Compte-rendu du Conseil Communal du 28/03/12

bar2.gif

DSCN0663.JPGConseil Communal express hier soir à Wellin.  Robert Dermience a ouvert la séance à 20h05.  A 20h45, les discussions à propos de l'ordre du jour de la réunion publique étaient bouclées.  40 minutes pour 6 points seulement à débattre.  Pas de grandes discussions donc à 6 mois des échéances électorales : tout a été adopté à l'unanimité...

bar2.gif

La séance débute par l'approbation à l'unanimité du compte rendu du Conseil précédent.  Bruno Meunier pose alors une question concernant le huis-clos.  Il s'étonne en effet qu'un point à l'ordre du jour mentionnant des personnes soit débattu en séance publique.  Benoît Closson et le Secrétaire Communal Alain Denoncin lui répondent de concert qu'il s'agit de parler de subsides publics et que le citoyen doit dès lors être informé.  Le Bourgmestre a toutefois la prérogative, si les débats se font plus "personnels", de décréter temporairement le huis-clos.  Monsieur Meunier est satisfait de cette précision.

Monsieur Dermience donne alors la parole au Secrétaire Communal qui décrit la création d'une nouvelle intercommunale de mutualisation en matière informatique et organisationnelle, en abrégé IMIO scrl.  La commune se propose d'y adhérer.  Cette intercommunale est en fait une interface de création et de maintenance de sites internet, par exemple, à la disposition des entités publiques.   Le fait d'y adhérer permet, au contraire d'une société privée, de garantir un contrôle par les communes.  Une telle entité est jugée très utile car les sites des entités publiques sont souvent vieillots et ont besoin d'un sérieux rafraîchissement.  La décision de prendre une participation symbolique de UNE part (3,75 €) est actée.  Cela permet de marquer l'intérêt que la Commune de Wellin y porte tout en se prémunisant des éventuels "trous" à combler.  Prudence donc vis-à-vis des déficits potentiels de ces intercommunales.  Le conseiller Meunier (opposition) est tout à fait favorable à cette initiative mais affirme qu'il faut absolument s'impliquer et faire vivre cette structure.  Monsieur Denoncin lui répond qu'il y aura une synergie avec les services communaux déjà existant : EPN, Bibliothèque, Personnel Communal,...  La participation à ce projet est adopté à l'unanimité...

Le point suivant est consacré à divers subsides communaux, tous adoptés à l'unanimité également.   Ces subsides sont alloués pour les travaux à la buvette du terrain de football B, au Carnaval de Wellin, au club de gymnastique, à l'A.S.B.L. "les Veschaux" (Sohier), à la maison de la Culture Famenne-Ardenne, à la Maison du Tourisme et à de nombreuses associations de l'entité.

Le Conseil ratifie ensuite la décision du Collège de verser en urgence le subside 2011 au Comité Carnaval. Monsieur Meunier s'étonne du retard pris en la matière.  Le Bourgmestre fait sont mea culpa : les documents n'avaient pas été transmis, un petit oubli...

La discussion porte alors sur le projet d'extension du Hall des sports.  L'Echevin des travaux, Thierry  Damilot, présente le projet définitif qui s'élève à un montant de 1.641.718,94 €.  Il souligne qu'il approuve ce projet sous réserve des promesses fermes de subsides et d'une réflexion au niveau de la gestion du Hall.  Bruno Meunier abonde dans son sens en ce qui concerne ses remarques.  Il demande au surplus si tous les clubs utilisateurs ont été impliqués dans ce projet.  Benoît Closson lui répond par l'affirmative.  Le projet et ses conditions d'adjudication publique sont adoptés à l'unanimité en soulignant que la révision de la gestion des installations doit être menée en parallèle.

Le Conseil désigne ensuite Monsieur Guillaume Tavier comme représentant à l'assemblée générale d'Ardenne et Lesse en lieu place de Monsieur Rudy Collin, démissionnaire.

Pour terminer, le Conseil adopte la fiche-projet de la maison de Village à Halma.  Le coût global est estimé à 606.604 € dont 80 % à charge  du Développement rural (485.283 €) et 20 % à charge communale (121.321 €).  Le site concerné est situé rue Air Melet, 11, en plein coeur du village de Halma.  Il s'agira de détruire l'actuel bâtiment qui tombe en ruines et d'en construire un flambant neuf.  Ce dernier comportera trois volumes : une salle principale pouvant accueillir 130 personnes assises + bar, un volume secondaire à l'avant (cuisine, sanitaires et réserve) et une partie à l'arrière pour la scène et ses locaux annexes.  Cette nouvelle salle permettra au comité local et aux particuliers de pouvoir bénéficier d'un local fonctionnel qui n'existe plus dans le village.  Le bâtiment est conçu de façon à pouvoir y accoler un chapiteau lors des grosses manifestations.  Bonne nouvelle pour les habitants d'Halma, donc...

Fin de séance...

bar2.gif

2 commentaires Imprimer

Commentaires

  • Je trouve qu'il serait intéressant de voir ce que la nomination de Mr Motte à coûté au contribuable...

  • Oui Philippe, cela serait en effet intéressant. Malheureusement, je ne peux pas te répondre étant donné que ce point avait lieu à huis-clos. C'est d'ailleurs la procédure normale lorsque des personnes nominatives sont impliquées, comme tu le sais... Je suppose que nous en aurons des échos officiels via les comptes (ou d'éventuelles modifications budgétaires)...

Les commentaires sont fermés.