• Grand Bingo de l'école de Lomprez ce dimanche 5 février...

    bingo grille.gifL'Amicale des parents de l'école communale de Lomprez organise son traditionnel "Bingo" ce dimanche 5 février dès 13h à la salle polyvalente du village...

    bar2.gif

    Vente de grilles à partir de 13h30, début du Bingo à 14h...

    La feuille de grilles pour 3,50 € - 10 € pour 3 grilles

    A gagner : nombreux lots dont : hoverboard, week-end en Champagne, soins esthétiques, etc...

    Bar et petites gourmandises sucrées disponibles...

    bar2.gif

    Infos et contacts : 084/38.71.17 ou Catherine Bughinbar2.gif

    images?q=tbn:ANd9GcQEbDqtp4w-8clglkoNw8N7Xa4K47TTDYZfjcLSQ9SkdCsYJyMy

    0 commentaire Imprimer
  • Réflexion sur le bénévolat par Arthur Golinvaux...

    bénévolat mains.jpgAvant toute chose, définissons ce qu'est un bénévole : une personne qui rend service sans demander de rémunération en retour, sans en tirer profit.
    Dans chaque association, de telles personnes existent et agissent dans l'ombre pour vous proposer des activités.

    Il y a bien entendu toutes les personnes qui ont pris des responsabilités au sein du groupe : président, trésorier, secrétaire qui sont obligatoires dans une structure pour fonder une association.

    Certains sont plus actifs que d'autres, mais tous sont dévoués.  Il y a ensuite tous les autres bénévoles qui participent activement à la vie du groupe en donnant un coup de main pour l'organisation des activités (repas, réunions...)

    Bref, tous ces bénévoles méritent des remerciements chaque jour, chaque semaine au fil des années.

    Des critiques s'abattent parfois sur des organisateurs, parfois à juste titre mais alors le dialogue doit prévaloir plutôt que la critique stérile.

    Lorsqu'on relit la définition du mot bénévole, le plus important c'est de savoir que le bénévole n'en tire aucun profit-financier, mais qu'il en retire une satisfaction personnelle bien plus grande.

    benevolat-le-chat.jpgPar expérience, je peux dire qu'être bénévole au sein d'un groupement coûte de l'argent et beaucoup de temps.  Entre les organisations, les réunions, soupers et j'en passe, on y pense chaque jour.

    On a beaucoup de satisfaction, heureusement mais il y a toujours des mécontents, je pense ici à deux catégories de gens : les "YAQUA" et les "ILSUFFITDE".
    C'est dommage mais tous ceux-là j'ai envie de les convier à rejoindre les équipes de bénévoles et de s'imaginer le boulot accompli.  Mais les critiqueurs sont souvent ceux qui suivent sans aider.

    Imaginons une société, une commune sans bénévoles, combien de permanents faudrait-il engager?

    Arthur Golinvaux
     
    bar2.gif
    Pour terminer, un article lu dans "Plein Soleil"

    "Selon des chiffres 2015 de la Fondation Roi Baudouin, la Belgique compte 1,8 millions de volontaires, soit environ 19,4% de la population de 15 ans et plus. Quasi une personne sur cinq. Celles-ci sont actives dans différents domaines, que ce soit pour les gardes d'enfants ou de personnes âgées, pour les écoles de devoirs,  en animation culturelle, dans des clubs sportifs, auprès des SDF, etc...En moyenne, les volontaires wallon consacrent près de 200 heures par an à leurs activités bénévoles. Près de 4 heures par semaine,donc. En Belgique, le nombre d'heures bénévoles consacrées au sport est 6,8 fois plus élevé que le nombre d'heures salariées. Et dans le secteur socio-culturel, heureusement que l'on peut compter sur 1,7 fois plus d'heures non rémunérées que salariées.

    Deux hypothèses s'offrent à nous pour tenter de comprendre ce bénévolat. Soit il existe parce que l'Etat et les pouvoirs publics se sont désinvestis de services bien nécessaires, soit il existe comme marqueur qui attire l'attention sur les problèmes d'une société ou ses manquements en espérant que rapidement l'Etat, les pouvoirs publics ou les entreprises privées prennent le relais pour assurer ces services. Que l'on pense à l'énorme mobilisation citoyenne au parc Maximilien et ailleurs pour pallier le manque de capacité d'accueil des autorités, il y a un an."

    bar2.gif

    2 commentaires Imprimer
  • Services de garde (médecins, pharmacies, vétérinaires, divers,...)

    Les 28 et 29 janvier 2017

    1733,service de garde,wellin,médecin de garde,pharmacie de garde,garde,blog de wellin,sudpresse,la meuse,luxembourg,vétérinaire

     

    Pour prendre connaissance de tous les services de garde pour ce week-end, cliquez sur "lire la suite", ci-dessous...

    Lire la suite

    0 commentaire Imprimer
  • Conseil Communal du 30 janvier : points supplémentaires demandés par l'opposition...

    3599467668.8.PNGMonsieur Benoît Closson, au nom du groupe d'opposition "Avec Vous", nous transmet les points suivants qu'il a demandé à ajouter à l'ordre du jour du conseil communal du lundi 30 janvier prochain (cliquez ici).  Je vous les transcrit tels que je les ai reçus ce mardi...

    bar2.gif

    3876511194.9.jpg"1. Affaissement de l’Hôtel de ville – désignation d’un expert indépendant.

    Lors du dernier conseil communal de 2016, je vous interpellais à nouveau pour connaître l'évolution de la procédure de désignation d'un expert indépendant chargé de déterminer les éventuelles responsabilités dans l'affaissement de la façade ouest de l'hôtel de ville.

    J'insistais encore sur l'urgence à traiter ce dossier ayant pris du retard plus de 3 mois après les incidents, car l'écoulement du temps risquait de rendre la mission de l'expert très compliquée notamment avec l'arrivée de la météo hivernale.

    En réponse, après avoir retracé l'historique du dossier, la Bourgmestre m’annonçait la désignation d’un expert indépendant début janvier 2017.

    Nous voilà le 30 janvier 2017, 4 mois et demi après les faits litigieux et j'ai huis dire que l'expert indépendant n'aurait toujours pas été désigné.

    Pouvez-vous m'informer de la suite de ce dossier dont je rappelle maintenant l'urgence et la priorité absolue ?

    Je vous en remercie.

    bar2.gif

    2. Bulletin communal

    3316940497.jpgAprès avoir décidé de rompre unilatéralement le contrat vous liant à l'imprimerie Banneux pour des motifs juridiquement contestables, vous avez finalement décidé de revoir votre position et de maintenir le marché en cours. C’est une bonne chose pour l’imprimerie qui est aussi une entreprise locale.

    Il est d'usage de publier deux éditions par année : l'une en janvier à l’occasion de la nouvelle année et l'autre fin juin avant les vacances d'été.

    Au nom du groupe « Avec Vous », j'ai transmis notre texte le 17 janvier dernier à la Directrice générale.

    D’un récent contact informel avec un Échevin, il semblerait que tous les membres du Collège n'auraient pas rentré leur texte...Notons, au passage, que le retard n’est donc pas imputable à l’imprimeur…

    Pourtant, nous attendions le bulletin communal pour souhaiter les bons vœux courant janvier 2017.

    Pouvez-vous nous informer de la date présumée de sa parution ?

    Je vous en remercie.

    bar2.gif

    maison billets euros.jpg3. Mise en non-valeur de taxes sur les immeubles inoccupés.

    Certaines taxes sur les immeubles inoccupés ont bénéficié d'une mise en non valeur.

    Pouvez-vous nous indiquer les motifs de droit et/ou de fait ayant justifié la mise en non valeur, le nombre de taxes concernées et les montants en cause ?

    Je vous en remercie."

    Benoît CLOSSON, Conseiller communal

    bar2.gif

    1 commentaire Imprimer
  • Quel bazar... Un chien noir devant nos roues... (par Yannik Dethy)

    wellin,commune,quel,bazar,yannik,dethy,chien,noir,pondrôme,gendarmerie,police,cambriolage,victime,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreTout commença par un appel de phares d’une camionnette venant en sens inverse alors que nous roulions sur la route qui mène à Pondrôme, appel de phares voulant signaler la présence d’un chien errant sur la chaussée.

    Nous stoppâmes la voiture à la hauteur du museau du canidé, celui-ci étant bien décidé à forcer un quidam à le prendre en auto-stop…

    Chose fut faite, le toutou fut invité à rentrer dans l’habitacle de notre véhicule malgré son odeur forte, très forte.

    Premier réflexe, au vu de notre position au sommet du petit raidillon, situé juste à l’entrée de la bourgade de Pondrôme, nous prîmes le premier chemin sur notre droite, longeâmes un hangar où, tels des cerbères, des taureaux de toute beauté drapés de capes de boue, montaient la garde et arrivâmes à l’habitation qui jouxte le hangar.

    Nous y fûmes accueillis par une gentille dame qui avait tout vu de la prise en charge du doux molosse, un labrador noir de bonne taille, jeune encore et si affectueux.

    La dame se proposa derechef d’appeler la « gendarmerie » pour signaler les faits et pour retrouver au plus vite le propriétaire de la petite bête égarée. Et dans le même élan, cette charmante dame nous pria de rentrer afin de « prendre » un bon café.

    (Ne vous avais-je point déjà décrit la gentillesse des gens de la région ???)

    Nous nous laissâmes inviter et nous retrouvâmes dans l’intérieur de la maison, intérieur surchauffé mais si accueillant.

    La dame fut directement en verve et nous ressentîmes aussitôt le pourquoi du besoin de notre interlocutrice de vouloir s’épancher de la sorte.

    cambriolage.pngCette dame passa par bien des épreuves dans sa vie dont la plus douloureuse fut, sans doute, le décès de son mari lors d’un cambriolage violent par le fait qu’ils furent frappés et ligotés par du gros ruban adhésif qui restreint la circulation du sang et la prise d’oxygène quand les agresseurs le mettent sur la bouche et les narines…

    Nous fûmes, avouons-le, au bord des larmes alors que notre narratrice, elle, pleurait encore de frayeur en se remémorant ces trop douloureux instants.

    Bien entendu, les « petites frappes » ne furent jamais retrouvées et courent toujours en liberté.

    Ce compte-rendu, à chaud, a pour but de décrire une belle rencontre que mon épouse et moi-même avons fait grâce à la prise en charge d’un chien errant.

    Faire la connaissance d’une dame de 85 ans, courageuse, travailleuse, mère, grand-mère et arrière-grand-mère… Et si souriante quand les larmes se font oublier.

    Rencontre qui nous a permis de faire la connaissance d’un commerçant de Beauraing, son fils, qui tient un négoce chez « M. », et de confirmer la gentillesse des habitants de nos villages et petites villes avoisinants.

    wellin,commune,quel,bazar,yannik,dethy,chien,noir,pondrôme,gendarmerie,police,cambriolage,victime,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,alexandreEt cela nous amène, en toute logique, aux conséquences incalculables des suites d’un vol et/ou d’une agression chez soi, fait trop régulier dans notre belle région, fait presque devenu anodin. Fait démontrant que les enquêtes n’aboutissent pas, que la prise en charge des victimes est nulle et que nous sommes condamnés à vivre avec cette perpétuelle épée de Damoclès sur la tête à chaque fois que nous quittons notre domicile… Ou que nous y restons…

    Et actuellement, les vols dans les habitations sont légion dans notre entité…

    D’où une excellente initiative suivie par beaucoup de communes en Belgique : la « surveillance » des voisins, c’est à dire faire attention dans la vie quotidienne à toutes les choses qui pourraient s’avérer suspectes… Personnes, véhicules ou autres actions malveillantes.

    A Wellin, en l’occurrence, il s’agit du « PLP » : partenariat local de prévention.

    Une prochaine chronique vous présentera cette initiative légale et policière, tout en étant fort proche de la population volontaire qui désire faire barrage aux vols par effraction.

    Et à l’heure où s’alignent ces derniers mots, la « gendarmerie » n’est toujours pas passée chez la gentille dame… Par contre, le vétérinaire de Pondrôme est venu voir le chien et celui-ci a été identifié.  Il pourra retrouver son maître.

    Yannik Dethy

    bar2.gif

    0 commentaire Imprimer