Quel bazar... la pêche... (par Yannik Dethy)

pêche wellin.jpg"Il y'a quelques jours, je me suis mis en tête de pratiquer un noble sport : la pêche…  Je n'oserais affirmer que bien mal m'en a pris mais…

Pour me documenter et me faire une idée précise, j'ai parcouru des pages et des pages d'internet; textes, schémas, vidéo furent mon lot quotidien.
Par la suite, j'ai été faire une petite visite à l'office du Tourisme de Wellin pour m'enquérir des zones de pêche existantes…
Un sacré gaillard me donna quelques prospectus, m'indiqua un étang de pêche dans lequel les poissons attendent impatiemment les hameçons afin de s'y suicider derechef, une bonne tape dans le dos et un jovial salut mâtiné d'un cordial : "Bonne pêche!".

Je sentais, à ce moment-là, une force, une motivation, une rage de vaincre… Je serai le prochain "Messie" de la pêche…

Afin de rester dans la légalité la plus irréprochable, je me suis rendu à la poste de Wellin pour y acheter un permis de pêche, 14,14 €, donnant le droit de titiller le poisson partout en Wallonie avec deux cannes du bord du rivage…

3b7a3f75.gifMuni de mon aura et de mon petit matériel de pêche, j'ai déplié une carte pour y repérer des cours d'eau, Lesse, Semois, Ourthe, Lomme, etc. J'ai du me faire aider de l'internet (encore lui) pour découvrir des zones de pêche publique et libre d'accès.  Et oui, je commençais à me rendre compte que je ne pouvais pas jeter mon hameçon n'importe où!!!

Des tronçons sont réservés à des Amicales de la Pêche, telles celles de Han-sur-Lesse, de Rochefort ou de Belvaux… En plus du permis, il faut donc céder une rétribution financière, annuelle ou quotidienne, à ces Amicales.  Attention, zones gardées…

Pour mon premier essai, j'ai suivi le conseil d'un homme avisé qui m'envoya poser ma ligne à Dinant, dans la Meuse… Ô joie, ô tranquillité, quel instant paisible avec la berge carrossable et son flot de voitures z'et camions, les hors-bords bruyants et rapides, les barquettes électriques bondées de touristes bavards, les bateaux-mouches qui passent et repassent… J'ai fui l'endroit en me demandant si l'homme avisé l'était tant que ça.

Quelques jours plus tard, un brave wellinois pure souche m'indiqua la passerelle Maria.

Ce jour, mercredi pluvieux, mon petit matériel et moi sommes partis vers Daverdisse pour nous arrêter en ce lieu paisible : la passerelle Maria.
Lieu paisible, certes, mais ô combien surveillé!!! En deux heures de temps, DEUX contrôles.

photo (1).JPGPremier contrôle, un garde-pêche, très aimable, me demande mon permis et me tient tout un laïus sur les zones permises, interdites, privées, etc.

Pendant ce temps-là, je ne pêche pas…

Deuxième contrôle, police et contrôle de l'environnement, un courtois bonhomme qui me déclare : "Bonjour, bonjour, je vois que vous avez votre permis de pêche, alors je vais vous le demander!".
Tout en lui tendant le précieux sésame, je regardai autour de moi pour voir s'il n'y avait pas des caméras cachées dans les fourrés… Monsieur zygomaticorama le retour… Et non...
Cet homme me tint un discours allant à l'encontre de celui du premier et me précisa qu'il fallait surtout suivre les panneaux… "Quels panneaux?", rétorquai-je, "Les panneaux que nous plaçons mais que les touristes font disparaître!", répondit-il…
Je me suis retrouvé sans voix et à deux doigts de le pousser à l'eau car…
Pendant ce temps-là, je ne pêche pas…
Il me salua d'un gentil "On se reverra comme vous êtes de Wellin!"… Et me laissa en plan, perplexe.

poiss_divers_72.gifTout en rangeant mon petit matériel et regardant la Lesse, ses poissons et ses écrevisses, une idée me traversa l'esprit…  Et si j'attendais l'automne pour aller chasser???"

Yannik Dethy

bar2.gif

2 commentaires Imprimer

Commentaires

  • Bonjour , oserais-je dire que la plume à eu plus de chance que les cannes !!

  • Seule la pêche en eaux interdites peut apporter du plaisir. Le reste des parcours, "gérés" par les sociétés de pêche ou les rares parcours publics sont victimes d'insatiables viandards qui ratissent littéralement les rivières, si bien que hormis la semaine qui suit le ré-empoissonement, il est bien rare de prendre un poisson à la taille règlementaire. Ce qui,immanquablement conduits ces même viandards a braconner en dehors des parcours autorisés et en dehors des heures de contrôle...

    Un ancien pêcheur averti

Les commentaires sont fermés.