Quel bazar, un PLP… Un quoi ? Un Partenariat local de prévention… (par Yannik Dethy)

2089027887.jpg"Nous vivons dans un monde merveilleux depuis des décennies…

L’Homme a marché sur la lune, sauté, dansé et joué au golf sur notre si proche astre.

L’Homme a opéré à cœur ouvert, a greffé multiples parties du corps avec succès.

L’Homme a inventé la fibre optique permettant de relier le monde entier à lui-même.

L’Homme a tellement de talent même dans la fourberie et la mauvaise action.

L’Homme n’a pas pu empêcher les vols et autres agressions quotidiennes que subissent les honnêtes gens et, surtout, les plus faibles d’entre eux, nos aïeux esseulés ou oubliés…

D’où l’apparition de groupes de citoyens motivés et encadrés légalement par les polices locales afin de ne pas avoir à regretter des dérapages.

Le principe est que tout citoyen quelque peu motivé et « courageux » fait attention à ce qui se passe dans son entourage et signale tout fait anormal à son responsable de zone ou directement à la police selon l’importance de la chose constatée.

2654103889.3.pngEt donc, la police a organisé des PLP dans chaque commune volontaire afin de pouvoir se reposer sur la pro-activité de certains citoyens motivés à enrayer les vols et autres effractions dans nos chères demeures, dans nos foyers que nous souhaitons préserver de toute intrusion malhonnête.

L’organisation est simple : un responsable de zone, un adjoint et des collaborateurs prêts à faire remonter toute information utile.

Le tout encadré par la Loi ("De wet is de wet" ou "Dura lex sed lex"), Loi interdisant toute initiative personnelle qui voudrait se prévaloir d’un cadre style milice ou autre organisation para-militaire…

Ce bel élan citoyen n’empêche pas les vols et les effractions domiciliaires de se faire régulièrement au détriment des habitants de tout acabit et tout endroit dans nos belles communes… Livrées à elles-mêmes la plupart du temps ! Il est vrai que les forces de l’ordre sont très occupées à différentes tâches et que les patrouilles préventives sont de plus en plus rares.

Les cambrioleurs le savent et en profitent bien.

Il y a aussi la proximité de l’autoroute si souvent mise en cause pour justifier les petits détours des brigands qui pillent nos habitations. Tout cela constitue une menace permanente qui nous oblige à faire deux fois le tour de nos maisons avant de les quitter, anxieux, pour aller faire quelques courses.

A ce sujet, en s’adressant à la police de Wellin, il est possible de demander le passage d’un commissaire « consultant » en sécurisation de maisons tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cela est très utile !!!

cambriolages.2.jpgEt donc, pour en revenir au PLP, loin de vouloir s’ingérer dans la vie privée de nos voisins ou de vouloir les « fliquer », il s’agit d’avoir le bon réflexe d’attention et de prévention afin de mettre une certaine pression sur les délinquants qui repèrent avant « d’opérer ». Mettre en avant le fait que nous veillons, que nous faisons attention, que nous sommes prêts à leur rendre la tâche difficile si pas impossible.

En résumé, une initiative citoyenne supervisée et organisée par la police fédérale pour se rendre utile auprès de tous les citoyens de toutes les entités responsables et actives.

Je lance ici un appel ; renseignez-vous, adhérez et participez.

Cela ne pourra que nous rapprocher. Et nous faire sentir solidaires…

Et pensons à nos vieux voisins qui font bonne figure mais qui se sentent peut-être seuls, trop seuls…

Osez le PLP !"

Yannik Dethy

bar2.gif

Plus d'infos sur les PLP : cliquez ici et icibar2.gif

Contacts :

Police : commissaire Pintsch Pascal (responsable PLP et prévention)

PLP Wellin : Barbier Jean (084/44.57.44) et Yannik Dethy (084/40.16.64)

PLP Lomprez : Arthur Golinvaux (084/38.88.42) et André Puvrez (0474/66.79.72)

bar2.gif

1 commentaire Imprimer

Commentaires

  • Très intérressant et citoyen comme démarche.
    Je n'ai hélas pas trouvé trace de renseignements ni d'autocollants à la maison communale !!! Notre sécurité ne doit pas faire partie des priorités des "élus" , et cela ne leur coûte pas un sous. .Je n'ai rien trouvé dans les commerces de la commune , il y a cependant des agressions régulières .
    Hebdomadairement, des vols avec effractions sont répertoriés par la police.

Écrire un commentaire

Optionnel