Wellin : compte-rendu du Conseil Communal du jeudi 23 août 2018...

Capture.JPG

La Bourgmestre ouvre la séance à 20h00. Monsieur Thierry Denoncin manque à l’appel. Une seule personne dans le public.

Les premiers points sont rapidement exposés et acceptés : approbation par le Gouvernement wallon du compte communal 2017 (voir le compte-rendu du Conseil communal du 24 mai), prolongation du délai de tutelle quant au budget 2019 de la fabrique d’Eglise de Lomprez et adhésion de la commune à la Centrale de marchés de la Province de Luxembourg pour le service postal.

bar2.gif

Cliquez sur "lire la suite" ci-dessous à droite

Valéry Clarinval prend ensuite la parole pour signaler que l’évaluation en 3 parties du Plan de Cohésion Sociale, adoptée par la Commission d’accompagnement du PCS le 15/05 et validée par le Collège communal le 05/06 a bien été envoyée dans les délais à la Direction interdépartementale de la Cohésion Sociale (DiCS).

principal-515.jpgEtienne Lambert présente les modifications du règlement communal d’aides à l’utilisation rationnelle de l’énergie et à la production d’énergie renouvelable. Changements établis notamment dans un souci de cohérence par rapport aux primes régionales et aux réglementations, actuelles et futures, relatives à la performance énergétique. La terminologie précédemment employée pouvait également, dans certains cas précis, prêter à confusion.  Le nouveau règlement entrera en vigueur à partir du 1er septembre 2018.


La séance se poursuit, sans aucune objection, avec les points suivants : projet de bail emphytéotique pour une cabine électrique à Chanly, clauses particulières relatives aux ventes de bois, modification de la convention-cadre avec  l’intercommunale IMIO concernant le site internet communal suite à la nouvelle législation (RGPD), dénomination du chemin n°13 à Sohier en « Chemin de Roncheury » et signature d’une convention avec la société IPG dans le cadre du plan d’urgence et de gestion de crise.

Les sujets à l’ordre du jour entérinés, M. Bruno Meunier demande la parole pour un "trait d’humour".
Il lit un passage du « mot de l’opposition » paru dans le dernier bulletin communal disant notamment : « une campagne électorale, ce n’est pas une campagne de dénigrement des adversaires, ce n’est pas un déballage sur les personnes, comme on le voit parfois notamment sur les réseaux sociaux […] ».
image.jpgM. Meunier établit ironiquement un parallèle avec une récente publication Facebook de M. Benoit Closson ainsi que les commentaires qui ont suivi. Il fustige ce qu’il qualifie d’hypocrisie.

Mr Closson se défend de tout double-discours et tient à faire la distinction entre le dénigrement, à proscrire, et la critique, utile voire nécessaire, si elle est fondée.

La publication sur le célèbre réseau social portant sur un tract communal au sujet de la Wellisphère, le débat glisse vers la gestion communale des soucis techniques récurrents de l’œuvre sculpturale de la Grand Place.

S’ensuit une joute verbale entre les deux hommes, ponctuée de quelques commentaires de MM. Tavier et Goffaux, où il est notamment question des responsabilités des uns et des autres (la Commune, l’artiste, la Province).

S’il n’est guère cordial, l’échange reste toutefois poli. Il est finalement interrompu par la Bourgmestre qui clôture la séance publique à 20h25.

François Remacle (David Pierson indisponible)

bar2.gif

La vidéo de la séance

0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel