Wellin : Compte-rendu du conseil communal du 19 février 2019 : Déclaration de politique communale

conseil.JPG

Le conseil de ce mardi a vu beaucoup d’échanges constructifs entre l’opposition et la majorité. Le point le plus important étant la déclaration de politique communale du collège pour les six années à venir, pour laquelle les représentants du groupe “D’ici 2024” n’ont pas attribué leur confiance. 16 points ont été abordés durant le conseil, auxquels 3 points ont été ajoutés par l’opposition.

bar2.gif

Cliquez sur "lire la suite" - Vidéo de la  séance en fin d'article

La séance s’est ouverte sur la présentation par la majorité de leur politique globale pour les 6 années à venir. Le bourgmestre Mr Benoit Closson a bien pris le temps d’expliquer en détails les différents axes qui vont motiver leurs prises de décision pour la suite de la législature. Au programme figurent plusieurs pistes pour augmenter les recettes et ainsi assurer la pérennité de la commune, comme par exemple adopter une politique urbanistique pro-active, engager de nouvelles constructions, attirer de nouvelles familles, étendre la ZAE d’Halma. Mr Benoit Closson étant fier de présenter son programme comme une vraie vision, prudente et tournée vers l’avenir. Cliquez ici pour en prendre connaissance dans sa totalité. Néanmoins cette déclaration a été jugée “bidon” par l’opposition, la considérant comme un copié-collé du programme électoral du groupe “Wellin Dem@in” dont la plupart des arguments écrits au conditionnel ne seraient que de vagues promesses, même si elle se montre reconnaissante de la volonté de la majorité de poursuivre les actions lancées par la précédente législature. Le représentant du groupe, Mr Bruno Meunier, reproche en outre le retard de cette déclaration de politique communale, et l’absence de prévisions budgétaires alors que la situation avait été qualifiée comme critique lors d’un précédent conseil. Pour lire l’intervention complète, cliquez ici. Mr Benoit Closson répond alors aux différentes attaques de l’opposition en commençant par la question de timing. Il sort alors de son dossier la note de politique communale de 2013, qui avait été faite en mars, c’est à dire un mois plus tard. Concernant le manque de budgétisation, il remarque qu’il n’y avait aucun volet chiffré non plus dans cette note, alors que la note 2018-2024 propose des pistes, non-chiffrées certes, pour redresser la situation actuelle de la commune. Il annonce vouloir pousser de nouvelles personnes à venir habiter dans la commune, un nouveau ménage représentant 2500 € par an de recettes. Concernant le changement d’avis du collège par rapport au réseau chaleur, il explique que le discours qu’il a eu pourrait paraître ambigu, mais qui en fait ne l’est pas du tout. En effet, l’étude de faisabilité demandée a enfin donné ses résultats, et le projet est désormais considéré comme réalisable. Il rajoute que s’il y a un projet qui a été budgétisé, c’est bien celui là (>700.000 €). Mr Thierry Denoncin répond ensuite au manque de budgétisation remarqué par l’opposition en expliquant que 400.000 € ont été engagés dans l’entretien des voiries, et que ceci avait été inscrit dans le budget. Pour prendre connaissance de la note 2013, cliquez ici.

Le collège vote ensuite différents subsides attribués au carnaval de Wellin, à l’asbl “Les Veschaux” et au conseil consultatif des ainés, et non pour la maison de la culture, le point étant reporté.

Le règlement d’ordre intérieur du conseil communal est ensuite voté. Il voit comme changement la possibilité de recevoir ses convocations par voie électronique, ainsi que la mise à jour des règles par rapport à la possibilité de poser une question d’actualité au conseil. Mr Bruno Meunier trouve étonnant que l’on pose des règles pour empêcher ce genre de pratiques pour lesquelles Mr Benoit Closson a toujours été un partisan selon lui, et se demande si ce n’est pas un faux cadre pour bloquer le débat. Mr Benoit Closson répond alors que le but est d’avoir un débat de qualité et d’adapter le processus pour laisser le temps de préparer au mieux la question d’actualité pour fournir une réponse de qualité. Une adaptation du réglement d’ordre intérieur est ensuite réalisée grace à une intervention constructive de Mr Bruno Meunier.

Mr Thierry Denoncin prend ensuite la parole pour faire approuver le plan d’investissement communal (PIC) 2019-2021 et annoncer la vente de biens déclassés appartenant à la commune. Et finit ensuite sur le vote pour le renouvellement de la commission consultative d’aménagement du territoire et de mobilité (CCATM).

S’ensuit la désignation de représentants pour le comité de gestion du projet Ardenne Méridionnale et pour le conseil d’administration du Géoparc Famenne-Ardenne.

52558975_1035182083343350_4708339876557225984_n.jpgMme Annick Mahin présente alors l’agenda des activités touristiques de la commune pour 2019, ce à quoi Mr Brunon Meunier remarque que, dans le toutes-boîtes communal, plusieurs activités ne sont pas organisées sur le territoire de la commune ou en collaboration avec une association de la commune, et propose d’être attentif à ce genre de détails à l’avenir.

La première question proposée par l’opposition concerne la dégradation de la propreté au sein de la commune, et demande quelles sont les différentes actions proposées par la majorité pour améliorer la situation. Mme Nadine Godet énonce les pistes suivantes:

  • Actions de mobilisation des habitants (Ambassadeurs de la propreté)
  • Actions de sensibilisation dans les écoles
  • Organisation du carnaval avec “Be Wapp” (cendriers de poche, …)
  • Obligation d’organisation des différentes manifestations sur la commune avec des gobelets réutilisables.
  • Mise en place d’une application de signalement des incivilités pour smartphones.
  • Appel à projet pour l’acquisition de matériel de nettoyage ou pour mettre en place un plan local de propreté.
  • Mise en place d’un projet pilote de retour de canettes abandonnées.
  • Réflexion sur de possibles sanctions à appliquer.
  • Engagement d’un éco-conseiller

Cette question a laissé tout le monde d’accord sur le fait que des mesures sont nécessaires, pour sensibiliser les jeunes, et les moins jeunes à la propreté et au respect de l’environnement.

La deuxième question de Mr Guillaume Tavier concerne la location de terrains agricoles. Mr Closson promet de continuer le travail effectué par la précédente législature, et de faire avancer le dossier pour pouvoir mettre à disposition des terrains communaux qui pourraient être valorisés.

La dernière question concernait la procédure d’engagement de bénévoles rémunérés, l’opposition trouvant anormal le fait que certaines personnes aient été prêter main forte durant la soirée des voeux communaux, tout en rappelant que le code de la démocratie locale n’est pas censé laisser engager des personnes proches du collège.

Yannick Tivisse

bar2.gif

Video de la séance :

 

0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel