Le saviez-vous ? Les citoyens peuvent interpeller directement le Collège en séance publique du Conseil Communal…

mégaphone.jpgC’est l’article L1122-14 §2, §3 et §4 du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation qui le prévoit : « Les habitants de la commune peuvent interpeller directement le collège en séance publique du Conseil Communal »…  Pour être recevable, l’interpellation doit remplir un certain nombre de conditions de fonds et de forme et être acceptée par le Collège (cfr ci-dessous).  Lorsque ces conditions sont remplies, l’interpellant dispose de dix minutes maximum pour exposer sa (ses) question(s) en séance publique du Conseil Communal… 

SAM_1169.JPGVous pouvez, par ailleurs, demander à être informés personnellement de l’ordre du jour des Conseils Communaux.  Sur ce point, la Commune de Wellin, outre leur affichage, publie ceux-ci sur son site internet (cliquez ici) et je les reprends automatiquement sur le blog de Wellin…  L’information passe donc très bien à ce niveau…

Je vous invite à cliquer sur «lire la suite» ci-dessous à gauche afin de prendre connaissance de ces dispositions légales peu connues du grand public…

bar2.gifLe Code de Démocratie Locale : cliquez icibar2.gif

COVER_CDLD_WEBpetit.png«Art. L1122-14. §1er – (Décret du 26 avril 2012, art. 7.) Les lieux, jour, heure et l’ordre du jour des séances du conseil communal sont portés à la connaissance du public par voie d’affichage à la maison communale, dans les mêmes délais que ceux prévus aux articles L1122-13, 1122-23 et L1122-24, alinéa 3, relatifs à la convocation du conseil communal.

La presse et les habitants intéressés de la commune sont, à leur demande et dans un délai utile, informés de l’ordre du jour du conseil communal, moyennant éventuellement paiement d’une redevance qui ne peut excéder le prix de revient. Ce délai utile ne s’applique pas pour des points qui sont ajoutés à l’ordre du jour après l’envoi de la convocation conformément à l’article L1122-13.

Le règlement d’ordre intérieur peut prévoir d’autres modes de publication.

§2. Les habitants de la commune peuvent interpeller directement le collège en séance publique du conseil communal.

Sont des habitants au sens du présent article, toute personne physique de dix-huit ans accomplis inscrite au registre de la population de la commune depuis six mois au moins, ainsi que toute personne morale dont le siège social ou d’exploitation est localisé sur le territoire de la commune et qui est représentée par une personne physique de dix-huit ans accomplis.

§3. Le texte intégral de l’interpellation proposée est adressé par écrit au collège communal.  Pour être recevable, l’interpellation remplit les conditions suivantes :

1°  être introduite par une seule personne;

2°  être formulée sous forme de question et ne pas conduire à une intervention orale de plus de dix minutes;

3°  porter:

a) sur un objet relevant de la compétence de décision du collège ou du conseil communal;

b) sur un objet relevant de la compétence d’avis du collège ou du conseil communal dans la mesure où cette compétence a un objet qui concerne le territoire communal;

4°  être à portée générale;

5°  ne pas être contraire aux libertés et aux droits fondamentaux;

6°  ne pas porter sur une question de personne;

7°  ne pas constituer des demandes d’ordre statistique;

8°  ne pas constituer des demandes de documentation;

9°  ne pas avoir pour unique objet de recueillir des consultations d’ordre juridique.

Le collège communal décide de la recevabilité de l’interpellation. La décision d’irrecevabilité est spécialement motivée en séance du conseil communal.

§4. L’interpellant expose sa question en séance publique à l’invitation du président du conseil dans le respect des règles organisant la prise de parole au sein de l’assemblée et dans le temps imparti au §3, 2°.

Le collège communal répond aux interpellations.

L’interpellant dispose de deux minutes pour répliquer à la réponse, avant la clôture définitive du point de l’ordre du jour.

Les interpellations sont transcrites dans le procès-verbal de la séance du conseil communal.  Il est publié sur le site internet de la commune.»

bar2.gif

0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.