Compte-rendu du Conseil communal du 25 septembre

Neuf minutes, pas une de plus, c’est ce qu’il a fallu à l’ensemble du Conseil communal pour épuiser les huit points présentés à l’ordre du jour de la séance publique du mardi 25 septembre. Tous ces points ont été approuvés à l’unanimité. On épinglera l’adoption définitive du Plan Communal d’Aménagement pour l’extension de la zone d’activités économiques d’Halma vers Wellin ainsi que les premières estimations des coûts de rénovation de l’intérieur de l’hôtel de ville.

bar2.gif

Cliquez sur "lire la suite" ci-dessous à droite

 

Le premier point abordé concernait l’adoption définitive du Plan Communal d’Aménagement (PCA) pour l’extension de la Zone d’Activités Économiques dite d’Halma qui s’étendra du zoning actuel jusqu’au hall sportif de Wellin. Un projet qui aura pris toute la législature pour aboutir car il nécessitait de réviser le plan de secteur mais aussi la consultation de nombreuses instances et administrations.  

Plan_secteur_modif.JPG

On notera que le rapport d’incidences environnementales (RIE) a permis plusieurs aménagements de ce PCA :

  • L’ensemble des dispositifs d’isolement et la plantation des talus sera réalisée dès la phase 1, c’est-à-dire dès le début de l’urbanisation de la partie la moins haute.
  • Les volumes qui s’implanteront du côté nord (partie la plus haute) ne pourront dépasser la hauteur du bâtiment Balfroid.
  • Un rond-point sera aménagé au carrefour d’Halma et une bande centrale sur la N94, ce qui permettra de sécuriser les entrées dans la zone.
  • Les connexions lentes seront prolongées le long des voiries existantes pour assurer un accès sécurisé aux arrêts de bus.
  • Une extension potentielle est prévue vers le Nord, en direction du chemin Saint Pierre. Une réservation pour une éventuelle voirie a été opérée.

ZAE, mobilité,

chemin, grande randonnéeL’enquête publique a, quant à elle, permis de s’assurer que les chemins doux existants seront maintenus, notamment le n°26 de Wellin  qui fait partie du tracé Grande Randonnée 577 (photo). A l’exception, toutefois, de celui qui va du complexe sportif à la rue de Wellin dont le tracé sera déplacé vers la bordure sud de l’extension. Un déplacement qui sera réalisé dès la première phase.

 bar2.gif

Ensuite, le conseil communal s’est penché sur les budgets 2019 des fabriques d’Église de Lomprez (10.579,14 € dont 6.948,84 € d’intervention communale) et de Sohier (16.396,68 € - intervention communale nulle). Pour le compte 2017 et le budget 2019 de la fabrique de Froidlieu, arrivés tardivement, le Conseil communal a prolongé son délai d’analyse de vingt jours. Suivaient trois points techniques : la validation des modifications budgétaires (n°1) par la tutelle, la fixation des conditions de promotion pour un chef de bureau A1 et la convention d’un prêt CRAC d’un montant de 1.036.000 € pour assurer le financement de la subvention pour l’extension du hall omnisports.

bar2.gif

Enfin, un huitième point portait sur la rénovation intérieure de l’hôtel de ville. Un dossier confié au Bureau Nove architecture de Beauraing qui a divisé le marché en cinq lots :

  • Lot 1 (Gros œuvre et finitions) …………………. 704.999,62 €   
  • Lot 2 (Electricité) …………………………………………  112.415,05 €
  • Lot 3 (Chauffage/Sanitaires) …………………….  152.654,81 €
  • Lot 4 (Menuiserie intérieure/mobilier) ……  112.569,14 €
  • Lot 5 (Ascenseur) …………………………………………   36.300,00 €

hôtel de ville,Soit un total (pour la rénovation intérieure) de 1.118.938, 62 € (t.v.a.c.) pour lequel 149.436 € de subsides ont été promis par la DGO1 « Routes et Bâtiments ». Ce qui laisse une part communale de 969.502,62 €. Ceci constitue le plus gros investissement sur fonds propres des dernières législatures mais n’a suscité aucune question.

David Pierson

 

 

 

bar2.gifLa vidéo de la séance

0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel