, en France ces allocations vont être adaptées en fonction des revenus familiaux dépassant les 6.000 euros mensuels.

    Un  exemple : une famille de trois enfants dont les revenus mensuels se montent 8.500 euros, verra cette aide « sociale » diminuée de 2.655 euros par an, soit 225 euros par mois.  Ça ne devrait pas leur faire trop mal.  On a d’ailleurs pu voir ce jour à la télévision française des interviews « trottoir » de gens nantis de différents niveaux.  Toutes les personnes interrogées n’ont pu que trouver cette modification logique, personne n’a osé se plaindre !

    Selon les prévisions, cette modification, « qui ne fera donc de mal à personne », fera économiser à la Sécu Française environ 800 millions d’euros !

    Dans un pays comme le nôtre qui compte notamment (voir ma brève du 11 octobre 2015) 8 milliardaires et 358.000 millionnaires en euros « connus », plus une foule de ménages dont les revenus mensuels dépassent les 6.000 euros, il y aurait de quoi boucher quelques trous budgétaires qui se succèdent avec une régularité métronomique.

    Et je ne pense pas que l’un ou l’autre de ces nantis « oserait » se plaindre d’une telle modification de cette  « universalité de la protection sociale », pas plus qu’ils ne l’ont fait en France devant les caméras de la télévision.

    parlement.JPGAlors, pourquoi pas en Belgique ???  Je pense que la plus grosse difficulté réside dans le fait que cette modification doit être votée par des personnes qui… gagnent plus de 6.000 euros par mois !

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Qui vole un oeuf vole un boeuf"

    qui_vole_un_oeuf_vole_un_boeuf_(v2).jpg"Qui vole un oeuf vole un boeuf".  Cet adage employé couramment, ouvre quand même certaines perspectives et peut, je pense, être interprété de deux façons :

    1) Celui qui est capable de voler une broutille, l’est aussi pour des choses plus importantes.

    2) Que ce soit pour cette broutille ou pour une grosse somme, voler c’est voler.

    Encore faut-il s’entendre sur la signification du mot voler ! Frauder est-ce voler ?

    Encore faut-il s’entendre sur la signification du mot frauder ! Profiter de certaines situation, est-ce blâmable ?

    C’est à ce sujet, que cette semaine, j’ai eu une discussion animée lors d’un souper entre amis, suite à l’affaire « Panama papers ».

    En parlant de cette affaire, il faut d’abord faire une distinction.

    Comme l’a d’ailleurs fait remarquer plusieurs fois la presse, il y a d’un côté les sociétés créées en vue de blanchir l’argent du crime, et de l’autre, celles tout à fait légales dont le but avoué est de trouver un régime fiscal moins gourmand que celui pratiqué dans leur pays d’origine.

    C’est donc concernant ces dernières que sont apparues les divergences de vues.

    Légales mais amorales ? D’un côté il y avait ceux qui qui soutenaient que c’était pour le moins immoral pour une société belge de se domicilier à l’étranger et ainsi, par cette entourloupette, priver le pays de rentrées fiscales qui lui reviennent moralement.

    De l’autre se trouvaient ceux qui soutenaient que la finalité logique de toute société commerciale était de créer un bénéfice le plus important possible, donc de chercher à diminuer les charges fiscales .

    Malgré tout, ceux qui réprouvaient cette façon de faire, continuaient à défendre leur point de vue, allant même jusqu’à parler d’incivisme !

    C’est alors que me revint en tête cet adage que je cite plus haut, « qui vole un œuf…", et je demande à mes amis de réagir à une situation concrète vécue par un couple il y a quelque temps.

    droit de succession.pngIl s’agit d’un couple où homme et femme ont travaillé toute leur vie. Durant la partie active de celle-ci, ils ont vécu dans un logement de fonction, ce qui leur a permis d’amasser une coquette somme d’argent, fruit de l’épargne de toute une vie de travail.

    Ce couple, finalement pensionné, a eu deux enfants, et vit maintenant dans un appartement de location en Wallonie dans les environs de Mouscron, à deux pas de la frontière linguistique.

    Ils sont parents de deux enfants.

    L’âge avançant, un jour, des amis flamands leur font remarquer la différence existant entre la Wallonie et la Flandre en ce qui concerne les droits de successions, très nettement inférieurs en Flandre.  Le simple fait de changer d’appartement et d’aller vivre une centaine de mètres plus loin allait leur permettre de laisser à leurs enfants une somme nettement plus importante que s’ils restaient domiciliés en Wallonie !  Et bien sûr, cela le plus légalement du monde.

    Que croyez-vous que fit ce couple ? Vous le traiteriez d’incivique ? Ce n’est pas plutôt « agir en bon père de famille ?

    Alors, un œuf en Wallonie , un bœuf à Panama ?

    Cornélien, non ?

    Vu ces jours-ci :

    En Belgique on pousse à la dénonciation des chômeurs fraudeurs pour les punir !

    Au Luxembourg, on punit ceux qui dénoncent les fraudeurs milliardaires !

    En Belgique, les chômeurs dénoncés sont exclus du chômage depuis des mois !

    A2887375936.jpgu Luxembourg, depuis des mois (LeaksLux), rien n’a encore été fait contre les fraudeurs milliardaires !

    Et pour les « Panama papers », ce sera pareil, sauf qu’eux, ils seraient capables de demander des dommages et intérêts en fonction de la directive « Secret des affaires » votée il y a peu.

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Tous les salariés ne sont pas logés à la même enseigne"

    eden hazard.jpgCette semaine, lors d’une conversation avec ma kiné, je ne sais pourquoi, mais la conversation en vint sur le salaire des joueurs de football.

    Mon mari, me dit-elle, m’a dit qu’Eden Hazard touche 250.000 euros par semaine.  Je lui dis que, comparé aux salaires d’autres joueurs de même valeur approximative dont j’ai entendu parler, je doute que cela soit bien cette somme.  Elle me confirme qu’elle est certaine du montant.  Une fois ma kiné partie je vais voir sur Google et en effet le chiffre n’est pas exact. Au lieu de 250.000, ce sont  260.000 euros qui sont renseignés

    Je revois ma kiné le lendemain et, en riant, je lui signale que j’avais raison, que ce n’était pas 250.000, mais 260.000 euros.  (Il existe parfois certaines différences d’un site d’information à l’autre).

    La réaction fut normale.

     - D’accord, mais enfin, à peu de chose près, j’avais raison, non ?

    Et bien sûr que j’étais d’accord.  Puis…. réflexion faite, je lui dis :

    - 2887375936.jpgOn vient d’être d’accord sur le fait qu’« à peu de chose près», c’était bien ça, non ?  Que ça ne venait pas à 10.000 € en plus ou en moins ! Mais 10.000 par semaine, ça fait bien 40.000 euros par mois, non ?  En connais-tu beaucoup toi qui gagnent 40.000 € par mois ? Moi, pas un seul !

    - Moi non plus, me dit-elle !

    C’est ainsi qu’on s’est rendu compte que ce « ça ne vient pas à 40.000 € près » : cette « rawette », ce rabiot, représentait finalement quelque chose d’inaccessible pour le commun des mortels, et nettement plus que ce qu’il leur faudrait à chacun pour se sentir riches

    D’accord, ces 40.000 €, c’est du brut.  Mais le salarié qui touche ses 1.300 ou 1.500 € par mois, c’est aussi du brut non ?  Et puis, pour être juste, il faut quand même  reconnaitre que ces gros salaires doivent faire face à des frais de déménagements importants,  car il est rare que ces personnes, en gagnant de telles sommes, restent vivre dans une Belgique championne européenne en taxations toutes catégories.  Ce qui, finalement, est la seule chose qui m’agace vraiment.  Car autant « je leur grée bien » l’argent qu’ils gagnent,  autant je regrette que le fait de gagner autant d’argent les poussent à se désolidariser fiscalement de ceux qui, avec leurs petits moyens, approvisionnent les caisses de l’Etat.

    Voici maintenant une interprétation relative à ces salaires qui permet de mieux se rendre compte de ce qu’ils représentent…

    ronaldo messi.jpgLionel Messi, joueur de Barcelone, et Ronaldo, joueur du Réal de Madrid, gagnent respectivement 1.300.000 et 1.400.000 euros par semaine.

    • Soit,  ensemble par mois, pour ces deux salariés : 10.800.000 € (Source, www.votresalaire.be)
    • L’usine Volvo en Belgique emploie approximativement 4.200 ouvriers à 2.500 €, soit 10.500.000 €

    La juxtaposition de ces deux totaux donne une petite idée des différences qui peuvent exister entre « salariés » !

    Jo

    bar2.gif

    3 commentaires Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Après ça, tout est possible"

    tour-de-controle.jpgAprès ces terribles attentats terroristes qui visent à mettre le pays par terre, comment se peut-il que des imbéciles insensés autant qu’inconséquents choisissent ce moment  pour lancer une action d’arrêt de travail.

    Moment crucial s’il en est pour notre aérodrome national qui commençait à peine à se remettre du terrible attentat qui l’a immobilisé durant plusieurs jours.

    Ci-dessous quelques extraits d’articles d’une presse pratiquement unanime à ce sujet :

    • « Incroyable, comble de l’incivilité, incivique ».
    • « Ce pays n’a plus besoin désormais de terroristes pour se faire exploser, il est en train de le faire tout seul, par ses absurdités, ses irresponsabilités, ses débandades, ses pantalonnades ».
    • « On ne joue pas à se faire peur ici, on est tout simplement en train de nous effacer de la face du monde, par notre incapacité devenue chronique, systématique, atavique  à relever les défis de base, à tenir des promesses ».
    • journal.jpg« Mais est-on devenu fou dans ce petit pays qui est en train de prouver, non pas qu’il n’est pas indispensable, mais qu’il faut l’éviter à tout prix ? »
    • « Nous n’avons décidément pas besoin d’ennemis extérieurs pour sombrer ».
    • «Si la Belgique donne désormais l’image de n’être plus qu’un château de cartes, c’est parce que nombre de ces composantes, jouant en solo, sans chef d’orchestre, sans direction commune, sans sens collectif des responsabilités provoque son effondrement ».
    • « Le plus terrible n’est pas de le constater, mais de ne même plus très bien identifier comment et qui peut redresser l’édifice ».
    • « On joue avec l’image du pays, pour les intérêts particuliers d’un groupe limité »

    Mais attention, finalement selon ces gens, ce n’était pas vraiment une grève !  Non, selon eux, l’accord signé ce mardi aurait subitement rendu le personnel… malade. « Ils ont été bouleversés par la nouvelle. Ils ont ressenti des palpitations. Ce qui les empêchait d’effectuer correctement leur boulot ».  Donc, en plus, ils se fichent de la gueule des gens, pensant qu’on est prêt à croire à une épidémie subite n’infectant que ce secteur de cons-voyeurs du ciel !

    Avouez, ces temps-ci on, est servi : il y en a pour tous les goûts.

    En vrac :  attentats,  arrêts de travail indécents, « Panama papers» et ses tricheurs à tous les niveaux, Ministre incapable et menteuse soutenue par son Premier,  la FGTB qui s’apprête à redescendre dans la rue (prépare-toi Raymonde !), travailleurs qui démolissent leur usine  poussés au suicide par des patrons dégueulasses,  des ministères qui passent d’une main à l’autre, que ce soit pour incompétence ou pour fraude supposée, de nouvelles taxes en vue, notamment sur les casinos et jeux de hasard.

    taxes.jpgParlant de taxe, à propos, pour finir, que restera-t-il à taxer ? Les animaux de compagnie ou, comme dans le temps, un impôt sur les fenêtres ? Pourquoi pas la TVA sur les soins de santé, sur les procès-verbaux, sur les frais de justice, sur les collectes à l’église ? Pourquoi pas une boîte noire sur la sébile du mendiant  tant qu’on y est ?

    Par contre voulez-vous parier que, comme lors des scandales dénoncés ces derniers temps dont déjà on ne parle plus, l’affaire « Panama papers » tournera en eau de boudin ?

    Le fameux vote sur le « secret des affaires » a fini par passer, sinon, les dépassements de délai raisonnable et les vices de formes et de procédure font également l’affaire.  Et si cela ne suffisait pas, il n’y aurait pas de problème pour trouver d’autres raisons.  Et on re-taxera…

    Jo

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Un mauvais cauchemar"

    picsou.jpgCette nuit, j’ai mal dormi. Je me trouvais à moitié nu, au milieu d’une énorme foule de gens dans le même état que moi, ou pire!  Nous courrions à toutes jambes (oui, ça va, je sais !)pour échapper à une énorme et horrible bête qui nous poursuivait en hurlant. Son cri assourdissant était  toujours le même, « Des milliards, des milliards, je veux des milliards ! »  Je me suis réveillé en nage,  mais j’avais trouvé le sujet de ma « brève » pour cette semaine.

    Dans une de mes brèves précédentes, intitulée « Milliards » (cliquez ici), je relevais qu’en 2011, selon un rapport de la Sécurité Routière, les PV d’amendes routières auraient dû  rapporter un minimum de 1,398 milliards à l'Etat.  Toutefois, le département de la justice se disait incapable d'envoyer plus de 20% des amendes, faute de personnel !  Un gros milliard de perdu, donc.

    Pas plus tard que ce dernier vendredi, le juge Claisse, spécialiste de la lutte contre la délinquance financière, parle de milliers de dossiers classés sans suite faute de ne pouvoir être traités en temps voulu. Des milliers de dossiers : Ga-be-gie !!!

    panama papers.jpgCette fois-ci, avec « Panama Papers », » c’est de fraude à l’impôt qu’il s’agit, et on parle déjà de sommes de plus en plus faramineuses!  C’est un groupement international de journalistes qui vient de mettre au jour une liste de milliers de fraudeurs présumés dont, notamment, font partie 732 belges.  Des noms ont déjà été publié dans la presse, et non des moindres.   Ces révélations vont, dit-on, remettre en cause le Top 5 des grandes fortunes de Belgique!

    Nous voilà donc de nouveau devant un fameux potentiel d’amendes pour fraude à récupérer…   Cette fois-ci, il ne s’agit pas de transactions pour faits de roulage à 20, 50, ou 100 euros. Les personnes qui placent leur argent dans ces genres de montages ne le font pas pour occulter des revenus non déclarés de quelques milliers d’euros.  Non, chez ces gens-là m’sieur, l’unité c’est le million.

    Alors, cette fois, « ils » ne vont pas, je suppose, nous refaire le coup du manque de personnel comme en 2011!  Ni comme il y a peu dans l’affaire de la KBC, dans un dossier de fraude à l’impôt pour un montant de 25 millions d’euros, où un non-lieu a été prononcé pour « dépassement du délai raisonnable », comme tant d’autres.

    2887375936.jpgSi jamais cette possibilité de récupération d’argent sale,  cette manne céleste qui nous tombe du ciel, devait tourner en eau de boudin, il n’y aurait plus à se poser de questions.  La réponse nous laisserait toutefois le choix entre incompétence, incurie, je m’en foutisme, sabotage ou complaisance. Pour rappel le gouvernement actuel a démantelé un « Secrétariat d’Etat à la  lutte contre la fraude fiscale et sociale » !

    Nous vivons dans un pays actuellement sur le podium des pays les plus taxés d’Europe et au septième rang dans le ranking mondial de cette spécialité peu enviable.  Et malgré cela, notre Etat en arrive encore à pousser sa rage taxatoire jusqu’à provoquer des levées de barricades sur nos autoroutes pour quelques millions de taxes supplémentaires, une fois de plus, dites « indispensables ».   Il serait dès lors incompréhensible que nos gouvernements (ils sont 4), se déclarent en incapacité de récupérer cet argent de la fraude.  Surtout après que la Sécu, l’Enseignement, la Défense Nationale, la Culture et beaucoup d’autres départements, voient, sans arrêt, leurs budgets rabotés.

    Jo

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer