Compte-rendu du Conseil Communal du 28 mai 2015...

2316737495.2.JPGMadame Bughin ouvre la séance à 20h devant des travées bien remplies.  On va en effet aujourd’hui présenter le compte communal 2014 ainsi que débattre à nouveau à propos du PCA du site Gilson.  On peut d’ailleurs remarquer dans l’assemblée la présence de différentes personnes intéressées par ce dossier : beaucoup de riverains, Monsieur Damien Balfroid, Monsieur Christophe Thiry (rédacteur en chef de TV Lux - cliquez ici) et Monsieur Philippe Hérion.  Les débats ont d’ailleurs été animés à cette occasion.  La Bourgmestre commence par l’approbation du pv du dernier conseil.  Ce dernier est approuvé à l’unanimité après une demande de précision de Monsieur Closson à propos d’une remarque qu’il avait émis à la même occasion le mois dernier.  Madame Robillard et la Bourgmestre le rassurent : il a été tenu compte de sa demande de modification du pv.

bar2.gifCliquez sur "lire la suite" ci-dessous à gauchebar2.gifwellin,commune,conseil,compte-rendu,communal,bourgmestre,échevin,conseiller,opposition,sder,ccatm,cpas,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,lefèbvre,alexandre  wellin,commune,conseil,compte-rendu,communal,bourgmestre,échevin,conseiller,opposition,sder,ccatm,cpas,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,province,philippe,lefèbvre,alexandre

Majorité                           Opposition

3482512526.JPGLe premier point à l’ordre du jour concerne donc le compte 2014 de la Commune de Wellin.  Madame Bughin donne la parole au directeur financier, Monsieur Philippe Laurent.  Ce dernier explique donc clairement et en détails, comme à son habitude, le compte 2014 pendant un peu plus d'une heure (voir la présentation ci-dessous).  Il n’est pas avare d’explications lors de différentes questions des conseillers.  Il commence par préciser qu’il a imprimé lui-même les livrets de compte, ce qui a permis de faire une économie de 1.500 €.  La présentation complète des comptes par Monsieur Laurent : cliquez ici

compte communal 2014.jpg 

Monsieur Closson remercie le directeur financier pour son rapport, sa disponibilité et son travail.  Il fait ensuite quelques remarques techniques et se dit interpellé par le mali qu'affiche le compte de résultat (- 136.252,67 €).

Madame Bughin remercie également Monsieur Laurent pour ses explications complètes, elle remercie également le service financier communal pour son travail.  Le compte 2014 est accepté à l'unanimité.

Anne Bughin propose ensuite de prolonger de 20 jours le délai imparti au Conseil Communal pour statuer, en tant que pouvoir de tutelle, sur les comptes des fabriques d'église de la commune.   Accepté à l'unanimité.

Le conseil approuve ensuite la modification budgétaire n°1 pour l'exercice 2015.  La Bourgmestre précise qu'il s'agit principalement de modifications techniques.  Benoît Closson lui répond que, comme chaque fois en ce qui concerne le budget, l'opposition s'abstiendra.  Résultat du vote : 7 oui et 4 abstentions, tant pour l'ordinaire que pour l'extraordinaire.

wellin,commune,conseil,compte,2014,directeur,financier,bourgmestre,échevin,pca,site,gilson,tv lux,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandre,laurent

calculette.gifSuite à cette modification budgétaire, Madame Bughin propose au conseil de modifier le mode de passation et les conditions de marché pour certains articles du budget extraordinaire.  Il s'agira de choisir la procédure négociée sans publicité préalable.  A cette occasion, Thierry Denoncin remarque qu'un crédit de 5.000 € est prévu pour la réorganisation des locaux de l'hôtel de ville.  Il se demande si c'est vraiment indispensable dans la conjoncture actuelle...  Anne Bughin lui répond qu'il faut un minimum de confort pour le personnel et qu'ils ont fait appel à la province qui a l'habitude de ces réorganisations.  Manu Herman se dit d'accord sur le fond mais plus dubitatif sur les montants engagés. Il propose d'ailleurs les services gratuits de l'opposition pour ce travail.  Ce point est toutefois accepté à l'unanimité.

Thierry Damilot prend alors la parole pour proposer au conseil de marquer son accord sur l'avant-projet de convention aides familiales au taux d'intervention de 0,30 €/h (en complément des 0,10 €/h pris en charge par le CPAS) sans limitation d'heures.  En ce qui concerne  l'intervention de la commune pour les gardes à domicile (4,00 €/heure prestée), de la limiter à une activité maximale de 2440 heures au total, soit une prise en charge de 1220 h en plus des 1220 h prises en charge par le CPAS.  Accepté à l'unanimité.

Etienne Lambert propose de confirmer la non-réalisation d'un rapport sur les incidences environnementales accompagnant le PCA du site Gilson.  Accepté à l'unanimité.

Madame Bughin présente ensuite à l'approbation des édiles les ordres du jour des Assemblées Générales des intercommunales Ores-Assets et Sofilux.  Accepté à l'unanimité.

bar2.gif

Le Conseil se penche alors sur les trois points supplémentaires demandés par le groupe d'opposition "Avec Vous".  Pour prendre connaissance de ces 3 questions : cliquez ici

1.  PCA GILSON : interview TV Lux et changement de dénomination 

Madame Bughin signale qu'elle va répondre en premier puis cédera la parole à Monsieur Lambert et à Monsieur Meunier et que le débat pourra alors s'ouvrir.

Le reportage de TV Lux sur ce point : cliquez ici

- La réponse de Madame Bughincliquez ici

Benoît Closson lui répond qu'il trouve très bien qu'elle reconnaisse cette erreur.

- La réponse de Monsieur Lambertcliquez ici

- La réponse de Monsieur Meunier (au nom du groupe "Union Communale") : cliquez ici

1934179477.JPGMonsieur Herman souhaite rectifier certaines affirmations.  Il affirme ainsi que la position de principe de l'opposition sur l'élaboration d'un PCA était positive dans un premier temps.  C'était le temps où l'incertitude régnait quand au futur(s) acquéreur(s) du site.  Par la suite, alors que le site avait été acheté (presque) en entier par la société Balfroid-Magnée et que la majorité avait assuré que, dans le futur, et peut-être de bonne foi, le PCA ne serait plus qu'une "valeur indicative" (ce qui s'est avéré faux, selon lui!), ils se sont abstenus.  S'ils avaient su, comme ils l'ont appris plus tard, que ce PCA aurait une valeur légale et contraignante comme actuellement, ils auraient voté "non".  Il parle d'un espèce de "vice de consentement"...

Etienne Lambert lui demande alors quelle est sa source pour soutenir que ce PCA ne deviendrait pas un schéma de structures comme il leur a été affirmé par tous les fonctionnaires compétents qu'ils ont consulté?

Manu Herman refuse de dévoiler sa source et s'indigne que cette question lui soit posée.  Monsieur Lambert lui rétorque que ce sera dès lors une excellente question à poser aux différents spécialistes lors de la prochaine réunion de suivi.

Monsieur Herman désire proposer un amendement.  Monsieur Meunier voudrait que le conseil se prononce tout d'abord à propos de leurs 3 propositions.  On passe donc au vote. 

  • Proposition 1 : ok à l'unanimité
  • Proposition 2 : ok à l'unanimité.  Monsieur Closson signale toutefois qu'il ne s'agit pas d'une obligation légale, comme cela avait d'ailleurs déjà été relevé par Madame Robillard lors du conseil précédent.  Il s'agit en effet ici d'un cadre général et non d'un cas particulier et nominatif.
  • Proposition 3 : ok à l'unanimité.

1454004435.PNGMonsieur Closson prend  la parole et répond à Monsieur Lambert (à propos de son intervention) qu'il comprend très bien qu'il ait pu être blessé.  Il a déjà été lui-même victime de diverses attaques semblables.  Toutefois, il estime que cela fait partie de la fonction, étant donné qu'il incarne l'urbanisme dans le collège.  Il ajoute qu'en outre, il pense qu'une  porte est ouverte, qu'il faut en profiter et qu'il ne s'agit peut-être que d'un problème de communication.

Monsieur Lambert lui répond qu'ils n'ont pas la prétention d'être les rois de la communication, mais qu'il a déjà rencontré Monsieur Balfroid 2 ou 3 fois dans le cadre de ce dossier...

Manu Herman reprend la parole et dit qu'il respecte éminemment "l'homme Etienne Lambert" mais qu'il ne comprend pas qu'il ait pu être touché à ce point, parlant d'expérience.  Il ajoute que s'il avait du pleurnicher chaque fois que dans sa vie professionnelle il s'était pris des coups, il serait mort plusieurs fois sans aucun espoir de résurrection...

wellin,commune,conseil,compte,2014,directeur,financier,bourgmestre,échevin,pca,site,gilson,tv lux,blog,sudinfo,sudpresse,la meuse,luxembourg,philippe,alexandre,laurentMonsieur Herman répond ensuite à l'intervention de Bruno Meunier.  Il se dit sidéré que ce dernier puisse sous-entendre qu'une "certaine presse" soit de mèche avec l'opposition.  Il estime que c'est très grave, en démocratie, de dire qu'un organe de presse soit en collusion avec des intérêts politiques.  D'autant plus que Benoît Closson n'a aucun intérêt dans ce PCA, qu'il se trouve simplement, et par hasard, que sa propriété est inclue dans cette zone.  Il ajoute que cet organe de presse n'a jamais fait que répercuter des  informations objectives et des réactions de personnes concernées par ce dossier.

Sur le fond, Monsieur Herman remarque qu'au départ, il y avait unanimité par rapport au principe du PCA.  Toutefois, quand l'acquéreur a été connu, il estime qu'il n'y a plus aucune utilité à finaliser ce PCA qui amènera inévitablement des contraintes inutiles.  Il se demande d'ailleurs pourquoi le collège s'accroche à ce PCA.  Il demande d'ailleurs à ce que l'on procède à un nouveau vote quand à l'opportunité de ce PCA.  Madame Bughin lui répond que ce n'est pas à l'ordre du jour.  Monsieur Lambert lui demande s'ils ont peur des réponses qui leur seront données lors de la prochaine réunion?

Benoît Closson demande des précisions à propos de la suspension proposée par Monsieur Lambert.  Ce dernier lui répond que la procédure sera suspendue et ne reviendra plus devant le conseil avant la réunion de suivi.  Il ajoute que si les fonctionnaires délégués et l'auteur de projet les convainquent d'une manière ou d'une autre, ils suivront leur avis.  En attendant, Monsieur Balfroid peut introduire des demandes de permis d'urbanisme pour les ateliers et les anciens magasins, pour autant qu'il respecte l'étude du bureau Impact.

Manu Herman répète sa question : "Qu'est-ce qui vous pousse à vous accrocher à ce PCA?"

Monsieur Lambert lui rétorque qu'il se demande en quelle langue il faut le dire et s'il faut l'écrire sur les murs : nous devons prendre en compte toutes les conséquences (mobilité, stationnement, égouttage,...)  Ce serait bien plus facile pour nous de fermer les yeux et de laisser ces problèmes aux générations futures...

2346317860.JPGMonsieur Herman demande au collège s'ils ont déjà essayé de comprendre pourquoi tant de personnes s'opposaient à ce PCA, dont les riverains?

Monsieur Lambert lui répond que tous les riverains n'y sont pas opposés, seulement certain d'entre eux...

Monsieur Closson émet l'hypothèse qu'il s'agit certainement d'un problème de  confiance.   Madame Bughin lui répond que c'est bien pour cela qu'ils proposent cette réunion, qu'il ne sont plus à deux mois près maintenant...  Anne Bughin soumet finalement au vote du conseil la possibilité de remettre en cause ce PCA.  Résultat : 7 "non" et 4 "oui" (majorité  contre opposition).

2. Cité du 150ème : insalubrité de certains logements

1574291660.JPGLa réponse de Monsieur Thierry Damilot : cliquez ici

Benoît Closson lui répond qu'il a déjà écrit à Ardenne et Lesse à ce propos et ajoute qu'une Assemblée Générale n'est pas propice pour poser ce genre de question...

 

3. Réunion obligatoire du Conseil de l’action sociale + Conseil communal

La réponse de Monsieur Thierry Damilot : cliquez ici

Monsieur Closson termine par une question d'actualité.  Un mail signalant des risques causés par les marronniers près  de l'école de Lomprez a été reçu par  tous les membres  du conseil, qu'en est-il?

Monsieur Tavier lui répond que ces arbres appartiennent au MET et qu'ils ne peuvent donc pas y toucher, mais que le  problème a été  signalé.  La commune était autrefois déjà intervenue mais le DNF avait fait cesser les travaux.

Fin du Conseil à 22h28, prochain conseil le 22 juin.

bar2.gif

0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.